Newsletter

Sur le même thème

Visage
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°720 Décembre 2018

Numéros précédents

3 5 5 1

Les techniques anti-âge au banc d'essai N°1

Par Muriel Picard , Journaliste
Dominique Redureau , Physiothérapeute de Hôpital Européen de Paris
N°640 Septembre 2011
Choisissez vos appareils en toute connaissance de cause, en fonction de vos attentes et des besoins de vos clientes. La lumière pulsée, les ultra-sons et les LED n’auront plus de secret pour vous.

Pour ce dossier d'exception en trois volets, concernant les appareils en esthétique, et plus précisément ceux qui ont une efficacité anti-âge reconnue pour le visage, nous avons fait appel à deux grands professionnels : Muriel Picard, qui a été entre autre la brillante Rédactrice en Chef de Femme Actuelle pendant des années, et notre ami Dominique Redureau, dont les connaissances en matière d'appareillage sont inouïes. On le surnomme «Monsieur Appareil» !

Muriel Picard et Dominique Redureau ont accepté de vous faire partager leurs compétences et vous proposent ce dossier unique qui vous permettra enfin de choisir vos appareils en toute connaissance de cause, en fonction de vos attentes et des besoins de vos clientes.Ce mois-ci, vous allez tout savoir sur la lumière pulsée, les ultra-sons et les LEDs.

Comment retrouver une peau lisse, un ovale plus ferme ou encore un teint sans défaut ? Autant de questions qui cachent une seule et même préoccupation chez vos clientes : rester jeune. Un challenge ? Plus aujourd'hui ! La technologie actuelle met à votre disposition toute une batterie de solutions non invasives et toujours plus performantes avec à la clé des résultats probants qui peuvent séduire toutes les femmes soucieuses de préserver leur jeunesse.

Depuis le milieu du XXème siècle, l'espérance de vie n'a cessé de progresser dans les pays occidentaux et plus particulièrement en France où la médecine préventive et prédictive permet une excellente prise en charge à tout âge. Aujourd'hui, que l'on soit un homme ou une femme, on peut gagner, en théorie, jusqu'à trois mois de vie supplémentaire tous les deux ans ! Raison pour laquelle tout ce qui touche le marché du vieillissement et de sa prévention est devenu un marché ultra-porteur et pas seulement dans le secteur de la santé, loin de là ! Avec les incroyables progrès techniques de ces dernières années, la tendance aux méthodes non invasives, c'est-à-dire qui n'exigent pas de gestes chirurgicaux ou d'interventions médicales lourdes, est en train de prendre le pas sur les techniques plus «traumatisantes» et a de plus en plus la préférence de toutes les personnes qui souhaitent certes, freiner les maux de l'âge, mais qui ont aussi envie de le faire en douceur et avec le moins d'effets secondaires possibles.

Collectez un maximum d'informations avant de vou slancer : allez sur Internet et tapez les mots clés (par exemple fréquence ou ultrasons) qui vous aideront à trouver des explications techniques sur la manière dont fonctionnent ces technologies et leur mode d'utilisation.
Dominique Redureau

Autant dire que pour vous, esthéticiennes, s'ouvre un immense champ de possibilités pour diversifier vos soins anti-âge, une opportunité à ne pas manquer et que vous pouvez transformer en succès pour votre institut grâce à des équipements performants et fiables. Pas question pour autant de faire du 100 % technologique, car l'une des raisons pour laquelle vos clientes viennent à vous, c'est le rapport humain que vous réussissez à créer avec elles et qui leur permet de s'en remettre à vos bons soins en toute confiance.

Pour faire le choix le mieux adapté à votre institut, il faut aussi tenir compte de votre approche de l'esthétique et des attentes de votre clientèle. En un mot, vous assurer que la méthode high-tech que vous choisirez ne risque pas de susciter la réticence de vos clientes qui fréquentent votre centre de beauté, surtout si elles ont l'habitude du tout bio ou du tout manuel. Voici un tour d'horizon qui vous aidera à sélectionner la ou les méthodes en toute connaissance de cause.

LUMIERE PULSEE : TRAQUER LES IMPERFECTIONS DU TEINT

De quoi s'agit-il ?

Cette technologie utilise les propriétés photothermiques de la lumière. Celle-ci est une onde électromagnétique dont le spectre s'étale sur une bande de longueurs d'ondes allant des ultra-violets aux infra-rouges. Ce faisceau de lumière visible transporte également de l'énergie sous forme de minuscules particules appelées photons. Lorsqu'ils sont projetés sur une surface comme la peau, l'énergie se transforme en chaleur. C'est ce phénomène de photothermolyse (la conversion de l'énergie en chaleur) qui est employé dans un système à lumière pulsée. Il s'agit alors d'un faisceau de lumière de forte intensité, dont la longueur d'onde est calculée pour atteindre des zones spécifiques dans la peau (mais qui exclut les ultra-violets) et qui est produite par impulsions ou flashs, de quelques millisecondes (d'où le terme «pulsé»). C'est la chaleur dégagée par ce faisceau lumineux qui va engendrer une transformation des zones traitées.

Faites-vous votre opinion personnelle, sans vous laisser influencer par une collègue, l'équipement de l'institut voisin ou par les fabricants de matériel. N'hésitez pas d'ailleurs à faire jouer la concurrence.
Dominique Redureau

Quels effets peut-on en attendre ?

La lumière pulsée est absorbée par les pigments présents dans la peau que l'on appelle des «chromophores» (comme la mélanine), ce qui explique son efficacité dans le domaine de la dépilation définitive. La chaleur émise se concentre sur le poil pour détruire le bulbe et la racine sans brûler les tissus environnants. Dans le cadre d'un traitement rajeunissant, la longueur d'onde des flashs est calculée pour cibler les amas de mélanine (ou taches brunes) provoqués par les expositions solaires, mais aussi les zones riches en hémoglobine comme les vaisseaux sanguins dilatés, provoquant la photo-coagulation de la couperose, des télangiectasies, de la rosacée. Les jours qui suivent le traitement, on peut observer une concentration de la coloration, puis l'élimination progressive des taches brunes et des plaques rouges. La chaleur a également pour effet de stimuler les fibroblastes, ces cellules productrices de collagène et d'élastine. Au fil des séances, la peau s'épaissit, se regonfle sous l'effet d'un «matelas» dermique plus actif avec pour conséquence directe, un effet anti-rides et liftant visible.

À qui proposer ce traitement?

L'avantage de cette technique, c'est qu'elle peut être proposée à des femmes d'âges très différents qui ont usé et abusé du soleil. En effet, le traitement par la lumière pulsée permet à lui seul de résoudre tous les problèmes esthétiques de ces peaux surexposées et d'éliminer le fameux «plissé soleil» sur le cou, le décolleté et les mains si révélateurs. C'est également un bon moyen de «rattraper» le teint brouillé et terne qui donne un sempiternel air fatigué. Une séance de lumière pulsée dure quelques minutes et il en faut assez peu pour obtenir des résultats, ce qui est un vrai atout à faire valoir auprès de clientes souvent pressées.

Les plus qui font la différence

Le principal inconvénient de ce traitement est la chaleur émise au niveau de la peau, qui peut devenir désagréable au cours de la séance. Raison pour laquelle les appareils sont généralement équipés d'un système de refroidissement (un point à vérifier au moment de l'achat). L'idéal est toutefois d'installer l'appareil dans une pièce fraîche ou climatisée pour atténuer ces sensations. Par ailleurs, quelques rougeurs passagères peuvent apparaître, notamment sur les épidermes sensibles, prévoyez un spray d'eau apaisant, un geste que votre cliente appréciera sûrement. Enfin, LE conseil à ne jamais oublier : ne jamais s'exposer au soleil après une séance de lumière pulsée tant que les pigments détruits par le traitement ne se sont pas totalement dissouts.

LES ULTRA-SONS : «booster» le renouvellement cellulaire

De quoi s'agit-il ?

On retrouve la technologie des ultrasons partout dans notre environnement quotidien. Elle est notamment utilisée en kinésithérapie afin d'apaiser certaines douleurs musculaires et articulaires. L'imagerie médicale y fait aussi couramment appel pour réaliser les échographies par exemple. Comment fonctionnent-ils ? Les ultrasons sont des ondes sonores dont la fréquence est située dans une fourchette de longueurs d'ondes telle qu'ils ne sont pas audibles par l'oreille humaine mais qui leur permet d'atteindre certaines zones du corps. Ils se réfléchissent au contact de certaines structures anatomiques et reviennent vers un écran, traduisant ce qu'ils ont enregistré sous forme d'une image qui sera ensuite interprétée par un spécialiste. C'est la raison pour laquelle ils peuvent dresser une cartographie précise d'un organe ou du fœtus dans le ventre de sa mère lors d'une échographie.

Dans le cadre d'une utilisation à visée esthétique, ces ondes sonores ont un mode de fonctionnement assez similaire à celui des ondes lumineuses. Lorsque les ultrasons arrivent dans la peau, ils voient leur énergie se convertir en chaleur et produisent en outre des micro-vibrations au niveau des tissus cutanés. Ce sont ces deux caractéristiques qui permettent aux ultrasons de jouer un rôle intéressant dans la lutte contre le vieillissement cutané.

Quels effets peut-on en attendre ?

L'aspect calorique des ultrasons est intéressant pour stimuler la micro-circulation sanguine, favorisant du coup l'oxygénation des tissus. Les micro-vibrations quant à elles, réveillent l'activité des cellules, tout en assurant une micro-gymnastique locale qui améliore la tonicité de la peau. Par ailleurs, les ultrasons ont la capacité de mieux faire pénétrer les molécules des principes actifs dans les couches profondes de l'épiderme, améliorant ainsi l'efficacité des soins. Dernier bénéfice esthétique : un effet peeling ultra-doux lié aux vibrations qui décollent les cellules mortes sans agresser la peau, luttant ainsi non seulement contre les impuretés des peaux grasses mais aussi le manque d'éclat des peaux sèches.

À qui proposer cette technique ?

Le triple effet peeling, micro-vibrations et micro-circulatoire est un traitement de choc à destination des peaux fatiguées et dévitalisées, qui n'ont plus l'énergie naturelle pour réagir aux effets du vieillissement. On peut d'ailleurs la proposer aussi bien à des femmes qui sont en période de pré-ménopause et qui sentent que leur épiderme réagit moins bien qu'à des femmes jeunes, après une grossesse, un traitement médical, une maladie, un régime amaigrissant qui peut créer des petites carences nutritionnelles mais surtout mobilise l'énergie de l'organisme.

Les plus qui font la différence

Dans un contexte où la peau de vos clientes est en perte de vitesse, mettez toutes les chances de votre côté pour réussir à rééquilibrer la situation en couplant les ultrasons avec une cure d'actifs concentrés : c'est le moment d'appliquer des sérums riches en actifs nourrissants et revitalisants, au cours du soin mais aussi de proposer une cure complète à domicile adaptée à la nature de peau de la cliente en traitement. Les résultats n'en seront que plus rapides et spectaculaires. À la fin de chaque séance, n'hésitez pas à appliquer un masque reconstituant et remodelant. La peau, qui est encore plus ultra-réceptive grâce aux ultrasons, va tout absorber comme une éponge et en ressortir repulpée et lissée. C'est tout bénéfice pour le moral de votre cliente mais aussi pour le capital confiance dont vous bénéficiez auprès d'elle !

Assistez si possible à plusieurs formations avant de faire
votre achat, c'est un bon moyen de comprendre toutes les
possibilités d'un appareil, mais aussi et c'est le plus important, vous vous sentirez à l'aise pour le conseiller et le manipuler.
Dominique Redureau

LA TECHNOLOGIE «LED» OU PHOTOSTIMULATION : UN EFFET REMODELANT ET TENSEUR

De quoi s'agit-il ?

Le terme LED fait désormais partie de notre vocabulaire quotidien et désigne une Diode Electro-luminescente qui émet une onde électro-magnétique particulière sous l'action du courant électrique, de faible énergie et avec peu de production de chaleur. Particulièrement économes en énergie, ces fameuses LEDs équipent maintenant un certain nombre d'éclairages domestiques et publics. Elles sont facilement reconnaissables car la lumière qu'elles émettent est plutôt froide, contrairement à celle plus jaune des ampoules classiques.

En quoi la technologie LED est-elle intéressante en esthétique ? Là encore, il faut chercher la réponse dans le spectre lumineux et plus particulièrement dans les longueurs d'ondes comprises entre 400 et 760 nanomètres. Dans cette fourchette, on retrouve notamment trois des couleurs composant la lumière : le bleu, le rouge et le jaune. Chacune d'entre elles est absorbée à différents niveaux des tissus cutanés et provoque des réactions chimiques et cellulaires spécifiques. Ce sont ces effets qui ont intéressé les chercheurs et permis la mise au point de la technique de photomodulation ou photostimulation.

Quels effets peut-on en attendre ?

Comme expliqué précédemment, chaque couleur possède son niveau d'action dans les tissus cutanés. La couleur bleue a démontré avoir des effets purifiants et assainissants, ce qui permet de combattre les germes (notamment celui de l'acné) et les impuretés. Le rouge est plus particulièrement absorbé par les vaisseaux capillaires, ce qui lui permet de stimuler la micro-circulation, le drainage des toxines et l'élimination des graisses en excès. Le jaune, en revanche, cible plutôt les couches profondes et notamment les fibroblastes, ces usines de production du collagène et de l'élastine. On imagine donc bien les résultats que l'on peut obtenir par le biais de la technologie LED : une peau plus saine en cas d'acné par exemple, mais aussi et surtout, une stimulation globale de la peau avec, à la clé, un effet anti-relâchement et anti-rides évident. À noter que la combinaison du jaune et du rouge peut se révéler efficace dans le traitement des vergetures, grâce à leur action stimulante sur la production de fibres élastiques.

À qui proposer cette technique ?

Cette émission de lumière non thermique réalise un traitement très doux, particulièrement peu stressant pour vos clientes. Vos clientes ayant un tempérament anxieux ou qui ne sont pas attirées par les appareils high-tech, seront certainement plus faciles à convaincre qu'avec une méthode plus musclée, car quoi de plus naturel que la lumière ?

Au-delà de ces notions de confort, malgré tout essentielles car la part psychologique est toujours très importante dans la réussite d'un traitement, il faut savoir que la photothérapie trouve d'excellentes indications lorsque le visage présente des zones relâchées et/ou empâtées : l'ovale, le cou et les paupières inférieures. Un état qui peut être dû à une prise de poids suivi d'un amaigrissement qui est rarement homogène et laisse parfois dans le bas du visage alourdi ou encore à une mauvaise élimination, problème fréquent et souvent lié à des déséquilibres hormonaux.

Les plus qui font la différence

La bonne idée est d'associer en complément à cette méthode des séances de modelage stimulant, manuel ou mécanique, surtout en cas de rétention d'eau et de fort relâchement. Dans le même esprit, n'hésitez pas à conseiller à vos clientes des soins tenseurs qui vont contribuer à redessiner les contours du visage et à lisser les rides. Conseillez en supplément à vos clientes de boire beaucoup, de préférence de l'eau plate et des boissons drainantes.

À SUIVRE ... Article d'Octobre 2011 : Les techniques anti-âge au banc d'essai n°2

 

Par Muriel Picard , Journaliste Dominique Redureau , Physiothérapeute de Hôpital Européen de Paris

Muriel Picard, Journaliste - Dominique Redureau, Physiothérapeute à l'Hôpital Européen de Paris

Cliché Maksim Toome Fotolia

299 Votez
Retour aux articles

Commentaires

  • Anonyme 26/03/2012
    Belle article !
    Signaler un contenu abusif
  • Anonyme 26/03/2012
    Comme vous dite :)
    Signaler un contenu abusif
  • Anonyme 02/11/2012
    KENNEL NICOLE
    Signaler un contenu abusif
  • Anonyme 20/08/2016
    Bonjour, l'inserm a fait une étude qui prouve que les led ont un impact sur la rétine. Je viens de faire une séance et mes yeux ont été protégés par deux paires de lunettes et des cotons et pourtant je me suis retrouvée éblouie avec un fort besoin de les fermer meme s'ils l'étaient déjà. Que penser du danger de la lumière led sur les yeux quand on est soumis à cette intensité en cosmeto ? https://www.quechoisir.org/actualite-ampoules-led-des-risques-pour-les-yeux-confirmes-n6161/ Merci pour vos avis réfléchis et vos sources Bonne et belle journee.
    Signaler un contenu abusif

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :