Newsletter

Sur le même thème

Visage
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles

Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°703 Mai 2017

Numéros précédents

3 0 5 1

Maquillage : les trucs d'un pro

N°703 Mai 2017
Assortir la vente d’un produit de maquillage d’un vrai conseil, c'est vous assurer la reconnaissance et la fidélité de votre cliente. L’artiste-maquilleur chilien Nelson Sepulveda vous livre les réponses au questions que se posent régulièrement toutes vos clientes.

Quel est l'avantage de la poudre compacte par rapport à la poudre libre ?

Le pinceau passé sur la poudre compacte permet une meilleure maîtrise de la poudre que la houppette chargée de poudre libre. Le pinceau s'adapte avec précision à la forme du visage.

Il permettra d'éviter d'en mettre sur les cils. Il vaut mieux en effet que ceux-ci soient propres pour appliquer la première couche de mascara.

Par manque de temps, mes clientes font souvent l'impasse sur la poudre. Quels arguments employer ?

Expliquez-leur que le fond de teint unifie et capte la lumière. Mais que la poudre matifie et améliore encore l'approche de la lumière.

Elle permet aussi d'unifier visage, cou, oreilles et de donner beaucoup de naturel au maquillage, car vos clientes peuvent l'utiliser pour estomper le blush, les ombres à paupières et la terre de soleil.

Comment ma cliente doit-elle choisir la couleur du blush ?

Elle doit rechercher une certaine harmonie avec sa carnation. Les bruns orangés conviennent en général mieux aux teints mats que les roses, surtout en été.

Mais en hiver, votre cliente peut aussi avoir envie d'un blush un peu plus rose, c'est gai dans la lumière d'hiver qui est grise...

Fond de teint crème, compact ou fluide, que conseiller ?

Aidez votre cliente à choisir son produit en fonction de sa texture et de son plaisir, de son confort à l'application. Aidezla à se mettre à l'écoute de ses sensations quand elle pose son fond de teint.

Qu'elle en teste plusieurs sortes sur son poignet (l'idéal étant qu'elle les essaye sur le visage). Qu'elle achète ce qu'elle aura le plus d'agrément à utiliser.

Quand elle se maquille, elle doit se laisser aller à son émotivité et prêter attention au ressenti du produit au bout de ses doigts et sur son visage.

Le maquillage doit être sensuel. Si votre cliente n'a pas de plaisir dans l'application, elle aura moins envie de se maquiller. Elle doit avoir plaisir à ressentir la douceur du produit sur son visage. Elle doit pouvoir imaginer qu'elle sera embrassée avec bonheur.

Si vous faites prendre conscience à votre cliente de ces sensations, vous lui aurez vendu plus qu'un fond de teint et elle vous sera reconnaissante de cette nouvelle relation avec le maquillage !

Par quoi ma cliente doit-elle commencer quand elle se maquille les yeux ?

Conseillez-lui d'abord de souligner la base de ses cils supérieurs avec un crayon contour de l'œil, puis d'estomper au doigt, et d'appliquer ensuite son fard à paupières. Montrez à votre cliente comment travailler à partir de la racine par petits coups vers le haut.

Qu'elle parte ensuite du pli de la paupière par petites touches vers le bas. Enfin, avec le pinceau de la poudre libre compactée, qu'elle réapplique un peu de poudre sous l'arcade sourcilière, ça va tout adoucir, et éviter l'effet décalcomanie, l'effet découpé.

Comment ma cliente peut-elle s'assurer de la tenue de son rouge à lèvres ?

D'abord, conseillez-lui de ne pas trop abuser des produits protecteurs des lèvres. Ils sont nécessaires quand il fait très froid, ou lorsqu'elle a une sensation d'inconfort au niveau des lèvres. Mais si elle surdose ce type de produit, elle va basculer vers un autre déséquilibre et risque de peler.

Pour s'assurer d'une bonne tenue de son rouge à lèvres, le mieux est qu'elle poudre ses lèvres après l'application d'une première couche de rouge et ensuite réapplique une seconde couche.

Comment dissimuler la couperose ?

Conseillez à votre cliente d'acheter un anti-cernes avec une pointe de vert. C'est un bon truc pour contrer la couperose. Ainsi qu'un blush très proche de la peau beige rosé (surtout pas de blush trop bleu).

Comment cacher un bouton ?

Votre cliente devra mélanger un peu d'anti-cernes avec son fond de teint, et l'appliquer au pinceau. Si le bouton est très en relief, qu'elle utilise son fond de teint habituel plutôt qu'un produit plus clair.

Quel est le meilleur instrument, l'éponge ou les doigts ?

Là encore, ce qui compte, c'est le plaisir. Les deux techniques sont excellentes. Votre cliente obtiendra beaucoup de naturel et de transparence avec ses doigts, même si elle n'est pas très douée.

Avec une petite éponge, elle travaille bien les peaux couperosées et tous les endroits qui nécessitent un peu plus de couvrance.

La petite éponge humide permet de repasser sur certains endroits avec légèreté et aussi d'alléger les endroits où votre cliente a été trop généreuse.

Certaines de mes clientes disent avoir du mal à accorder cou et visage. Le cou leur parait souvent blanc par rapport à leur visage. Que faire ?
Peut-être choisissent-elles un fond de teint trop foncé. Beaucoup de femmes achètent la nuance qu'elles aimeraient avoir comme résultat final au lieu de se fixer sur leur véritable carnation.

Expliquez-leur que le fond de teint n'est pas destiné à donner des couleurs, c'est seulement la toile de fond sur laquelle elles vont réaliser leur maquillage.

Une toile de fond qui va donner à leur visage toute sa luminosité. Mais l'ovale du visage peut rester sans fond de teint, elles éviteront ainsi le problème de la démarcation. Le maquillage sera plus léger et plus crédible dans la journée.

Montrez-leur aussi comment poudrer leur cou et leurs oreilles pour les unifier avec le visage.

Comment ma cliente peut-elle s'assurer de la tenue de son rouge à lèvres ?
D'abord, conseillez-lui de ne pas trop abuser des produits protecteurs des lèvres. Ils sont nécessaires quand il fait très froid, ou lorsqu'elle a une sensation d'inconfort au niveau des lèvres.

Mais si elle surdose ce type de produit, elle va basculer vers un autre déséquilibre et risque de peler. Pour s'assurer d'une bonne tenue de son rouge à lèvres, le mieux est qu'elle poudre ses lèvres après l'application d'une première couche de rouge et ensuite réapplique une seconde couche.

Quand ma cliente va chez le coiffeur, elle a deux affreuses coulées blanches le long du visage. Comment raccorder ?
Expliquez-lui que le matin, quand elle pose son fond de teint, elle ne doit pas aller trop loin vers les cheveux. Qu'elle prenne soin aussi de ne pas étirer trop loin son blush.

Chez le coiffeur, elle doit se remaquiller juste après le shampooing quand sa peau est encore humide. Qu'elle masse ce qui reste de maquillage en l'étirant vers l'extérieur et repose un peu de poudre libre compacte puis du blush.

En cas de coupe de cheveux, elle «époussettera» plus facilement les petits cheveux coupés sur une peau bien repoudrée que sur une peau qui a été humidifiée et qui est devenue collante.

 

12733 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :