Newsletter

Sur le même thème

Communication
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°750 Septembre 2021

Numéros précédents

3 0 5 1

Les esthéticiennes face aux géants du web

N°750 Septembre 2021
Si je vous disais que les GAFA (G pour Google, A pour Apple, F pour Facebook et A pour Amazon) ont l’intention de prendre votre métier, me croiriez-vous ? Les esthéticiennes devraient s’intéresser aux GAFA car eux et d’autres s’intéressent à elles, ou plus exactement au marché juteux qu’elles ont dans les mains.

Les GAFA, les géants du web, soit l'acronyme des plus grosses sociétés technologiques occidentales : Google, Apple, Facebook et Amazon ont jeté leur dévolu sur votre monde et comme tous les domaines qu'ils pénètrent, ils comptent bien le dominer...

LE SALON DE COIFFURE AMAZON !

La nouvelle est passée presque inaperçue, mais Amazon, l'entreprise connue pour être le champion mondial de la livraison, a ouvert en son nom propre un salon de coiffure à Londresen avril 2021.

«Amazon Salon», c'est le nom de ce salon de coiffure situé dans le quartier East End Spitalfields de la capitale anglaise.

Et il n'est qu'une étape du projet de l'entreprise de Jeff Bezos, l'homme le plus riche du monde, pour mettre la main sur le marché croissant que représente la beauté.

L'utilisation du miroir magique !

Ce salon de coiffure mise tout sur la technologie. Il utilise notamment la réalité augmentée grâce à un miroir magique.

Pour comprendre, il faut imaginer un filtre Instagram qui change votre coiffure, votre coupe, redéfinit avec un doigt la couleur, la longueur de vos cheveux.

Vous avez la photo du «après» avant, n'est-ce pas magique ?

La cerise sur le gâteau, c'est que votre ordonnance capillaire pour l'entretien de vos cheveux est directement transmise sur votre compte Amazon, ainsi que la facture de la prestation. Pas d'échange d'argent sur place, tout est pris sur votre compte bancaire Amazon Prime.

Avec sa technologie, Amazon a su fluidifier l'expérience de vente de ses clients, même dans un salon de coiffure.

Et chez vous alors ?

Imaginez, l'espace d'un instant, une cliente entrer dans votre institut pour une cure minceur.

Vous prenez les photos, les mesures de départ et, dans la minute qui suit, vous lui montrez le résultat final : photomontage très réaliste à l'appui.

Sur les photos, c'est bien elle, mais avec les kilos en moins ! Vous commencez le traitement pour cette cure et à l'issue de la première séance, elle reçoit chez elle l'ensemble des produits dont elle a besoin.

Il n'y a eu aucun échange d'argent entre vous. Pas de vente, pas d'argumentation, pas de service après-vente, Amazon se charge de tout. Cela paraît idyllique, et je serais d'accord avec vous si, et seulement si, vous êtes la plus grande bénéficiaire de ce circuit futuriste.

Un monde idyllique ?

Mais, même si ces technologies aujourd'hui existent, elles sont détenues par les GAFA et/ ou des sociétés qui ne souhaitent pas les partager avec les esthéticiennes.

Ce qui fait que dans ce circuit, les esthéticiennes, à l'instar des coiffeurs du «Amazon Salon» de Londres, ne sont que des prestataires de services.

Une main-d'oeuvre interchangeable, non identifiable et sans personnalité travaillant au service d'une intelligence artificielle, leur disant ce qu'elles doivent faire et comment elles doivent procéder.

Si le résultat final ne correspond pas à la photo filtrée, alors, le prestataire est mal noté et il reçoit moins de clients.

Ce schéma ne vous rappelle-t-il pas quelque chose ? Uber.

VERS UNE UBÉRISATION DE L'ESTHÉTIQUE

Vous devriez vous intéresser aux GAFA car eux s'intéressent à vous, c'est l'ubérisation du monde de la beauté qu'ils mettent en place.

Amazon a implanté un salon de coiffure, et il n'y a qu'un pas avant qu'il réalise un test avec un institut de beauté. Le salon de coiffure n'est pas la première attaque d'Amazon dans ce monde.

C'est la deuxième étape d'un plan quia commencé avec Amazon Professional Beauty Store.

Amazon Professional Beauty Store est une boutique en ligne destinée aux professionnels de la beauté pour l'achat de produits de beauté pro.

Cette market-place n'est pas constituée de marques exotiques et inconnues, non, on y retrouve des grandes marques professionnelles de l'esthétique.

C'est en ce sens que je vous dis qu'il n'y a pas que les GAFA qui s'intéressent à l'or que vous avez entre les mains, il y a également les marques de beauté. Mais ont-elles le choix ?

LES MARQUES À LA RECHERCHE DE PORTE-PAROLE

Le marché mondial de la beauté pèserait, suivant le cabinet d'analystes Zion Market Research, plus de 863 milliards de dollars en 2024. Un pactole dont la France est l'exportateur majoritaire.

Le savoir-vivre à la française, le style, la touche d'élégance et la beauté de la femme française inspirent les femmes du monde entier. Et il faudrait rendre à César ce qui appartient à César, les esthéticiennes y sont pour beaucoup.

Malheureusement, cela ne se voit pas, ne s'entend pas et ne se sait pas.

Cela fait partie des raisons pour lesquelles les marques ont redirigé leurs investissements vers les influenceuses. J'ai connu une époque où les esthéticiennes super vendeuses gagnaient des voyages, des lots à forte valeur ajoutée.

Aujourd'hui, ce sont les influenceuses qui bénéficient de cette manne.

LES ESTHÉTICIENNES ET LES RÉSEAUX SOCIAUX

Les esthéticiennes ne se sont pas intéressées aux réseaux sociaux. Mais les réseaux sociaux se sont intéressés au marché des esthéticiennes. YouTube est un réseau social qui appartient au GAFA Google.

Des filles qui n'avaient aucune notion de maquillage se sont mises à réaliser des tutos vidéos dans leur chambre. Pendant ce temps, nos esthéticiennes super vendeuses, professionnelles de la beauté, voyaient leurs primes de vente se réduire, au profit de ces amatrices en herbe des réseaux sociaux.

La conséquence est que la plus grande marque de cosmétique mondiale a choisi comme égérie l'influenceuse française Enjoy Phoenix (l'influenceuse aux 4,5 millions d'abonnés).Une autre marque française avait également réalisé des placements de produits par la star de téléréalité Nabilla.

Elles ont ou sont toutes à la recherche de l'influenceuse beauté qui les représentera le mieux.

Pourquoi les réseaux sociaux sont-ils si importants ?

Parce qu'aujourd'hui plus de 30 % des femmes achètent uniquement en physique contre 100 % auparavant. Il y a même 13 % des acheteuses qui le font uniquement sur Internet.

78 % des acheteuses consultent des blogueuses, commentaires ou influenceuses avant d'acheter et, enfin, 80 % d'entre elles souhaitent voir se développer le click & collect.

Les marques auraient-elles tort d'investir ce marché ? Je ne le pense pas, par contre je pense que vous avez votre carte à jouer. L'or de ce marché est encore dans vos mains, à vous de savoir l'exploiter.

ET SI VOUS DEVENIEZ L'INFLUENCEUSE BEAUTÉ DE VOS CLIENTES ?

Je sais que pour beaucoup d'entre vous cette idée paraît incongrue et pourtant... Être influenceuse n'est pas quelque chose de mal.

Une influenceuse est une personne qui donne son avis et conseille selon son expérience. Elle donne un cap et est suivie par les personnes qui adhèrent ou pas à sa vision comme Christina Cordula avec ses conseils mode.

Vous devenez irremplaçable

En devenant influenceuse beauté, vous couperiez l'herbe sous le pied d'Amazon en vous rendant indispensable. On ne pourra pas vous interchanger.

Tout comme on ne peut pas remplacer Kim Kardashian par Kendall Jenner, on ne pourra pas changer l'influenceuse d'un institut par une personne lambda.

Les marques ont choisi ces influenceuses non pros parce que l'offre était très limitée, voire inexistante en influenceuses pros. En devenant influenceuse pro, vous aurez un discoursplus adapté, plus spécialisé que la plupart des influenceuses actuelles.

Votre chiffre d'affaires s'envole

Le bénéfice en devenant influenceuse est que vous verrez votre chiffre d'affaires vente décoller au même rythme que votre notoriété.

Pour vous donner des ordres de grandeur, sachez qu'un institut de beauté avec 3 000 followers sur Instagram peut réaliser facilement 3 000 euros de vente sur un live de 60 minutes ! Certaines de mes stagiaires l'ont réalisé en le mettant en pratique.

Rien ne remplacera vos mains

Dans un second temps, aussi intelligente puisse être l'IA d'Amazon, elle n'est pas près de réaliser manuellement un massage ou un maquillage.

À niveau de difficulté comparable, il est bien plus ardu de réaliser une épilation que de détecter un lymphome mammaire primitif pour une IA.

Donc vos mains et votre savoir-faire sont une valeur sûre. C'est pourquoi, je vous invite à vous spécialiser, que ce soit dans la minceur, l'épilation, la peau, le maquillage, etc.

Le métier d'esthéticienne est si vaste qu'il y a des sous-groupes dans les groupes qui sont eux-mêmes dans des catégories. Plus vous serez spécialisée, plus vous créerez de la valeur ajoutée à votre métier, celui que l'on ne peut copier.

FORMEZ-VOUS AUX RÉSEAUX SOCIAUX

La spécialisation ne suffit plus. Il faut également le faire savoir. C'est pourquoi les esthéticiennes doivent s'intéresser aux réseaux sociaux et aux GAFA.

Pour reprendre la main, il faut savoir communiquer sur Facebook, Instagram. Pour devenir une influenceuse, il faut maîtriser le parcours des réseaux sociaux.

Alors, plus que jamais, c'est le moment de vous former, telles les wonder women que vous êtes ! Vous avez de l'or entre les mains, osez désormais le faire savoir !

13513 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :