Newsletter

Sur le même thème

Ongles
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°730 Novembre 2019

Numéros précédents

3 0 5 1

Vos questions sur les ongles

N°668 Mars 2014
Les questions sur les ongles reviennent régulièrement sur notre page Facebook, les voici avec les réponses des experts. Beatrice Teboul, la Directrice de CND France Créative Nails Design en France, Monique Kraemer, la Fondatrice de l’Institut Laugier, et Laurence Izgi, Responsable Marketing de Beauty Nails, trois expertes passionnées des ongles, vous apportent leurs réponses sur les ongles.

LA REGLEMENTATION des produits

Quelle est la réglementation pour les gels, ainsi que pour tous les produits ?

Le fabricant et l'importateur des produits doivent se conformer aux obligations de la directive européenne de juillet 2013, c'est-à-dire : ne pas utiliser de substances interdites, avoir un responsable de la mise sur le marché, respecter l'étiquetage en français, avec la composition, un numéro de lot et une adresse du responsable sur le marché.

La prothésiste ongulaire, qui est qualifiée de «distributeur», soit de «responsable» envers la cliente, doit contrôler à réception la conformité de l'étiquetage de tous les produits qu'elle utilise ou qu'elle met en vente.

Elle doit s'assurer que le fabricant, ou l'importateur auprès duquel elle s'approvisionne, met à sa disposition tous les éléments lui permettant de répondre aux autorités en cas de contrôle, en particulier les fiches de sécurité.

QUEL STATUT ?

Quel est le meilleur statut en tant que prothésiste ongulaire ?

Le meilleur statut dépend de votre projet personnel. Vous pouvez exercer :

  • En indépendante : vous travaillez en micro-entreprise, vous pouvez refacturer des prestations en partenariat dans des instituts de beauté, des bars à ongles, des salons de coiffure.
  • En auto-entrepreneur : vous ne pourrez déduire aucun frais ni achat. Attention votre chiffre d'affaires est limité. Par contre c'est l'idéal si vous voulez que cette activité soit juste un mi-temps ou une activité complémentaire.
  • En qualité de salariée.
  • En créant une société de type EURL ou SARL. Vous montez alors un magasin avec des ventes additionnelles, des produits complémentaires. Vous pouvez travailler avec d'autres esthéticiennes qui font des extensions de cils, des soins du corps...

CASSE - DECOLLEMENT

Je pratique la pose d'ongles en gel quasiment tous les jours depuis deux ans. J'ai de nombreuses clientes qui ont très souvent une casse ou un décollement. J'utilise pour moi les mêmes produits et la même technique et je n'ai jamais eu le moindre souci de casse ou de décollement ! Merci de m'expliquer.

En fonction de la qualité des ongles de votre cliente, en tant que prothésiste ongulaire, vous avez un devoir de conseiller et d'adapter un protocole d'embellissement adéquat.

Tous les ongles ne sont pas identiques (rongés, mous, durs et cassants) et ne réagissent pas de la même manière au même embellissement. Personnalisez vos poses.

Ne mélangez pas des produits de marques différentes. Sur certains types d'ongles, il peut y avoir rejet.

Il est important de différencier les problèmes :

  • la casse est un problème de construction lié à une mauvaise architecture,
  • le décollement peut venir soit d'une mauvaise préparation de l'ongle, ce qui provoque une mauvaise adhérence, soit du fait que le gel a touché les cuticules.

Une réaction de rejet est également possible de la part de la cliente à cause d'une maladie ou de la prise de médicaments.

LE SEMI PERMANENT

La demande en vernis semi-permanent est-elle importante ?
Oui et de plus en plus. Faites bien attention à suivre une formation dans un centre agréé, car les protocoles d'application ne sont pas identiques pour chaque marque de vernis semi permanents. Si le protocole n'est pas bien respecté, la pose du vernis semi permanent ne tiendra pas longtemps.

L'engouement pour ce vernis est-il une tendance de fond ou un simple effet de mode ? Seul l'avenir nous le dira...

LA DEPOSE

Lors d'une dépose de gel, si la cliente souhaite faire une application de vernis semi-permanent à la place du remplissage, facturez-vous la dépose ?
Tout dépend de votre politique commerciale mais, selon la fidélité de la cliente, un geste commercial est toujours apprécié.

Attention, une dépose dans les règles de l'art s'impose dans tous les cas de figures.

Toute prestation doit être facturée. Une dépose est un réel travail qui ne doit pas être pris à la légère. Pour ne pas abimer la plaque des ongles, il est important de prendre son temps.

COût de revient

Comment calculer son coût de revient pour une pose de faux ongles, un remplissage ?
Le coût de revient est fonction du prix de la matière première, du temps nécessaire à la pose et de vos charges.

Le coût d'achat de la matière première étant très faible, il est très important de porter toute votre attention lors du choix des produits car ils sont des éléments essentiels à la fidélisation de votre clientèle.

Cet article
est réservé aux abonnés

Pour accéder à la suite de cet article, veuillez vous identifier :

Mot de passe oublié ?

Nouveau Client

CND France Creative Nails Design, 9 rue des Favorites, 75015 Paris.
Tél. 01 45 31 39 69.www.creativesparis.fr www.cnd-shellac.fr

Institut Laugier, 32 rue Laugier, 75017 Paris.
Tél. 01 47 64 16 46. www.institutlaugier.fr

Beauty Nails, 144 route de la Valentine, 13011 Marseille.
Tél. 04 91 18 12 30. www.beautynails.com

CNAIB, 64,rue de la Briquetterie, 17000 La Rochelle.
Tél. 05 46 41 69 79. www.cnaib.fr

Cliché Seprimoris Fotolia

11284 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :