Newsletter

Sur le même thème

Visage
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°720 Décembre 2018

Numéros précédents

3 0 5 1

J'ai testé : Le maquillage flash

Par Sophie Meyer
N°651 Septembre 2012
Proposés en cabine pour sublimer le résultat de vos soins du visage ou en tant que prestation rapide à part entière, les maquillages flash fleurissent sur les cartes de soins. Vérifions ensemble la qualité de cette nouvelle prestation éclair.

Pour information, la fourchette de prix, concernant ces prestations rapides, est de 15 à 40 euros, pour les différents lieux choisis dans la capitale et ses alentours.

UNE PRESTATION TRÈS DÉCEVANTE ASSORTIE D'UN ACCUEIL DÉPLORABLE

Ayant reçu l'invitation d'une chaîne d'instituts spécialisés dans la mise en beauté des cheveux, des mains et du visage, je décide tout naturellement de commencer par ce lieu qui me semble particulièrement indiqué pour mon premier test. Je me rends dans un de leurs centres situé dans le XVIIème arrondissement de Paris.


Visiblement, je suis à la bonne adresse car je remarque que la coiffure et le maquillage sont extrêmement bien mis en avant dès que l'on entre dans cet espace dédié au relooking. Cette boutique regorge de produits de maquillage, de nombreux comptoirs make up habillent tout un pan de mur et l'espace coiffure au dernier plan est tout à fait visible dès le seuil de la porte. À l'inverse, tous les soins esthétiques sont moins mis en valeur, puisqu'il convient de descendre au sous-sol pour accéder à l'espace spa.

Une hôtesse d'accueil «hyper lookée» et ultra maquillée derrière son comptoir me salue à peine, et c'est moi qui dois formuler l'objet
de ma visite. Ça commence fort... Elle continue de me toiser et allez savoir pourquoi, je devine à sa façon de me dévisager de la tête aux pieds, qu'elle se dit qu'il va y avoir du travail. Merci ! Et moi, je pense qu'il va y avoir du sport, si elle continue avec son petit air narquois... Il est vrai que je suis venue naturelle sans maquillage et habillée sobrement, mais rien de choquant ou d'alarmant. La créature blonde, sans quitter son comptoir d'accueil, me fait signe de m'installer sur l'un des tabourets hauts situés en face d'elle. J'obéis et j'attends sagement ma maquilleuse, en espérant qu'elle soit nettement plus accueillante et bienveillante !

Une jolie jeune femme arrive après environ une dizaine de minutes d'attente. Pendant tout ce temps, inutile de vous préciser que l'hôtesse des lieux ne m'a proposé aucune boisson afin d'adoucir mon attente. Ma jeune maquilleuse, sans vraiment me demander mes préférences ou mes habitudes en matière de make-up, commence directement par m'appliquer une lotion nettoyante. Elle enchaîne ensuite par une base hydratante, suivie d'un correcteur de teint puis d'un fond de teint qu'elle applique à l'éponge. Immédiatement, je remarque que la teinte est un ton trop foncée car cela laisse de vilaines démarcations dans mon cou, aïe... Ma jeune maquilleuse tente d'estomper cela en me couvrant de poudre libre, ce qui n'est guère concluant, vous vous en doutez bien ! Mais qu'importe, car visiblement dans ce lieu branché, la mode est au teint bronzé même en fin d'hiver. D'ailleurs, elle insiste en
rajoutant un blush très doré, beaucoup trop doré pour ma carnation encore très pâlichonne...

Elle passe ensuite au maquillage des yeux, en appliquant un fard clair sur l'ensemble de mes paupières, puis le complète par un fard charbonneux bien trop sombre pour un léger maquillage jour. Elle enchaîne avec un mascara, puis l'application d'un rouge à lèvres rouge foncé. Ce dernier, je trouve, a tendance à me durcir considérablement les traits.

Certes, ma praticienne a travaillé rapidement puisqu'en 20 minutes à peine, mon maquillage est achevé. En revanche, je suis loin d'être séduite par le rendu final qui conviendrait davantage à un shooting photo, alors que ma demande portait sur une mise en beauté plus discrète. Mais, rien d'étonnant à cela puisque personne ne m'a interrogée sur mes préférences. Quel dommage ! Enfin, après avoir eu une dernière remarque caustique de la part de la créature blonde toujours plantée derrière son comptoir d'accueil, argumentant que «c'est le jour et la nuit», je ne suis pas mécontente de quitter les lieux.

Ma note : 3/20.

Mes commentaires :

L'accueil était tout bonnement déplorable. Cette hôtesse est tellement caricaturale que cela mériterait un sketch complet dans un
one woman show ...!


Concernant la prestation, elle fut particulièrement décevante. Avec un teint beaucoup trop foncé laissant de larges démarcations dans le cou, un maquillage des yeux trop prononcé pour une mise en beauté discrète de jour et un rouge à lèvres mal assorti, inutile de vous préciser que je n'étais pas du tout satisfaite du résultat.

Je pense d'ailleurs que la prestation que j'ai reçue, quoique assez rapide, correspond davantage à un maquillage destiné à une séance photo style mannequin comme le propose cette enseigne, qu'à un maquillage express. Nonobstant, ma maquilleuse n'a jamais pris la peine de s'enquérir de mes goûts, ni de mes couleurs, d'où mon mécontentement flagrant.

VOUS AVEZ DIT MAQUILLAGE FLASH OU FLASHY ?

Pour ce second essai, qui sera je l'espère plus concluant que le premier, je m'oriente vers un institut de beauté situé à la périphérie de Paris. Je découvre une jolie vitrine attrayante, puis un espace vente assez exigu mais fort bien agencé et de ce fait très fonctionnel. En effet, à ma droite se trouve un petit comptoir pour les encaissements faisant dos à la vitrine, dans son prolongement quelques présentoirs produits et maquillage, puis à ma gauche deux petits fauteuils et leur table assortie en guise de minuscule salon d'attente.


Une très sympathique et fort jeune esthéticienne m'accueille immédiatement avec un grand sourire. Elle me questionne sur ma demande et me propose de revenir dans une petite heure. Ce délai passé, je reviens sur place et je suis instantanément prise en charge par la charmante demoiselle rencontrée précédemment.

Toujours aussi avenante, cette très jeune esthéticienne m'invite à la suivre dans l'arrière-boutique dans laquelle est installé un mini bar à maquillage de star avec un beau miroir entouré de spots lumineux. Pourtant, malgré toutes ses ampoules lumineuses, je trouve le lieu assez sombre. Je grimpe sur le fauteuil de maquillage prévu à cet effet. Celui-ci bien qu'un peu vétuste, à en juger par son skaï blanc élimé, est plutôt confortable.

Ma charmante esthéticienne revient avec une mallette à maquillage, bien remplie. Et, elle en sort moult fards, fonds de teint, poudres, crayons et autres rouges à lèvres. Tant et si bien que la petite tablette fixée sous le miroir lumineux, est totalement recouverte par tous ces produits. J'essaie de questionner ma maquilleuse sur les produits qu'elle va utiliser. Et sa réponse me laisse sans voix car elle me rétorque que la ligne proposée à la vente dans son institut n'est pas exceptionnelle et qu'elle préfère maquiller avec la gamme professionnelle Make Up For Ever. D'excellents produits, j'en conviens, mais quelle énorme faute professionnelle de la part de cette toute jeune femme. Ensuite, elle m'explique que cet été, les couleurs orangées ou rosées, du pastel au fluo, seront hyper tendance et elle me propose de tester un maquillage coloré et gai, pour oublier le temps maussade de ce début de printemps.

Aussitôt dit, aussitôt fait, et ainsi, sans même me passer une lotion nettoyante sur le visage, elle m'applique directement une base de maquillage sur le visage. Puis, elle enchaîne avec un correcteur sur mes cernes et mes petites imperfections cutanées, suivi d'un fond de teint poudre assez compact. Le résultat est fort peu confortable car beaucoup trop dense et épais, marquant particulièrement la zone de mes paupières inférieures. Mon esthéticienne passe au maquillage de mes yeux et, comme promis, elle opte pour des couleurs très chaudes dans les dégradés de brun, orange vif et jaune citron. Elle me propose un mascara brun et poursuit par un blush toujours orangé. Puis, elle parachève son tableau par un rouge à lèvres orange presque fluo. Avec un grand sourire, elle me conseille le vernis à ongles assorti.

Cet article
est réservé aux abonnés

Pour accéder à la suite de cet article, veuillez vous identifier :

Mot de passe oublié ?

Nouveau Client

Cliché : Konradbak - Fotolia.

 

10543 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :