Newsletter

Sur le même thème

Spa Thalasso
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°720 Décembre 2018

Numéros précédents

5 2 5 1

L'esthétique spa… tionnément

Par Chantal Desjardins , Consultante et Responsable Formation de Comptoir du Spa
N°642 Novembre 2011
Evoluer vers le spa ?Oui, mais pas n’importe comment. Découvrez les clés, les étapes, les modalités d’une métamorphose réussie. Quels sont vos atouts à valoriser et les ajustements nécessaires pour éviter toute désillusion la vôtre et celle de vos clientes.

UN PREMIER CONSTAT

Si ces deux-trois dernières années, le secteur a pu connaître quelques difficultés et accuser une baisse de fréquentation, il suscite en parallèle un engouement phénoménal. Sur la seule année 2009, on compte 9007 créations - presque autant que les trois années précédentes réunies. Les charmes du spa sont pour beaucoup dans cette explosion des «naissances», et constituent ainsi un vrai relais de croissance pour l'activité !

ALORS L'ESTHÉTIQUE... SPA... TIONNÉMENT ?

Ce titre pose la question de la nécessité ou de l'envie d'évoluer vers le spa ou pas et plus encore, comment, sous quelles formes, quelles conditions dans un contexte un peu flou !

ÉVOLUER ? ÉVIDEMMENT ! VERS LE SPA ? NATURELLEMENT !

Evoluer vers le spa

L'évolution est l'essence et le sens de la vie en général et de la vie économique notamment ! Ne pas évoluer donc, c'est courir le risque à court terme d'être has been, hors circuit, passé, dépassé, ringard ! Et c'est vraiment le moment ! Un moment charnière. Le secteur traverse une période de mutation structurelle qui passe en vitesse grand V ; un passage de cap. Le spa, dans lequel certains avaient vu un phénomène de mode, s'est imposé comme un phénomène tout court. Nouveau venu, bouillonnant, multiforme, mutant, encore en quête d'identité, il a fait et fait encore bouger profondément et durablement les autres acteurs de l'univers de la beauté et de la forme, notamment la thalasso et les instituts.

Si LA mode spa n'est pas, «LE mode» spa semble s'imposer pour des instituts «nouvelle vague», «nouvelle génération», en rupture avec ce qui devient l'institut «à l'ancienne». La voie du spa semble la voie naturelle pour les instituts désireux de coller au marché et à ses changements et par là développer leur activité, leur clientèle et leur chiffre d'affaires. Sinon quoi d'autre ?

"Visez l'excellence car il vaut mieux l'excellence au rique de la rater que viser la médiocrtié et l'atteindre."

WHAT ELSE ? LA DÉMOCRATISATION ET LA SPÉCIALISATION

En période de mutation structurelle charnière, on assiste à un double mouvement opposé et simultané vers le haut et vers le bas. Au final, il se fait un saut qualitatif, une montée en gamme générale du secteur avec de nouveaux standards : l'«extra» d'hier devenant «l'ordinaire» de demain, il émerge un segment économique, d'entrée de gamme.

Ainsi parallèlement à l'envolée du spa, la démocratisation de l'accès aux soins progresse au travers d'«espaces beauté», de «corners», de «bars» qui s'installent et devraient fleurir dans les parapharmacies, les salons de coiffure, les salles de sport, les gares, les restaurants... Pour des prestations flash, basiques, vite faites, d'entretien, petits prix et service minimum. D'un côté le slow et le luxe, de l'autre le speed et l'éco ! Le faste et le fast ! Et au milieu, les spécialistes, qui se concentrent sur un segment ou autour d'une marque emblématique.

ÉVOLUER VERS LE SPA ? JUSQU'OÙ ?

Vous optez pour la voie du haut et le spa. D'accord, mais comment et jusqu'où souhaitez-vous ou devez-vous aller pour atteindre votre but, réaliser votre ambition ? Vous voulez changer, mais retouche cosmétique, maquillage permanent, relooking, chirurgie esthétique, voire développement personnel... la palette des possibles est large. Vous pouvez vous lancer un peu, beaucoup, énormément, avec la passion... indispensable, la raison nécessaire et sans folies destructrices, juste «un brin de folie, juste la petite flamme qui fait que la vie s'éclaire» (Montherlant). Attention tout changement est un processus, une démarche qui demande une réflexion préalable et une vision marketing qui donne, à défaut de concept, une ligne directrice et structurante à votre projet.

TROIS PIÈGES À ÉLIMINER D'ENTRÉE

Mentir ou faire une offre mensongère !

De fait, si l'on voit le terme spa s'afficher de plus en plus en vitrine, trop souvent quand on pousse la porte et surtout quand on passe en cabine, que l'on s'allonge sur la table, il est clair que ce qui fait un spa, même a minima, n'est pas au rendez-vous. Généralement, le décalage tient au syndrome du «Yaka-Fokon» : puisqu'il faut «faire du spa» Yaka revoir la déco ! Fokon rajoute quelques massages ! Une déco revisitée par l'ajout d'une statuette «ethnique», d'un tableau «zen», de quelques bambous, de quelques bougies, une offre de massages, à partir d'un californien plus ou moins «consistant» qui change de nom en fonction de l'huile utilisée, ne sont pas des changements suffisants. Si l'on choisit de franchir un cap, il faut le faire avec conviction, pas à reculons... !

Cet article
est réservé aux abonnés

Pour accéder à la suite de cet article, veuillez vous identifier :

Mot de passe oublié ?

Nouveau Client

Cliché Karramba Production Fotolia

 

308 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :