Newsletter

Sur le même thème

Ongles
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°730 Novembre 2019

Numéros précédents

3 0 5 1

J'ai testé les manucuries

Par Galya Ortega
N°730 Novembre 2019
Les soins des mains, c’est parfois génial, instructif et plein d’astuces à intégrer. Et d’autres fois, c’est navrant de nullité. Et ne vous y fiez pas, les «non recommandables» se situent aussi dans les quartiers les plus chics de Paris…

UNE EXPÉRIENCE DÉCEVANTE

La prise de rendez-vous et l'accueil

J'avais trouvé les coordonnées sur Internet, avec le nom très branché de «Nails Bar» dans le quartier chic des Invalides. En arrivant, aucune mention du nom, un tout autre nom même. J'entre et suis surprise de l'accueil. La personne me regarde comme si je n'étais pas attendue. Je me suis dit que je m'étais trompée.

Je dis mon nom, elle me fait répéter trois fois, ce qui me confirme que je me suis trompée. Elle demande alors à la patronne qui affirme que j'ai bien rendez-vous. Tout s'explique : le français.

L'espace, l'environnement

Déco très moderne et assez jolie. Six postes de manucurie en «bar», plus deux postes de beauté des pieds avec bains.
Au sous-sol, il y a des cabines de soins et d'épilation. Un écran plat au mur diffuse des clips musicaux.

Le soin lui-même

La catastrophe ! J'avais pris rendez-vous pour une manucurie classique. Une très jeune fille s'occupe de moi. Elle comprend à peine le français. Elle me demande quelle forme je souhaite, je souhaite une forme «plutôt carrée».

Elle commence son limage et rapidement je m'aperçois qu'elle est en train de me faire des ongles tout plats et ronds. Gentiment, je lui explique qu'il faut limer sur les côtés pour faire la forme carrée. Elle essaie et n'y arrive pas. Donc, je finis par prendre la lime et faire le limage d'un ongle pour lui montrer. Elle reprend la lime, essaie mais ne peut y arriver.

Du coup, la patronne arrive et parle en chinois à son employée. C'est elle qui me fait le limage. Raté. Les ongles sont bien carrés mais certains sont longs, d'autres courts, certains avec les coins qui ressortent et d'autres ne sont pas symétriques... Le reste de la manucurie a été à l'avenant. Je me suis retrouvée avec un vernis pâteux et mal posé que j'ai enlevé le soir même en rentrant.

Mais l'expérience ne s'arrête par là. À la fin, pour sécher le vernis, je pose mes mains sous un appareil qui souffle de l'air frais. Parfait ! On gagne du temps. Pendant ce temps, la manucure qui n'a plus rien à faire s'installe à côté de moi avec son téléphone portable. Elle pianote et regarde je ne sais quoi mais éclate de rire en permanence !

Les produits

Trois marques : O.P.I, Essie et une marque coréenne inconnue.

Le plus

Même en réfléchissant, je ne trouve pas.

Le moins

Tout est dit dans le récit d'expérience. Même si le prix est modique, ce n'est pas une manucurie ou bien je suis tombée sur la petite dernière qui en était à son premier jour d'apprentissage. Mais dans ce cas, la patronne supervise, corrige pour prendre soin de la qualité pour la cliente.

Durée et prix

45 minutes, 22 €.

LES MANUCURIES INDIENNES ET NÉPALAISES

La prise de rendez-vous et l'accueil

J'ai eu la sensation d'une grande disponibilité au téléphone. Ne sachant pas si le salon serait ouvert à la date qui m'arrangeait, on m'a rappelée pour me préciser les horaires avec beaucoup de gentillesse.

À plusieurs reprises, j'ai eu des soucis pour venir, à chaque fois, la personne était d'une disponibilité remarquable.

Cet article
est réservé aux abonnés

Pour accéder à la suite de cet article, veuillez vous identifier :

Mot de passe oublié ?

Nouveau Client

Par Galya Ortega
13203 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :