Newsletter

Sur le même thème

Ongles
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°720 Décembre 2018

Numéros précédents

3 0 5 1

La manucurie au masculin : une manne à exploiter !

Par Chantal Desjardins
N°653 Novembre 2012
Interrogées sur ce qu’elles regardent et apprécient en premier chez un homme, les femmes citent les mains, souvent en premier et toujours dans le trio de tête. A contrario, des mains et des ongles peu soignés seraient assez rédhibitoires. Et pourtant...

ET POURTANT ...

Ils ne s'en occupent pas ! Jamais de crème ! Pas de gant ! Jamais de lime ! Deux coups de pince, non plutôt de coupe-ongles, en biais, qui laissent le bout pointu... quand ils ne sont pas rongés !


Résultat ? Leurs ongles secs deviennent cassants, racornis, striés, inégaux, tachés de blanc, parfois jaunis par le tabac, les cuticules s'étendent, cachent les lunules, envahissent l'ongle. Les petites peaux prolifèrent, sèchent, deviennent parfois sensibles, douloureuses, matière à ronger. Les mains s'assèchent, deviennent rugueuses jusqu'à faire des plaques, des squames disgracieuses et désagréables au toucher.


Par ailleurs, en plus du manque d'esthétique et de confort, de vilaines mains sèches donnent un «coup de vieux», un vrai marqueur d'âge ! Il faut donc aider vos clients à se prendre en mains ! Le descriptif apocalyptique précédent vous donne des arguments !

UN COUP DE POUCE SUFFIT !

Certains hommes s'offrent régulièrement une manucurie. Ils ont apprivoisé, assez facilement ce soin qui a tout pour leur plaire : rapide, abordable, hygiénique, un soin d'entretien, à l'instar d'une coupe de cheveux. Ils font souvent d'une pierre deux coups si leur coiffeur le leur propose. Ils sont même volontiers «addict» ; une fois qu'ils l'ont essayé, il leur devient difficile de s'en passer. Il reste à convaincre les autres, le plus gros des troupes !

Les Français, en bons latins, sont un peu plus longs que les Anglo-Saxons qui se laissent, eux, séduire sans complexe, ni réticences ! La manucurie pour hommes est extrêmement répandue aux USA, comme au Royaume Uni. Si les U.S.A. sont cette fois encore les précurseurs que nous suivons avec quelques délais, il faut s'attendre à une explosion prochaine chez nous ! Les blogs spécialisés en mode et tendances l'annoncent comme un top !

SORTIR DES GRIFFES FEMININES

Là encore, comme pour tout ce qui concerne le soin et l'esthétique, il importe de ne pas proposer à l'homme un «sous-produit» féminin. Ne partez pas d'une prestation conçue et mise en scène pour les femmes à laquelle vous rajoutez simplement la mention «pour hommes» sur votre carte ! La rondeur des flacons, la profusion des roses, orangés et autres rouges, nacrés, irisés, laqués, brillants, le pastel omniprésent jusqu'au dissolvant, les PLV qui affichent des mains de femmes fatales, ne constituent pas un cadre idéal, un «lieu d'appel».


Offrez-leur un espace dédié, aménagé spécialement pour eux, misez sur des valeurs sûres : noir, bordeaux, acier, inox, cuir ! Plutôt que le bol à manucurie classique, pas étudié pour de grandes et larges mains, prenez une coupelle en inox ou en bois sombre. Plutôt que le coussin éponge gansé de... rose, choisissez un boudin en cuir comme repose main. Optez pour l'acier et le gris pour les instruments et accessoires, y compris pour les limes, les polissoirs, les pinceaux nécessaires.


Référencez une marque spécifique pensée pour les hommes. Elles sont plusieurs à avoir lancé des gammes de produits de manucurie pour hommes, vernis compris et ce marché va se développer ! Formes carrées ou formes tubes,
neutralité, sobriété, matité, praticité sont de mise sans compter des formulations spécifiques. Faites place nette ! Pas de chichis, pas de froufrous, de l'espace pour leur grand corps et leurs grandes jambes !

BAR-MAN !?

Le bar, initialement, est un espace plutôt masculin, rendonsleur ! Un «nail-bar-man» ? Pourquoi pas un «nail café», un «nail pub», un «nail club», conformes aux codes déco en vigueur, où déguster un expresso, une bière fraîche, un mojito... !

LES PRESTATIONS

Evitez le terme «beauté» dans vos présentations. Préférez le mot «soin» des ongles et des mains. Cela sonne mieux à leurs oreilles. Parlez de prestation. Le plus simple est de la nommer sans fioritures : manucurie. Proposez-la en deux versions :

  • la version «d'appel» : la manucurie «simple», «express», «chrono», pour le seul soin des ongles, lesquels en 20 minutes chrono sont blanchis, limés, polis, égalisés, mis en forme, nourris et retrouvent un pourtour et un contour nets, impeccables,
  • la version «complète» : «XL», «spa», «relax», «luxe». Gommage nettoyant, masque réparateur de derme, et modelage dont les vertus relaxantes les étonnent toujours, complètent alors le soin des ongles pour présenter des mains soignées, sans rugosités inesthétiques.

La netteté est l'argument à mettre en avant en priorité. Des ongles à la main, le passage se fait sans beaucoup de difficulté dans une suite logique !

LE VERNIS À ONGLES

Une base transparente ?

L'application d'une base transparente ou d'un vernis durcisseur est un premier pas en la matière. Cependant, l'aspect brillant, parfois ultra brillant, peut les déranger et leur déplaire. Les marques qui ont lancé des produits de manucurie pour hommes proposent d'ailleurs en premier lieu des vernis de soins, des top coats protecteurs et durcisseurs, des transparents au fini mat ou subtilement satiné pour une brillance discrète avec des noms «virils» : «Pure matte» (Evolution Man), «Nails for males» (Orly) ; «Man-e-cure» (Essie). Le mat ? Une bonne idée à retenir et à adopter sans hésiter !

Une french ?

Pourquoi pas ! mais pour hommes ! Jean-Paul Gaultier, toujours précurseur, a créé la première french pour hommes, adaptée aux carnations masculines avec un duo brun-pêche. À défaut de prendre la marque, c'est bien de s'inspirer du principe de base. Les mains masculines sont différentes en effet, plus brunes, plus «jaunes», plus mates, plus épaisses ! Oubliez donc les roses tendres féminins qui vont faire tache, et prévoyez des tons poudrés, sablés, beiges, voire taupe (O.P.I) mieux assortis à l'épiderme de vos clients. Ils trancheront moins avec un fini plus uni, plus naturel.

Des vernis colorés ?

Il en existe ! Spécialement pour eux ! Des marques sélectives ont été les premières à se lancer, comme la marque américaine Evolution Man avec une gamme courte, deux bases + trois couleurs : anthracite, pourpre et noir. D'autres plus «populaires», plus accessibles, leur ont emboîté le pas et d'autres vont s'y engager prochainement. La marque Alpha Nails a fait l'événement au Printemps 2012 avec le lancement d‘une gamme spécifique de dix teintes allant du noir au doré en passant par plusieurs gris, sans oublier le bleu et le vert ! Le créateur se serait inspiré des plumes de paon ! Tous ces vernis sont dotés de noms aux mâles consonances : «Cow-Boy», «Gun Metal», «Alter Ego» ou encore «Pirate Gold» mais aussi «Gasoline» ou «Deep Ocean» !

La créativité ne se limite pas au choix des appellations ! Ces vernis sont formulés pour être ultra-résistants, à séchage hyper rapide et d'utilisation pratique, éloignés des codes girly. Pas de flacons mais une présentation en tubes et pour l'application une sorte de feutre, plus pratique et plus viril remplace les pinceaux minuscules et féminins. Ces vernis sont faits pour les hommes, tous, et pour éviter toute limitation au monde gay, la marque a choisi comme égérie un boxeur - Nick Gonzales, au look brut de chez brut !

D'abord visibles sur les podiums, les vernis de couleurs font depuis trois ans un tabac ininterrompu chez les stars. Pour la première du film The Rum Diary, Johnny Depp arborait des ongles de couleur bleue. Le chanteur Seal, David Beckham (le prototype du metrosexuel), le footballeur Ronaldo, l'acteur Dean McDermot, le ténébreux Al Pacino, le Prince Harry, le rockeur Lenny Kravitz, le jeune premier Zac Efron, le patineur médaillé Johnny Weir, entre autres, sont également adeptes du vernis à ongles coloré.
Il faut noter que le vernis se porte sur ongles courts... Colorés mais des ongles d'hommes !

Des «people» à Monsieur Tout le Monde ?

Outre Atlantique et outre Manche, des journaux sérieux comme le New York Time ou le Daily Mail posent sérieusement la question du vernis pour hommes dans leurs colonnes. Chez nous, L'Express, il y a quelques mois, interrogeait : «La folie du vernis touchera-t-elle bientôt les hommes ?». Il est vrai que le vernis à ongles, élément phare de la consommation, est un vrai phénomène avec son incroyable taux de croissance à deux chiffres et à plusieurs dizaines : 54 % !

Ce «2ème marché» masculin représente un enjeu économique d'importance, sans parler du phénomène de société et d'évolution des moeurs qu'il soulève ! Pas de réponse tranchée et assurée. Certains observateurs pensent qu'il s'agit d'une fantaisie passagère réservée aux stars des podiums, de l'écran, de la scène ou des stades, en quête d'extravagances singulières.

D'autres affirment que c'est une tendance de fond qui s'inscrit dans une nouvelle esthétique masculine en construction, une «masculinité détendue» débarrassée de la crainte d'apparaître comme efféminée. Sur la toile, en consultant divers blogs et sites, on peut découvrir que de nombreux hommes, plus nombreux qu'on ne peut le penser, se font les ongles des pieds. Une pratique qui a le mérite d'être discrète mais qui indique que la tentation , du vernis existe bel et bien.

Les quinquas latins resteront vraisemblablement réfractaires à cette évolution annoncée qui se fera sans doute sans eux. Avant qu'un dirigeant n'anime sa réunion stratégique hebdomadaire les ongles peints d'un gris acier métallique, même baptisé «Big boss» il faudra sûrement du temps ! En revanche, les trentenaires pourront sans doute se laisser tenter occasionnellement pour des sorties, des fêtes, des week-end, des vacances.

Les jeunes constitueront certainement et rapidement l'essentiel des adeptes prêts, sans complexe à adopter, au quotidien, cette nouvelle marque identitaire, ce nouveau bijou éphémère... En institut, il faudra leur proposer une offre commerciale adaptée à leur budget ! Peut-être le vernis connaîtra-t-il le même essor que les tatouages ? Longtemps décriés et réservés aux «mauvais garçons», ils sont répandus et banalisés désormais !

Les réticences viendront peut être des femmes, a priori peu séduites par les ongles peints de leurs compagnons ! Si vous êtes installées en «province profonde», il n'y a sans doute pas urgence à enrichir votre carte, mais, en ville, à proximité d'une université, en station balnéaire..., vous pourriez peut-être y penser !

ET LES FAUX ONGLES ?

Un créneau à prendre ! Peut-être plus facilement que le vernis ! Pourquoi seraient-ils réservés aux femmes ? Le gel UV qui a largement détrôné la résine -naturel, souple, respectueux de l'ongle, résistant aux chocs- s'adapte très bien aux mains des hommes et se façonne en formes carrées masculines. Parfaits pour ceux qui se rongent les ongles, mais aussi pour tous ceux qui souhaitent des ongles impeccables ! Il leur faut juste un peu de patience ! Mais ils en ont pour faire des implants capillaires alors pourquoi pas des implants ongulaires ?

Autre petit bémol, le recours à cette technique nécessite un suivi régulier. Mais allez-vous vous en plaindre ? Une «remise à niveau» du gel est nécessaire à raison d'une fois par mois. Information à leur préciser évidemment avant le passage à l'acte.
Les mains arborées de griffes fluos aux couleurs improbables, les strass, paillettes, fleurs séchées et autres bijoux décoratifs qui fleurissent en vitrine de beaucoup d'instituts d'ongles ne sont pas de nature à les faire entrer dans ces
lieux ! En revanche, une prestation professionnelle proposée par une spécialiste, dans un établissement «sérieux» a de quoi les attirer !

Grâce à vous ILS seront beaux jusqu'au bout des ongles !

Par Chantal Desjardins

Cliché Yuri Arcus Fotolia.

10629 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :