Newsletter

Sur le même thème

Esthétique
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°721 Janvier 2019

Numéros précédents

2 4 5 1

Les comportements sexuels à l'institut et au spa

Par Galya Ortega , Directrice de Ortega Création et Training
N°663 Octobre 2013
Les comportements sexuels à l’institut. Des gestes, des remarques, des tentatives, des suggestions, auxquelles de nombreuses esthéticiennes sont confrontées. Alors comment réagir ? Faut-il crier, sortir de la pièce, houspiller le mâle indélicat, en parler à sa direction ? Les vrais bons conseils, les modèles et attitudes à adopter, c’est Galya Ortega, formatrice internationale, qui vous les donnent.

Communication présentée au 43ème Congrès International d'Esthétique Appliquée (avril 2013, Paris)

galya ortega, comportements sexuels à l'institut, congrès des nouvelles esthétiques,

C'est vraiment un très grand challenge pour moi de parler de choses aussi sérieuses. Mais je pense que, réellement, c'est une véritable question qui se pose dans les instituts et dans les spas.

Pourquoi ai-je eu envie de parler avec vous de ce sujet-là, à savoir les comportements sexuels dans les instituts et dans les spas ?

Tout d'abord, parce qu'en tant que formatrice, je suis souvent sur le terrain et mes élèves me racontent comment ça se passe. Et très souvent, je suis face à des esthéticiennes qui adorent leur métier mais ne savent pas gérer ce genre de comportements. Parce qu'on ne leur a pas appris, cela ne fait pas partie des formations, c'est tabou, elles ne sont pas soutenues par leur direction et elles ne savent pas interpréter ce qui arrive.

Donc, je vous propose de faire un panorama, et je vais partager avec vous mon expérience.

Tout d'abord, j'aimerais évoquer ce que sont concrètement les expériences que l'on peut vivre sur le terrain. Premièrement, il faut faire la différence entre ce qui se passe dans les instituts et ce qui se passe dans les spas.

Dans les spas, sans aucun doute, les esthéticiennes y sont confrontées car il y a beaucoup de massages du corps, de modelages qui peuvent être extrêmement sensoriels, relaxants, et donc tout naturellement il y a des réactions. Deuxièmement, le spa est une culture assez récente, environ 12 ans en Europe. La culture n'est pas encore clairement établie, alors que l'institut est beaucoup plus ancien et structuré.

Ensuite, dans les instituts, les gens ne se comportent pas de la même manière, car les soins ont une orientation disposant d'un cadre qui est moins sensoriel et donc vous êtes confrontées à moins de réactions, et aussi il y a moins de clients, tout simplement.

Majoritairement, les comportements sexuels dans les spas ont une origine masculine. Mais vous pouvez aussi avoir des sollicitations de la part de vos clientes, car il existe de plus en plus de femmes qui vont solliciter l'esthéticienne dans le domaine de la sensualité ou de la sexualité.

UNE SITUATION INCONFORTABLE

Voyons tout d'abord de quoi il s'agit. Appelons un chat un chat : vous faites un modelage à un client, il se détend, et naturellement il peut avoir une érection. Et alors ? Il y a quelque chose de physiologique et naturel dans ce domaine.

Mais si vous n'êtes pas préparée, si vous êtes une esthéticienne jeune ou dont la culture ne prépare pas à ce genre de situation, vous pouvez être troublée, ne pas savoir comment réagir, vous sentir humiliée, en colère, c'est à vous de me dire aussi ce que vous pouvez ressentir.

Dans tous les cas vous n'êtes pas très à l'aise. Quand le client est recouvert, on ne voit pas grand chose et ça se passe sous la serviette, mais parfois, au cours du modelage, votre client peut être découvert et là, vous avez la vision de l'érection en face de vous et vous vous demandez comment gérer. Quelle réaction avoir ?

La première, c'est de couvrir le client et d'avoir du discernement.
Si le monsieur est troublé et surpris de la situation, il va trouver tout naturel que vous respectiez son intimité. Il ne va pas être gêné de cela.

Par contre, si c'est un manipulateur, dans un premier temps, il va profiter visuellement de votre trouble, et là, il faut mettre le cadre et les limites. Le cadre et les limites, c'est tout d'abord de couvrir votre client et de ne pas laisser paraître votre trouble. Car si jamais vous laissez paraître votre trouble -c'est le but recherché- forcément, il aura gagné.

Donc, dans un premier temps, feignez l'indifférence et mettez la serviette sur lui. Si cela va plus loin, la réaction s'impose. Que cela aille plus loin, cela signifi e deux choses : ou bien le client vous touchera, ou bien il va se toucher. C'est non. Le non doit être ferme, clair et si possible avec distance. Pourquoi ?

Votre client espère, quel que soit son comportement, avoir du respect. Ça veut dire que vous devez apprendre à dire non, sans vous mettre en colère, de manière nette, sans pleurer, sans laisser transparaître votre gêne. Faites un pas en arrière et dites «Non
monsieur, ce n'est pas l'endroit pour cela et si vous continuez, je sors de la pièce et ma manager sera prévenue.»

Il est très important que votre responsable soit avertie. Et j'espère que cela fait partie des préliminaires au moment de votre embauche. Ce cadre-là doit être clairement défi ni, à savoir : il ne peut y avoir en aucun cas de débordement sexuel d'une quelconque manière, ni par des attouchements, ni par des auto attouchements. L'institut et le spa sont des endroits dignes et personne ne doit vous manquer de respect.

C'est très important que vous soyez, à ce niveau là, soutenue par votre hiérarchie. Car les spas souffrent beaucoup d'une certaine confusion des genres, notamment à cause de reportages qui nourrissent la confusion en montrant des personnes qui massent nues, ou qui se permettent des débordements. Ce qui laisse entendre que l'on peut dans le cadre du spa se permettre certaines privautés.
Si vous ne mettez pas le cadre, la clientèle va confondre.

Aujourd'hui, sur les cartes de spas, on ajoute des mentions stipulant que les modelages réalisés n'ont rien de thérapeutique ou demédical, mais que ce sont des massages de bien-être. Jamais, il y a de mentions concernant la sexualité. Je trouve cela dommage car cela tirerait le métier vers le haut et ferait la distinction entre la prostitution et le bien-être.

ATTENTION À LA PROSTITUTION DÉGUISÉE

Ensuite vous avez des spas ou des instituts qui font de la prostitution déguisée, sous forme d'attouchements, je ne parle même pas des établissements où il s'agit de véritable prostitution dans lesquels le modelage est un prétexte aux relations sexuelles. Cette approche, je la mets de côté.

Ce qu'il faut prendre en considération également, c'est que c'est peut-être culturel. Pour certaines personnes, le massage est lié au sensuel et au sexuel. À partir du moment où vous la touchez, cette personne va considérer comme naturel d'avoir ce genre de débordements. Vous êtes en France, et vous êtes protégée.

 

Cet article
est réservé aux abonnés

Pour accéder à la suite de cet article, veuillez vous identifier :

Mot de passe oublié ?

Nouveau Client

Par Galya Ortega , Directrice de Ortega Création et Training

Galya Ortega. Tél. 09 51 41 08 72.
e-mail : galya@ortega-ct.com

Cliché Konradback Fotolia.

11078 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :