Newsletter

Sur le même thème

Esthétique
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°746 Avril 2021

Numéros précédents

5 1 5 1

Parcours d'esthéticienne : la success story de Julie Dubois

N°745 Mars 2021
Julie Dubois est esthéticienne, Meilleur Ouvrier de France, Fondatrice de la Maison de Beauté Ejerie, Gérante, avec huit fidèles salariées. Elle a en plus de gros projets. Voici son parcours et les secrets de son succès.

L'ENTREPRENEURIAT DANS LE SANG

Je n'ai pas débuté, je suis née dans le métier de la coiffure ! Puis, j'ai décidé d'y associer l'esthétique !

Toute mon enfance, j'ai baigné dans l'entrepreunariat au travers des discussions familiales, puisque je suis fille et petite-fille d'entrepreneuses et d'artisans : mon grand-père gérait une station-service, j'occupe le salon de coiffure de ma grand-mère et ma mère a géré son propre salon pendant 20 ans.

L'ARTISANAT COÛTE QUE COÛTE

Pour moi, l'artisanat fut une évidence, mais j'ai dû faire accepter mon choix à mon papa : arrêter l'enseignement général pour me tourner vers l'apprentissage.

Ce fut non sans mal, après de nombreuses discussions houleuses et l'échec d'une année de seconde générale, à 16 ans, j'intégrais avec satisfaction le CFA promettant à ma maman d'atteindre l'excellence.

MON OBJECTIF

Mon objectif : apprendre, m'élever et m'épanouir pleinement. J'ai enchaîné les diplômes (CAP, BP en esthétique et en coiffure) et concours (Olympiades des Métiers).

J'ai toujours aimé apprendre et m'enrichir de connaissances. À 10 ans déjà, j'avais dessiné les plans de ma future entreprise ! Dans mon esprit, la coiffure et l'esthétique étaient réunies dans un même espace. Ces deux domaines pour moi sont indissociables mais si différents.

LE RÊVE DE DEVENIR MEILLEUR OUVRIER DE FRANCE

Je rêvais du col bleu blanc rouge : le Graal ! Outre la re- connaissance professionnelle, les valeurs humaines qui émanaient de ces personnes me bouleversaient. Mon admiration pour les Meilleurs Ouvriers de France me poussa à rejoindre leur belle et grande famille.

J'y ai consacré deux ans de ma vie (et celles de mes modèles aussi). Deux années d'un travail acharné, de formations dans le but d'améliorer ma technicité, des rencontres uniques, un immense dépassement de soi, des moments intenses...

LA NAISSANCE DE MA MAISON DE BEAUTÉ

À peine revenue de l'Élysée, la médaille au cou, j'ai décidé de donner vie à mon projet de Maison de Beauté.

Je me sentais prête après huit ans d'apprentissage et quatre à travailler en tant que salariée, j'avais exploré toutes les formes juridiques d'entreprises, appris différents styles de management, et des clientèles plus ou moins exigeantes, je m'étais enrichie de chaque expérience, je savais ce que je voulais et surtout je savais ce que je ne voulais pas !

Ejerie est ainsi né le 7 avril 2016, mon concept est une maison de beauté alliant la coiffure, l'esthétique, le conseil en image et l'art du maquillage.
Notre Maison de Beauté est située légèrement en rerait de la ville, pour offrir à notre clientèle un moment hors du temps.

Petit plus, mon entreprise s'est installée dans la maison de mes grands-parents, une belle demeure entourée d'une carrière, l'endroit idéal pour y trouver la quiétude.

Nous travaillons avec Ella Baché et Dermalogica. Depuis quelques années, je me suis spécialisée dans la peau et le vieillisse- ment cutané, ces deux marques sont parfaites. Je me suis formée auprès de Sophie Meyer pour les protocoles.

Pour le corps, nous travaillons avec My Spa, créé par ma consœur MOF Deborrah Guillouf. Nous utilisons également l'appreil Bloomea.

Pour le maquillage, je travaille avec Serge Louis Alvarez, pour les ongles avec Indigo et Peggy Sage. Fille au Pluriel, Marc Inbane et Lash Master sont également des partenaires.

LES CLÉS DE MON SUCCÈS !

Toutes mes collaboratrices sont diplômées, compétentes et excellent dans leur domaine respectif. J'ai ainsi voulu redorer le métier de l'esthétique et de la coiffure trop souvent rabaissé à des métiers superficiels. Ainsi, je les nomme «expertes» et pas uniquement «esthéticienne» ou «coiffeuse».

Toujours plus de formations

Mon équipe et moi sommes en formation constante, jusqu'à acquérir le titre d'ambassadeur pour une marque prestigieuse de cosmétique capillaire, Keune.

Nous sommes très régulièrement formées par nos marques partenaires. De mon côté, je suis en plus des formations en gestion, management, développement personnel.

La formation est primordiale pour :

- garder une équipe motivée et une bonne qualité de travail,

- renforcer l'esprit d'équipe,

- se tenir informée des tendances,

- éviter une stagnation du chiffre d'affaires due à une certaine lassitude de la clientèle d'avoir toujours la même chose.

Ne jamais abandonner !

Un bilan à chaque rendez-vous !

Avant chaque rendez-vous, nous établissons des bilans d'image, de peau et de cheveux.

Cette étape est très importante dans l'approche de la clientèle, elle permet de mettre en confiance les deux parties. Ce bilan permet de mettre en avant notre professionnalisme et notre expertise poussée.

Le «comme d'habitude» n'existe pas chez nous, que la cliente soit nouvelle ou fidèle, il y a le bilan.

Nous avons fait le choix de travailler uniquement sur rendez-vous afin d'offrir à chacune de nos clientes le temps nécessaire pour sa prestation et nous permettre de travailler en toute sérénité.

Ne jamais abandonner !

Cette réussite, je la dois à ma famille, mes collaboratrices et mes amis proches qui m'ont aidée, soutenue quand je voulais abandonner. Car si j'accepte facilement les erreurs des autres, je gère difficilement mes émotions, je suis très exigeante avec moi-même !

Mes proches m'ont remise dans le droit chemin quand ils me sentaient dériver. Je ne les remercierai jamais assez...

Il y a quelques mois, à la question : Quelle est votre plus grande fierté ? J'aurais répondu : «Mon parcours».

Aujourd'hui, avec le recul, l'expérience, la vie, je suis fière de m'être relevée à chaque chute grâce au soutien de mon entourage et à ma détermination de ne jamais rien lâcher malgré les difficultés.

L'organisation, la clé de tout !

L'organisation, dans une vie, c'est primordial, ne la négligez pas. Une bonne organisation enlève 50 % du stress et fait gagner quelques heures de sommeil.

Chaque mois, je fais un rétro planning des étapes im- portantes (objectifs, commandes, échéances fournisseurs, TVA...).

Un management bienveillant

Selon le fameux dicton de Richard Branson à la tête de Virgin Group : «Si tu prends soin de tes employés, ils prendront soin de ton entreprise», je suis pour un management bienveillant ; la communication est importante entre mes collaboratrices et moi.

J'essaie de programmer une réunion tous les trimestres ; elles ont un savoir-faire, un talent qui méritent d'être mis en avant, pas uniquement à travers leur salaire. Je veille à leur témoigner ma reconnaissance.

Je n'hésite pas à leur dire que je suis fière d'elles, que je crois en elles et en leurs talents. Attention, je dis aussi quand ça ne va pas, cet équilibre est important pour éviter de se reposer sur ses acquis.

L'AVENIR

Ejerie est destinée à devenir une franchise. Je travaille actuellement sur le concept et, en attendant, une seconde Maison de Beauté va naître début 2022 avec une équipe que je vais former. Avec le confinement, certains projets sont retardés mais ce n'est pas une fatalité...

 

13453 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :