Newsletter

Sur le même thème

Visage
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°706 Septembre 2017

Numéros précédents

3 0 5 1

Vrai - Faux sur l'acné

N°703 Mai 2017
L'acné : ses causes, son développement et les idées reçues afin de faire le point. Car, rappelons-le, vous êtes souvent confrontée à ce problème de peau très fréquent, qui affecte 80 % des jeunes !

acné : POUR EN FINIR AVEC LES IDÉES REÇUES !

«Le chocolat et la charcuterie donnent des boutons»
FAUX : le chocolat et la charcuterie n'ont aucune influence sur les boutons. Les dermatologues sont unanimes sur ce point. Une alimentation saine et équilibrée est nécessaire mais il est très difficile de changer les idées reçues.

«Le soleil fait disparaître les boutons»
FAUX : le soleil est un faux ami. Il provoque des régressions spectaculaires mais très passagères. En général, de fortes poussées se produisent dans les trois à six semaines qui suivent l'exposition.

L'abus de soleil provoque un épaississement de la peau. Le sébum s'accumule et constitue un stock explosif qui va s'enflammer quelques semaines après l'exposition solaire.

«Le maquillage aggrave l'acné»
FAUX
: se maquiller permet de dissimuler les imperfections cutanées et de se donner bonne mine.

Il est conseillé de se maquiller avec des produits de maquillage non comédogènes, adaptés aux peaux acnéiques. Pour le démaquillage, il faut veiller à utiliser systématiquement un produit non comédogène et non alcoolisé.

«Commencer un traitement engendre une recrudescence de boutons en début de soin ?»
VRAI PARFOIS : c'est surtout le cas des traitements kératolytiques à la vitamine A acide. Elle agit en enlevant le bouchon de kératine et en laissant apparaître la lésion sous-jacente. L'acné visible est ainsi plus importante.

Cette recrudescence survient généralement au bout de 10 jours et disparaît en 3, 4 semaines.

«Des médicaments peuvent provoquer une acné»
VRAI : certains médicaments peuvent provoquer de l'acné. C'est le cas de la vitamine B12, des barbituriques, de la codéïne, de la cortisone...

Ce problème résiste aux traitements et ne disparaît qu'après l'arrêt des médicaments en cause.

«Il est possible d'assécher ses boutons avec de l'alcool»
VRAI : mais ce n'est pas un bon traitement car l'alcool est connu comme étant très irritant. Il assèche le bouton en surface mais ne le traite pas. Au contraire, il peut provoquer ce que l'on appelle une hyperséborrhée réactionnelle.

«L'acné est liée à une mauvaise hygiène locale»
FAUX : les problèmes de peau sont généralement liés à un dérèglement hormonal. Cependant, une bonne hygiène locale est nécessaire.

Il est déconseillé d'utiliser des savons classiques et des solutions alcoolisées qui agressent la peau et risquent de provoquer une hyperséborrhée réactionnelle.

La peau devient plus grasse et plus brillante. Il suffit de nettoyer la peau matin et soir, sans l'agresser avec des pains dermatologiques ou des gels moussants doux sans savon qui respectent l'équilibre de l'épiderme.

«Se raser donne des boutons»
FAUX : pour le rasage, il est conseillé d'utiliser des mousses à raser aux propriétés anti-bactériennes. Après le rasage, il est important d'utiliser une lotion ou une crème spécifique pour les peaux à tendance acnéique.

«Il est possible de retirer soi-même les boutons ou les points noirs»
FAUX : toucher un bouton ou un point noir est fortement déconseillé.

Cela peut aggraver l'acné en provoquant une inflammation et la prolifération des microbes. Cela peut également laisser des cicatrices.

UN PHÉNOMÈNE HORMONAL NORMAL

L'acné juvénile est un phénomène qui touche plus de 8 jeunes sur 10 ! Au moment de la puberté (à partir de 11 et 12 ans), l'organisme produit en abondance des androgènes (hormones mâles) dont la testostérone est le principal représentant.

Cette sécrétion se produit dans les testicules pour les garçons et, en quantité plus modeste, dans les glandes surrénales pour les filles.

Ce problème, généralement bénin, peut durer de un à deux ans. Les garçons et les filles sont touchés de la même façon, mais ces dernières sont plus attentives aux soins... Il existe également des acnés plus graves qui surviennent chez les jeunes adultes.

DES BOUTONS, POURQUOI ?

Sous cette stimulation hormonale, les glandes sébacées de la peau, particulièrement présentes au niveau du visage, du haut du thorax et du dos, se mettent à produire du sébum en quantité trop importante.

Du «point noir»...

Parallèlement à cette surproduction de sébum, les parois du canal qui relient la glande sébacée à la peau s'épaississent, obstruent l'orifice et empêchent l'évacuation du sébum qui s'accumule sous la peau.

En surface, se forme un bouchon corné responsable des fameux «points noirs» (comédons) ou «boutons blancs» (microkystes ou comédons fermés).

... au bouton d'acné

L'action des bactéries situées au niveau des glandes sébacées (Propionibacterium acnes) trouve un terrain hospitalier dans les constituants du bouchon corné.

Ces bactéries une fois installées entraînent la formation de substances irritantes et de pus : les boutons d'acné.

L'importance de l'inflammation se manifeste par des lésions multiples et variées qui vont du simple bouton (papule ou pustule) au nodule (masse sous la peau).

LES CAUSES DE L'ACNÉ : CE QU'IL FAUT RETENIR

À l'adolescence, le corps subit des changements hormonaux :

  • Peau plus grasse : hyperséborrhée.
  • Épaississement du canal et obstruction des pores.
  • Mauvaise évacuation du sébum qui s'accumule sous la peau.
  • Apparition des points noirs (comédons) ou des points blancs (microkystes).
  • Développement des bactéries à l'intérieur et entraînant la rupture des parois du comédon, accompagnée d'une réaction inflammatoire.
  • Sébum + mauvaise évacuation + bactéries.
  • Bouton

CONCLUSION

Aujourd'hui, vous avez à votre disposition des traitements efficaces adaptés à chaque type d'acné qui permettent un retour en douceur à une peau nette et saine.

Insistez bien auprès de vos jeunes clientes qui souffrent d'acné que la clé de la réussite est l'utilisation mesurée et régulière des produits. Il est primordial de prendre patience et surtout de suivre les traitements jusqu'au bout.

12732 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :