Newsletter

Sur le même thème

Esthétique
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°720 Décembre 2018

Numéros précédents

5 2 5 1

Echec ou réussite : vous êtes la seule responsable !

Par Aurélie Chalus , esthéticienne, formatrice, coach de estheticienne-pro-coaching.fr
N°692 Mai 2016
Attention, cet article concerne celles qui veulent avancer, les autres continueront de se plaindre.

Lorsque vous me dites : «À quoi bon changer ?», oui je pense que vous êtes folle ! Vous êtes folle de ne pas vous rendre compte de l'opportunité que vous avez là, sous vos deux pieds bien posés à plat sur le sol de votre institut de beauté.

Mais dites donc, vous ne voulez quand même pas que l'aide vienne uniquement de l'extérieur sans que vous y mettiez un peu du vôtre ? Et quand bien même on vous préparerait un truc sur-mesure, le mettriez-vous en place ?

TROP DE PROBLÈMES

Vous passez des nuits blanches à réfléchir aux problèmes et ça ne mène nulle part ! Faites un constat de ce qui est, et surtout demandez-vous où vous voulez aller, ou ce que vous voulez obtenir comme résultat. Après, vous trouverez un moyen d'atteindre votre but ou d'obtenir ce résultat.

La solution

Un problème se règle de jour et en y passant du temps, en affrontant les éléments ! Je le sais je l'ai déjà vécu plusieurs fois et le vivrais certainement encore. Ne reculez pas, foncez dans le tas, débarrassez-vous de tout ce qui vous tire en arrière !
Commencez toujours par ce qui parait difficile et vous verrez que bien souvent vous avez surestimé l'importance de la difficulté.

TROP DE PAPERASSE

Vous travaillez sur vos papiers toute la soirée et même la nuit, mais votre carnet de rendez-vous est loin d'être plein ! Pardon mais vous ne pensez pas qu'il y a un MEGA problème là ?

La solution

Si vous avez plusieurs moments de libre, sans rendez-vous, vous devez prioriser vos tâches et faire ce qui est urgent et important en priorité : les paiements fournisseurs, les obligations, les papiers déclaratifs, votre caisse, votre compta, puis ce qui est urgent mais pas important, ce qui est important, et enfin arrive ce qui n'est ni urgent ni important et qui peut attendre demain ou après-demain, mais attention demain il deviendra peut-être important ou urgent.

TROP DE CONCURRENCE

Vous dépensez votre énergie à regarder ce que font les autres, ce qu'ils font de bien ou de mal. Résultat, vous plombez votre moral en voyant ce qu'ils font de bien, en jalousant l'idée, et vous jubilez sur ce qu'ils font de mal. Dans les deux cas, vous êtes perdante !

La solution

Je ne regarde pas les autres ! Les autres (ceux qui font comme moi) ne m'intéressent pas ou peu, puisque je ne suis pas comme eux !

Je regarde ce que font les autres seulement si ce sont les meilleurs dans leurs domaines et qu'ils ont vraiment réussi, et je m'inspire de leurs réussites et je m'imprègne de leur business model, et très souvent, devinez quoi ? Ces gens n'ont rien à voir avec ma profession !

Bougez-vous ! Vous dites avoir tout essayé, mais en réalité vous avez fait un test et s'il n'a pas fonctionné, vous ne tentez pas de savoir pourquoi. Vos clients sont comme vous ils croulent sous les propositions, cherchez LA proposition qu'ils désirent voir.

PAS D'IDÉES

Vous avez des idées sur tout mais pas pour faire avancer votre business ! Parce qu'une fois de plus vous ne prenez pas le temps de vous poser pour y réfléchir.

La solution

Pour avoir des idées, je vais dans des endroits où mon cerveau va être obligé de penser différemment car je me coupe de mon monde habituel, téléphone portable éteint. Je vais prendre un thé ou un café dans un bar et j'écris sur mon carnet tout ce qui me passe par la tête que ce soit sur une problématique précise ou non.
Deux trois jours plus tard, je reprends mon carnet, car, entre-temps, mon cerveau a travaillé en arrière-plan sans que je ne m'en rende vraiment compte, et quand je me relis, je corrige, je rectifie, je rajoute et j'approfondis.

LE DÉVELOPPEMENT EST DIFFICILE

Vous voulez vous développer, mais vous ne vous formez pas, c'est bizarre non ? Pour se développer il faut grandir, pour grandir il faut être guidée, qui vous montre le chemin ?

La solution

Vous avez la chance d'être l'une des professions les mieux financées en matière de formations professionnelles, profitez-en !

TOUT EST TROP CHER

Vous payez tout trop cher mais rien ne change chez vous. Réfléchissez, les dépenses incontrôlées, c'est du salaire en moins.

La solution

Chaque économie, chaque négociation compte. On vous dit de commander en gros car ça revient moins cher. Pourtant, ce n'est pas forcément vrai. Aujourd'hui vous pouvez être livrée entre 24 et 48h, pourquoi vous surcharger avec des multiples de 24 si vous n'êtes pas sûre de tout vendre avant la péremption ?
Le franco ? Sincèrement je préfère payer 15 € de frais de port, avoir mes produits par 3 ou 4 sur mes linéaires, les vendre avec un coef de 2 + TVA, et avoir une belle marge. En plus, la valeur de ce qui ne dort pas sur mes linéaires (les 24 produits), ira directement sur mon compte en salaire à la fin du mois. J'ai un stock qui tourne, des nouveautés tout le temps et pas d'invendus, ni de périmés, et TOC !

PAS ASSEZ DE CLIENTES

Vous voulez que vos clientes se sentent bien dans votre institut, mais vous ne faites rien pour. Combien de fois j'ai vu des instituts sales, à la peinture craquelée, aux murs jaunis par le soleil, aux posters déchirés, aux paillassons poisseux, aux appareils à cire et spatules dégoulinantes...

La solution

Le nettoyage c'est entre chaque cliente, pour une épilation, pendant que la cliente se rhabille, je papote et je nettoie, je range, je prépare pour la suivante.

Quand je sors de cabine, si je le peux, je fais installer la cliente suivante et, pendant que j'encaisse, la cliente s'installe en cabine. J'ai gagné du temps et tout est nikel tout le temps. Les posters, vous en demandez à chaque commande et vous les faites tourner. Un coup de peinture c'est simple et ça coûte en moyenne 90 € pour une pièce de 20 m2. Sur un week-end, on relooke une cabine !

C'EST DIFFICILE DE VENDRE

C'est LE problème récurrent de notre profession, c'est le sujet de discussion unanime lors des rassemblements d'esthéticiennes.

La solution

Vous ne devez pas vendre, vous devez conseiller, vous devez rendre cet immense service à votre cliente et lui apporter une solution à son problème. Elle n'en a pas ? Alors partez en mission découverte, tout le monde a des besoins qu'il ignore jusqu'à ce qu'on lui soumette l'idée qu'il en avait besoin.

Pensez-vous sincèrement que nos maisons ne contiennent que des choses dont nous avons besoin ? «Ma cliente n'a pas besoin d'un rouge à lèvres à chaque fois qu'elle vient !» Qu'en savez-vous ? Elle n'a pas le droit de vouloir assortir un rouge à lèvre avec toutes ces tenues ? Quand vous raisonnez ainsi vous raisonnez à sa place.

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES SONT TROP COMPLIQUÉES

Internet et les nouvelles technologies, ce n'est pas pour vous ? Ok, s'il vous reste deux, trois ans avant la retraite pourquoi pas, bien que votre institut se vendra tout de même mieux si vous avez une solution marketing efficace et en place. Mais sinon, vous n'avez pas le choix !

La solution

Aujourd'hui, on ne peut pas se passer d'Internet et de ces outils gratuits que sont Facebook, et twitter par exemple. Sans parler des agendas en ligne qui permettent à vos clientes de prendre rendez-vous quand elles sont disponibles et que vous, vous êtes fermée...
Les téléphones portables et les tablettes ont changé nos vies de consommatrices. Et quand on s'adresse aux consommatrices, il est bien dommage de ne pas se demander comment elles fonctionnent aujourd'hui, et ce qu'elles aimeraient avoir comme services de leur institut de beauté.

TOUT LE MONDE PREND LE TRAVAIL DES ESTHÉTICIENNES

La coiffeuse maquille et fait les ongles, les masseurs de bien-être s'installent à tout va, et les sites web de réduction tirent les prix vers le bas.

La solution

C'est un constat, des choses clochent dans notre métier mais qu'il faut bien accepter et il y a tout ce que vous pouvez revendiquer avec l'aide de votre syndicat professionnel, la CNAIB, et ainsi être représentée dans les plus grandes instances gouvernementales. Gagnez en présence, en exposition pour qu'on parle de vous.

Et enfin, il y a ce sur quoi vous pouvez agir différemment comme avec les coupons de réductions des sites web. Ils ne sont un problème pour vous que si la cliente peut comparer les offres... Si vous proposez des choses différentes, nommées différemment, avec des effets différents, il n'y a plus de comparaison possible !

Reste les amoureuses des petits prix, vous en voulez vous de ces clientes-là ? Pensez-vous que ce sont elles qui feront «tourner» votre business ? Sérieusement... Choisissez vos clientes et vous n'aurez plus ce genre de soucis.

TOUT DÉPEND DE VOUS...

Je suis comme vous, et j'ai rencontré les mêmes difficultés. Si vous avez envie que ça change, que vous en avez assez de cette situation, je vous souhaite la bienvenue, esthéticiennes du nouveau monde. Tout commence maintenant, prenez un instant pour vous (n'est-ce pas ce que vous dites à vos clientes ?) et allez faire un tour avec vous-même pour créer votre nouvel avenir, il n'attend que vous !

12344 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :