Newsletter

Sur le même thème

Santé Médecine
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°753 Décembre 2021

Numéros précédents

3 1 5 1

L'impact des affections cutanées sur la qualité de vie

N°748 Juin 2021
Près de 2 milliards d’individus dans le monde souffrent de problèmes de peau. Les études démontrent que ces affections ont un impact tel, qu’elles sont considérées aujourd’hui comme un véritable problème de santé publique.

La Roche-Posay collabore avec des spécialistes depuis plus de quarante ans pour faire avancer la science et aider les femmes et les hommes à vaincre leurs problèmes de peau.

Depuis des années, la marque multiplie également les études pour mieux comprendre l'impact des affections cutanées sur la qualité de vie de ceux qui en souffrent. Aujourd'hui, il est temps d'agir et d'unir nos forces pour sensibiliser le public et montrer que la dermatologie est vraiment capable de changer des vies.

Pour ce faire, La Roche-Posay a commencé par organiser en novembre dernier un événement rassemblant 5 000 dermatologues, influenceurs et journalistes du monde entier.

Aujourd'hui, la marque entre dans une autre dimension, en lançant une nouvelle campagne visant à sensibiliser le public et à rendre hommage à toutes celles et tous ceux qui se battent au quotidien pour avoir une peau saine.

Imaginée autour d'un film mettant en scène non pas des acteurs, mais des femmes et hommes réellement atteints de problèmes de peau, cette campagne a un objectif simple : donner la parole à celles et ceux qui souffrent en silence, leur montrer qu'ils ne sont pas seuls et qu'il existe des solutions dermatologiques capables de changer leur vie.

AFFECTIONS CUTANÉES
ET QUALITÉ DE VIE

Ce problème de santé publique touche de plus en plus de personnes.

  • 50 % des patients souffrant d'acné se coupent du reste du monde,
  • 79 % des personnes atteintes d'eczéma confient avoir déjà manqué une journée de travail en raison de leurs problèmes de peau,
  • en 2050, 50 % de la population mondiale souffrira d'allergies.

Les chiffres sont éloquents: aux quatre coins du monde, les affections cutanées se sont généralisées, et restent pourtant sous-estimées.

En effet, elles rejaillissent sur le quotidien de celles et ceux qui en sont atteints, comme l'ont démontré plusieurs études. Manque de sommeil, perte de confiance en soi, anxiété et phobie sociale ne sont que quelques exemples de l'impact des problèmes de peau sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent, d'après les dernières études cliniques en la matière.

En 2020, La Roche-Posay a réalisé une évaluation scientifique exclusive dans le but de mieux comprendre les répercussions de ces problèmes de peau.

Seize ans après sa première étude consacrée à la qualité de vie (2006), les enseignements sont édifiants : l'incidence des affections cutanées est loin de se cantonner à la peau. Celles-ci ont, en effet, un fort retentissement sur la vie quotidienne et l'assiduité à l'école ou au travail.

CHIFFRES ET ENSEIGNEMENTS CLÉS

  • 50 % des patients ayant de l'acné soufrent d'isolement.
  • 79 % des sujets atteints d'eczéma confient avoir déjà manqué une journée de travail en raison de leurs problèmes de peau.
  • 46 % des personnes souffrant d'acné sont plus vulnérables au risque de connaître des épisodes dépressifs.
  • 47 % à 60 % des personnes atteintes d'eczéma confient connaître des troubles du sommeil allant jusqu'à des nuits blanches.
  • L'acné est à l'origine de 350000 jours d'absentéisme au travail ou à l'école chaque année uniquement en France.
  • 80 % des patients touchés par un cancer souffrent d'effets secondaires cutanés durant leur traitement.
  • 50 % des personnes souffrant de dermatite atopique se sentent stigmatisées.
13494 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :