Newsletter

Sur le même thème

Spa Thalasso
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°720 Décembre 2018

Numéros précédents

3 1 5 1

Le concept thalasso-spa low cost

Par Laure Jeandemange
N°684 Septembre 2015
Nous sommes dans le Sud de l’Italie, voici l’Aprodo-Resort et son espace thalasso-spa hôtelier de 2 500 m². Sa particularité ? Il est low cost. Comment monter un tel espace, avec quels soins et pour quelle clientèle ? Entretien avec le concepteur du projet, Régis Boudon Doris, Be a Busines Spa.

Un spa low cost pour qui ?

La clientèle actuelle

Le tarif des chambres, en moyenne sur l'année, est à 80 euros, jusqu'à 150-160 euros en été.
Nous sommes dans le sud de l'Italie, la région du Cilente à 120 km au-dessous de Naples.
L'hôtel est un peu seul au milieu de nulle part, mais au coeur de nombreux sites archéologiques et d'un parc naturel.

La clientèle future

Le premier objectif est de faire «dépenser davantage» à la clientèle actuelle. Le deuxième objectif est d'attirer une clientèle locale. Tout à fait envisageable, car dans un rayon de cent kilomètres il n‘y a pratiquement aucune structure offrant les services que la thalasso-spa souhaitait proposer.

La clientèle locale

La clientèle potentielle des alentours de l'Italie du sud n'a pas forcément les moyens et, en plus, n'est pas habituée à fréquenter ce type de lieux.

Conclusion :

Il faut offrir quelque chose de facile à proposer/expliquer/vendre et qui puisse être économiquement rentable.

«C'est une erreur fréquente de la part des investisseurs de projets spas de se concentrer exclusivement sur ce que l'on pourrait appeler la pointe de la pyramide du marché. C'est vrai que c'est un segment intéressant, mais si tous les spas sont sur la même cible, ça va devenir vite très compliqué. N'oublions pas que le nombre de spas dans le monde est passé de 90 000 à 150 000 en moins de cinq ans et ils seront plus de 200 000 dans trois ans. Tous sur le même marché !» précise Régis Boudon Doris.

spa low cost, aprodo resort thalasso-spa

L'APPROCHE LOW COST

Le spa low cost ne se limite pas à proposer des soins à des tarifs abordables, c'est une approche globale avec des coûts de réalisation et des coûts de gestion calculés. Les 2500 m² de la thalasso-spa l'Approdo auraient pu coûter dix millions d'euros, ils en ont coûté bien moins de la moitié.

De grands espaces fractionnés

Une grosse économie a été de créer de grands espaces «industriels» avec des matériaux de construction, qui puissent accueillir jusqu'à 250 personnes en même temps, mais successivement fractionnés, ronds et ouverts sur le paysage pour ne jamais avoir l'impression d'être dans une piscine municipale.

Faire simple, du concept spa aux matériaux

Pour réduire les coûts, le mot d'ordre est aussi simplification.
Tout d'abord, la simplification des espaces avec pour chaque étage une fonction :

  • rez-de-chaussée : accueil, vestiaires et soins individuels,
  • sous-sol : «Parcours Chaleurs et Vapeurs Thalasso»,
  • 1er étage : «Parcours d'Eaux Thalasso»,
  • 2ème étage : «Espace Relax»,
  • 3ème étage : Solarium.

De grosses économies ont été faites avec le choix d'un unique matériau blanc (une résine à l'eau sans formaline) pour les piscines, les surfaces murales et les meubles en maçonnerie.

L'éclairage pour décorer et changer

L'espace étant donc entièrement blanc, il est possible de l'habiller, de le faire évoluer grâce à un système d'illuminations à Led RGB. Cela permet de changer les couleurs de tous les lieux du spa pour ainsi varier la perception du client. «Les clients ont besoin d'être surpris et la façon la plus économique et efficace de changer la perception du lieu par le client, c'est la lumière.

Ainsi, comme on veut, quand on veut, on rénove totalement un lieu. Par exemple, pour la Saint Valentin, tout l'espace était totalement éclairé de rouge, l'accueil, les piscines, les bains de vapeurs, les étages, tout, un changement radical en un clic et sans aucun coût» argumente Régis Boudon Doris.

spa low cost, aprodo resort thalasso-spa

Un minimum de personnel

Une personne gère le sous-sol, une autre le premier étage. Une personne assure le nettoyage en continu de tout l'espace. Il y a également deux à cinq personnes à l'accueil selon les flux de clients. Elles gèrent aussi les vestiaires et la boutique. Avec les esthéticiennes, l'équipe est composée en moyenne d'une dizaine de personnes et jusqu'à vingt en haute saison.

L'organisation de l'espace

Le parcours thalasso-spa en entier dure entre 2h00 et 2h30. Le tarif minimum d'accès pour tout le spa est de 18 euros pour 2 heures.
L'objectif était de proposer des activités qui soient agréables, en créant un espace efficace, facile à comprendre, à utiliser et qui puisse accueillir jusqu'à 250 personnes en même temps. Pour éviter que l'espace ne se transforme en un lieu grouillant de monde et de bruit, le spa a été conçu sur cinq étages, donc, naturellement, l'effet «hall de gare» est évité.

Le niveau le plus grand de 1 000 m² avec le «Parcours Chaleurs et Vapeurs Thalasso» est entouré de nombreux espaces bien-être aux formes organiques qui se subdivisent eux-mêmes en d'autres espaces plus intimes, offrant ainsi une nouvelle perception du spa.

L'idée était ici de créer un parcours innovant, facile, qui attise la curiosité et puisse satisfaire le client et surtout ne pas être un spa photocopie où la seule chose qui change est la couleur des murs.

Les difficultés

En plus des infiltrations durant les travaux dues à la proximité de la mer, il a fallu plus d'un mois pour faire tous les réglages, avoir les bonnes températures, les bons degrés d'humidité, la bonne musique au bon niveau sonore, les bonnes odeurs, les bonnes couleurs, les bons changements de couleurs.

Ces réglages ont été compliqués car il a fallu vivre le parcours, se mettre à l'intérieur, le faire fonctionner et calibrer toute la structure. «Un travail de mise au point minutieux mais exaltant car on touche au but après des années de travail !»

la thalasso spa low cost : bonne ou mauvaise idée ?

Le propriétaire était persuadé qu'il perdrait de l'argent en ouvrant une thalasso-spa mais compenserait par l'augmentation du taux d'occupation de l'hôtel. C'est ce qui est arrivé. L'Approdo Resort ouvrait habituellement de la fin-avril à la fin octobre. En 2015 il est ouvert de début mars à la mi-janvier 2016.

En 2014, 75 % des clients de l'hôtel sont venus au spa. La clientèle du spa est composée à 45 % de clientèle extérieure et à 55 % de clientèle de l'hôtel.

Ouvert en mars 2014, le spa a réalisé un chiffre d'affaires de près de deux millions d'euros, il n'y a pas eu de bénéfices mais ça n'a pas coûté. Bien sûr on ne parle pas d'amortissement d'investissement dans la première année. L'objectif de 2015 est un CA de trois millions et 20 % de marge pour arriver à 35 % d'ici les deux années à venir !

Par Laure Jeandemange

Régis BOUDON, Be a Business Spa
www.beabusinessspa.com

Approdo Resort: Via Porto, San Marco di Castellabate ( Salerno ) ItalyTelefono: +39 0974 966001
Email: Info@lapprodo.it

Aprodothalassospa.com

11975 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :