Newsletter

Sur le même thème

Marketing Vente Gestion
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°742 Décembre 2020

Numéros précédents

3 0 5 1

Quels sont les pièges qui vous empêchent de développer votre institut ?

N°741 Novembre 2020
«Je cours partout, je n’ai de temps pour rien, je n’ai pas d’idée, c’est difficile avec mon équipe...» Directrices d’institut de beauté, entrepreneurs beauté et bien-être, découvrez comment vous en sortir définitivement !

LES DIFFICULTÉS DES GERANTES D'INSTITUTS

Voici dix informations, dix pensées, dix constatations. Le but du jeu, c'est de vous faire travailler et de savoir si c'est quelque chose que vous avez pu dire, penser ou vivre :

• Je manque de temps et/ou je passe plus de 50 % de mon temps en cabine en tant que manager.

• Je manque d'argent, j'aimerais gagner plus et/ou j'aimerais mieux rémunérer mon équipe.

• Je ne vends pas assez de produits.

• Je ne sais pas quoi faire comme offre marketing.

• J'ai des difficultés avec mon équipe. Ça peut être au niveau du recrutement, de la motivation, de l'implication, des problèmes de turnover, des départs, absences, respect des procédures, etc.

• J'ai du mal à déléguer. Je vais faire cette tâche parce que, de toute façon, ça ira plus vite, je sais mieux faire, etc.

• Je m'inquiète du remplissage des plannings de rendez-vous.

• Je cherche de nouvelles clientes.

• Je ne délise pas assez.

• Je ne sais pas si je prends les bonnes décisions pour mon business.

Je pense que, la plupart du temps, il y a deux types de profils :

- celles qui ont un BTS ou un diplôme en esthétique et qui ont une expérience de salariées. Vous vous rendez compte, par la suite, que le métier de chef d'entreprise n'a pas été suf samment préparé pour développer sereinement votre activité,

- le deuxième cas de figure, c'est d'avoir fait totalement autre chose que de l'esthétique, d'avoir eu un commerce ou d'avoir été salariée ou manager dans un autre secteur et de vouloir créer un institut.

Dans ces deux cas, que vous ayez l'un ou l'autre profil, on retrouve les mêmes pièges.

PIÈGE N°1 : LE TEMPS

Si vous êtes chef d'entreprise, manager ou gérante, vous avez plusieurs casquettes. Vous pouvez être manager et en cabine et cela représente déjà un double poste. Mais si on regarde ne serait-ce que la partie «manager/gérante», vous devez aussi gérer :

- votre rentabilité,
- savoir analyser les chiffres,
- faire une projection financière,
- être chef de produits marketing,
- faire des offres et de la communication auprès de votre fichier client,
- programmer la communication digitale,
- faire du networking...

Mais vous devez être aussi une super commerciale pour :

- vendre des produits et des prestations,
- faire des ventes additionnelles.

Avoir une compétence commerciale est un métier ! Enfin, vous devez surtout être leader d'une équipe. Quand vous vous retrouvez sur le terrain avec une équipe que vous avez du mal à fédérer et à motiver, vous vous sentez comme freinée dans le développement de votre business.

Donc, la manager a plusieurs casquettes et elle va devoir jongler avec toutes ces expertises.

Il est impossible de vous développer si vous ne changez pas radicalement votre manière de travailler.

Pour arriver à déjouer ce piège du temps, il faut faire ce qu'on appelle le time management, la gestion du temps. Cela fait partie des compétences douces, les softs skills. C'est une compétence que vous pouvez développer en continu.

Il existe de nombreux outils pour vous aider à gérer le temps, la planification des tâches, les to do list, la gestion des priorités, etc.

Attention : les post-it sont le pire ennemi du time management. Quand j'arrive en accompagnement dans un institut, je prends tous les blocs de post-it et je les jette.

Cet article
est réservé aux abonnés

Pour accéder à la suite de cet article, veuillez vous identifier :

Mot de passe oublié ?

Nouveau Client

13394 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :