Newsletter



Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°736 Mai 2020

Numéros précédents

3 0 5 1

La réforme de l'épreuve orale de CAP Esthétique

Par Rachel Bettan , Directrice Adjointe de Ecole EPSECO Valence
N°734 Mars 2020
La réforme du CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie, entreprise à la rentrée 2019, amène pas mal de questions de la part des enseignants et des candidats. La nouvelle épreuve remplace l'épreuve EP2 «Vente de produits et de prestations de services».

EST-CE QUE L'ÉPREUVE ORALE DU
CAP CHANGE VRAIMENT ?

En soi, les changements sont minimes mais il y en a plusieurs dont il faut tenir compte pour la réussite de l'épreuve.

À noter que l'épreuve orale est souvent un plus pour les candidates qui arrivent en s'y préparant bien pour avoir de très bonnes notes. Il est donc primordial de bien la préparer et d'y passer du temps.

QUELS SONT LES CHANGEMENTS
POUR LE JOUR J DE L'ORAL ?

L'épreuve est passée de 30 à 40 minutes. L'épreuve reste sur le même principe de deux parties dont une partie de jeu de rôle avec un sketch de vente et une partie de présentation du dossier sur l'un des stages.

La première partie de l'épreuve

Avant, la première partie du sketch durait 10 minutes, l'un des jurys jouait le rôle du client et le deuxième jury observait pour noter la prestation de la candidate. Le principe de présentation de deux membres de jury reste le même mais désormais cette partie durera 15 minutes. Aujourd'hui, officiellement, la candidate a cinq minutes pour préparer son sketch et prendre connaissance de la salle et de l'éventuel matériel mis à sa disposition.

Avant la réforme, ce temps de préparation était sous-entendu mais ne pouvait durer aussi longtemps car l'épreuve était plus courte.

Désormais, les choses sont claires et précises : après le temps de préparation, la candidate aura toujours dix minutes pour réaliser son sketch de vente portant sur un produit ou une prestation. Comme avant, il faudra obligatoirement proposer une vente additionnelle et un rendez-vous en institut et le jury fera nécessairement une objection. Cette partie de l'épreuve sera notée sur 40 points.

La deuxième partie de l'épreuve

La deuxième partie porte sur le dossier que doit réaliser la candidate sur un lieu de stage et retourner à son Académie pour le mois de mai au plus tard.

Avant, cette partie durait 20 minutes, et chaque jury interrogeait la candidate plus ou moins comme il le voulait. Aujourd'hui, pour plus d'uniformité et de justice entre les jurys, il est clairement défini comment interroger les candidates.

Elles ont désormais 10 minutes pour présenter leur dossier, temps pendant lequel le jury écoute, prend des notes mais n'interrompt pas la candidate pour ne pas la déstabiliser. Cette dernière peut utiliser son dossier pour faire sa présentation et mettre en avant les visuels qu'elle a intégrés dans ce dernier. L'utilisation d'un vocabulaire professionnel est attendue.

Ensuite, le jury dispose de 15 minutes maximum pour un entretien avec la candidate et lui poser diverses questions sur son stage, son entreprise et ses connaissances. À noter que de nombreuses questions théoriques sont posées pour être sûr que la candidate maîtrise bien les concepts de base de vente. Le pôle 3 du référentiel doit donc être bien maîtrisé par les candidates. Cette partie est également notée sur 40 points.

QUELS SONT LES CHANGEMENTS
AU SEIN DU DOSSIER SUPPORT ?

Avant, il fallait réaliser un dossier de quatre pages avec deux pages de présentation de l'entreprise, une page présentant un produit et une page présentant une prestation esthétique. Désormais, le dossier doit faire 5 pages réparties comme suit :

  • deux pages de présentation de l'entreprise d'accueil. Dans cette partie, on reste sur les mêmes idées qu'avant et on demande à la candidate de présenter : sa structure, son histoire, son réseau, son organigramme, son assortiment, ses clients, ses concurrents, ses moyens de communication, ses moyens de fidélisation, son aménagement de l'espace...
  • trois pages maximum de présentation de mise en valeur des produits cosmétiques et/ou des prestations esthétiques.

Cette partie est la nouvelle partie du dossier. Elle porte sur la présentation des techniques de marchandisages utilisées avec une analyse détaillée : de la vitrine, de l'espace de vente, de l'espace de soin, du mobilier, de la PLV...

Attention, les pages de présentation du produit et de la prestation de service ont été supprimées il ne faut plus les faire. Pour les candidates effectuant un stage, elles doivent mettre en fin de dossier leur attestation PFMP.

Attention les candidates libres n'ont pas l'obligation de faire un stage même s'il est vivement recommandé d'en faire un pour la rédaction de ce dossier. Si les candidates libres font un stage, elles ne sont pas du tout obligées de fournir une attestation PFMP contrairement aux candidats scolaires.

FAUT-IL FAIRE UNE PAGE DE PRÉSENTATION E
T UN SOMMAIRE POUR LE DOSSIER ?

Le dossier se doit d'être professionnel. Il faut donc prévoir ces deux éléments.

La page de garde doit comporter les mentions suivantes : nom, prénom, numéro de la candidate (il sera noté sur la convocation aux examens), CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie, E3 : Conduite d'un institut de beauté et de bien-être, Relation avec la clientèle et vie de l'institut, nom de l'entreprise d'accueil, la date de la session (pour la prochaine : juin 2020).

Le sommaire doit quant à lui mettre en avant les différentes parties du dossier avec le numéro des pages. Par définition, ces deux pages ne sont pas numérotées et ne sont pas comptées dans les cinq pages de dossier à réaliser.

LA PRÉSENTATION DU DOSSIER DOIT-ELLE AVOIR UNE FORME PARTICULIÈRE ?

Le dossier permet de donner une image professionnelle et valorisante de la candidate au jury. Il est donc très important de rendre un travail professionnel et propre. Je vous conseille de tenir compte des éléments suivants : le réaliser sur informatique (je conseille Word ou open office.

Ce dernier est téléchargeable gratuitement sur le site d'open office apache), l'imprimer en recto simple et en couleur, le relier avec des spirales, l'écrire en Arial ou Calibri taille 11 ou 12 (il faut éviter les polices trop strictes comme «Times New Roman» ou à l'inverse trop arrondies qui donnent un effet enfantin comme «Comics»), le texte doit être justifié, les pages numérotées et il faut essayer d'agrémenter le texte par des photos et des schémas informatisés pour plus de dynamisme et de professionnalisme.

EST-IL POSSIBLE DE NE PAS
FAIRE DE DOSSIER ?

La réalisation du dossier est obligatoire et il doit être déposé dans les délais, sans quoi la candidate ne sera pas interrogée le jour de l'épreuve et se verra remettre la note de 0 à l'épreuve.

LE DOSSIER EST-IL NOTÉ
INDÉPENDAMMENT DE L'ORAL ?

Non, il n'y a pas un barème pour le dossier et pour l'oral en lui-même. La réalisation du dossier fait partie de la notation de la partie sur l'entretien. Sa présentation professionnelle, informatisée, imprimée en recto en couleur et reliée, est néanmoins fondamentale pour donner une bonne impression.

L'ÉPREUVE EST-ELLE LA MÊME
EN FORME PONCTUELLE ET EN CCF ?

Oui pour cette épreuve, les modalités de l'épreuve sont identiques. La seule chose qui change, c'est que le dossier n'est pas à envoyer en mai à l'Académie mais à remettre à l'enseignant référant de l'établissement à la date que ce dernier mentionnera.

La date d'évaluation sera aussi différente car les étudiantes en ponctuel passeront leur épreuve en juin alors que les candidates en CCF la passeront au cours du dernier semestre de leur cursus CAP.

À noter pour ceux qui ne connaissent pas la différence, les candidates des lycées publics, privés sous contrat ou des CFA habilités, passent leurs épreuves de CAP en CCF (contrôle en cours de formation) au sein de leur établissement.

Pour les candidates individuelles, des écoles à distance et des lycées indépendants (anciennement hors contrats) et les CFA non habilités, les candidates passent leurs épreuves en fin d'année scolaire en juin dans des établissements choisis par l'Académie pour assurer un accueil optimal.

 

Par Rachel Bettan , Directrice Adjointe de Ecole EPSECO Valence
13283 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :