Newsletter

Sur le même thème

Santé Médecine
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°707 Octobre 2017

Numéros précédents

3 0 5 1

Questions-Réponses sur le stress

Par Adrien Guérin , Enseignant, Formateur référent de Ecolems
N°707 Octobre 2017
Rythme de vie effréné, journées à rallonge, préoccupations de tous ordres... le stress fait partie intégrante de votre quotidien ! Découvrez ce qu'est réellement le stress...

1 - Le stress est-il une réaction normale du corps ?

Vrai : Le stress est une réaction ancestrale des organismes qui leur a permis de survivre dans un environnement hostile.

Durant des milliers d'années, la réaction de stress a sauvé la vie de nombreux hommes. En effet, poursuivis par des prédateurs, les différentes manifestations corporelles du stress leur permettaient d'être plus efficaces pour fuir.

Aujourd'hui, les manifestations du stress sont identiques mais les causes sont bien différentes. On ne va plus fuir dans les situations modernes d'angoisse, cela ne servirait à rien (comme partir en courant au cours d'un entretien d'embauche).

Pour conclure et répondre à la question, le stress est une réaction normale du corps mais ses manifestations ne sont plus adaptées aux situations modernes stressantes.

2 - Les sources de stress sont-elles
si nombreuses dans notre monde moderne ?

Vrai et faux : Elles sont nombreuses et diverses mais finalement très bien ciblées. Ainsi, il existe quatre principales sources de stress :

- l'environnement : vivre dans un lieu bruyant par exemple,
- le réflexe de protection : fuir face à une agression, se sortir d'un mauvais pas,
- le surmenage : lié à l'activité professionnelle ou aux contraintes familiales dans de nombreux cas,
- les causes internes ou subjectives : qui dépendent de notre capacité à prendre du détachement vis-à-vis des situations anxiogènes.

3 - Les manifestations du stress
sont-elles toujours les mêmes ?

Vrai : Les manifestations du stress sont quasiment toujours les mêmes. De façon immédiate, la personne stressée voit son rythme cardiaque s'accélérer, son émission de sueur augmenter, ses pupilles se dilater ; sa vigilance est accrue.

Ces modifications préparent la fuite (voir question précédente).

Il y a également des effets sur le long terme (voir les questions 6, 7 et 8).

4 - Le stress est un phénomène
uniquement nerveux ?

Faux : Le stress est une réaction nerveuse et hormonale de l'organisme. Ainsi, plusieurs hormones sont impliquées dans la réaction du stress. La plus connue est l'adrénaline. Elle est produite par les glandes surrénales et est à l'origine de l'accélération des rythmes cardiaques et respiratoires. Le cortisol est également produit en cas de stress par les glandes surrénales.

En augmentant la glycémie, il permet d'augmenter la quantité d'énergie disponible pour le cerveau, le rendant ainsi plus efficace. L'ocytocine ou encore la vasopressine sont également produites en cas de stress.

5 - Existe-t-il réellement
un bon et un mauvais stress ?

Vrai : À court terme, le stress peut être bénéfique. En effet, pour passer un examen, une audition, un entretien, le stress permet, si l'on est capable de le maîtriser, de booster nos capacités de concentration.

C'est ce qui est appelé le «bon stress» ou stress aigu. Cependant, si les périodes de stress sont récurrentes et durables, l'organisme est affaibli. Le stress devient alors néfaste. Il est donc dit «mauvais stress» ou stress chronique.

6 - Le stress nuit-il à la
bonne santé des phanères ?

Vrai : En diminuant la circulation sanguine, le stress entrave la croissance des phanères. Les cheveux poussent moins vite et peuvent même tomber.

Il s'agit alors de la pelade (se caractérisant par la présence de plaques glabres au niveau du cuir chevelu). La repousse est possible. Le blanchissement des cheveux, canitie, est également accru. Et pour finir avec les désagréments, les états pelliculaires sont plus importants en périodes de stress.

Les ongles ne sont pas en reste. Face au stress, ils deviennent plus fragiles et striés. Sans parler des crises d'onychophagie où les personnes rongent leurs ongles.

7 - Le stress n'a-t-il pas de
conséquence directe sur la peau ?

Faux : Les périodes de stress nuisent au bon fonctionnement de la peau. Ainsi, plusieurs dermatoses se développent par crise lors de stress : psoriasis, eczéma, herpès, zona...

La production de sébum peut également être plus importante, entraînant une peau grasse. Le caractère sensible d'une peau peut aussi être plus marqué lors de périodes de stress.

8 - Le stress perturbe-t-il le bon
fonctionnement global de l'organisme ?

Vrai : En sollicitant le système nerveux et la production d'hormones, le stress agit sur de nombreux systèmes du corps humain.

Par exemple, le risque de maladies cardio-vasculaires (infarctus) et de plusieurs cancers se trouve accru par les épisodes répétés de stress.

Le système digestif est souvent laissé en reste lors des crises d'anxiété, ce qui provoque de nombreux troubles digestifs (maux de ventre, nausées...).
Le stress diminue également l'immunité, ce qui rend l'organisme plus sujet aux maladies infectieuses.

9 - Est-il réellement impossible
de diminuer
les effets du stress ?

Faux : Heureusement, plusieurs éléments permettent de diminuer les effets du stress. Il faut, par exemple, compenser les périodes de stress par des moments où l'on réalise une activité physique. C'est bon pour l'esprit et le corps.

Il faut également chercher des moments de plaisir : une pause chez son esthéticienne, un bon petit plat, un moment passé en famille. Ils permettent de faire retomber la pression.

10 - Certains éléments de notre vie quotidienne peuvent-ils nous rendre plus sujets au stress ?

Vrai : La prise de drogue (dont le tabac fait partie) ou d'alcool augmente le stress. De même la consommation de boissons excitantes augmente notre propension au stress, tels que le café, le thé et les sodas.

Existe-t-il une différence entre
«stress» et «stress oxydatif» ?

Le stress est la réaction de l'organisme face à une «agression», réaction détaillée largement ici. Quant au stress oxydatif (ou stress oxydant), c'est un mécanisme moléculaire, dû aux radicaux libres, qui dénature le fonctionnement des cellules.

Il s'agit donc de deux éléments aux causes différentes qui cependant nuisent tous les deux à l'organisme.

Par Adrien Guérin , Enseignant, Formateur référent de Ecolems
12815 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :