Newsletter

Sur le même thème

Corps
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°720 Décembre 2018

Numéros précédents

4 3 5 1

Pour mincir : drainage lymphatique ou palper-rouler ?

Par Isabelle Trombert et Brice Avon , Formateurs, Auteurs, Praticiens
N°695 Septembre 2016
Drainage lymphatique et palper-rouler, deux techniques pour mincir, redessiner la silhouette. Comment choisir entre les deux méthodes ? Comment conseiller et orienter votre cliente ? C’est vous qui avez les cartes en mains pour atteindre les objectifs de votre cliente. Ce n’est pas à votre cliente de choisir.

LA TECHNIQUE
DU DRAINAGE LYMPHATIQUE

Cette technique déplace la peau sur son tissu sous-jacent. La pression exercée en drainage lymphatique est très faible, superficielle, comme une caresse sur la peau.

L'objectif est de travailler au niveau des capillaires lymphatiques et sanguins.

L'apprentissage de cette technique, dans les règles de l'art, a une importance capitale. Si vous appliquez parfaitement la gestuelle, vous et votre cliente serez étonnées de son efficacité.

LA TECHNIQUE
DU PALPER-ROULER

Le palper-rouler est la cure anti cellulite par excellence : un massage puissant de décollement des adhérences du tissu conjonctif. Il permet de casser les amas créés par le développement des cellules adipeuses.

En chauffant, pétrissant, stimulant, percutant... vous faites circuler le sang à nouveau, vous redonnez de l'élasticité aux tissus, vous décollez ce qui est figé et inerte.

Attention : un véritable excellent massage palper-rouler ne fait jamais mal. La pratique est progressive et dosée de façon à préparer le corps en douceur au fil des séances, jusqu'à ce qu'il soit capable, en ayant retrouvé sa souplesse, de recevoir des gestuelles plus intenses et précises. Patience donc... Il est crucial d'apprendre à ne pas blesser le corps en créant des hématomes ou déchirures.

LE BON DIAGNOSTIC POUR LA BONNE CURE MINCEUR

Le diagnostic se compose d'un questionnaire et d'une observation physique de votre cliente. Prenez le temps de réaliser correctement cette phase car elle vous donnera des informations importantes pour construire le programme de soin de votre cliente.

L'entretien

Avec tact, délicatesse et surtout non jugement, vous allez pouvoir apprendre à connaitre l'histoire de son corps.

  • Compulse-t-elle au niveau alimentaire lorsqu'elle est stressée ?
  • Est-elle une hyper sportive qui a juste besoin d'un coup de main pour «finir» de dessiner sa silhouette ?
  • Est-elle épuisée débordée par sa vie de mère de famille dans laquelle elle n'arrive plus à se retrouver, à se sentir femme ?
  • A-t-elle juste envie de «pouvoir rentrer dans ce jean, là, vous le voyez ce jean ?».
  • Est-ce juste cette sacrée ménopause qui la fait gonfler de façon incontrôlable et désespérante alors que ça ne lui était jamais arrivé ?
  • Ou finalement at-elle simplement envie de se faire plaisir et de se relaxer pendant une heure entre vos mains et lier l'utile à l'agréable ?

Définir le morphotype

  • Morphotype androïde : les épaules sont plus larges que les hanches. La graisse s'accumule surtout au niveau des bras et du dos,
  • Morphotype gynoïde : les épaules sont plus étroites que les hanches. La graisse s'accumule principalement au niveau des fesses, de la culotte de cheval et des cuisses. On note aussi la présence de cellulite,
  • Morphotype mixte : les épaules sont aussi larges que les hanches. La graisse est également répartie sur l'ensemble du corps.

Les différents types de cellulite

  • La cellulite fibreuse : elle est indurée à la palpation et souvent douloureuse,
  • la cellulite adipeuse : elle crée un pli souple à la palpation,
  • la cellulite aqueuse : elle est associée à un phénomène de rétention d'eau et de jambes lourdes.

La cellulite évolue également en fonction de votre cliente. On parle des stades de la cellulite. Il y en à quatre :

  • Stade 0 : il n'y a pas de capiton apparent, même avec le test du pincement,
  • Stade 1 : vous trouverez un aspect capitonné au test du pincement seulement,
  • Stade 2 : vous verrez un aspect capitonné en position debout qui disparait en position couché,
  • Stade 3 : l'aspect capitonné est visible en position debout et couché.

LE DRAINAGE LYMPHATIQUE
POUR QUELLE CELLULITE ?

Vous orienterez votre cliente vers cette technique douce dans les cas de :

  • cellulite aqueuse,
  • rétention d'eau.

Vous conseillerez votre cliente sur son hygiène de vie : la gestion du stress, la reprise d'une activité physique (attention nous n'avons pas dit sport ! Il faut parfois du temps et une certaine perte de poids avant de pouvoir en faire. Par contre, oui, il faut bouger), et éventuellement les intolérances alimentaires.

Pensez également à l'orienter vers des solutions de rééquilibrage hormonal en cas de stress ou de ménopause.

En fin de cure, si nécessaire vous pourrez observer s'il y a quelques rares endroits à traiter en palper-rouler.

LE PALPER-ROULER
pour quelle cellulite ?

Cet article
est réservé aux abonnés

Pour accéder à la suite de cet article, veuillez vous identifier :

Mot de passe oublié ?

Nouveau Client

Par Isabelle Trombert et Brice Avon , Formateurs, Auteurs, Praticiens
12440 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :