Newsletter

Sur le même thème

Esthétique
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°726 Juin 2019

Numéros précédents

3 0 5 1

Les esthéticiennes et la lumière pulsée

N°726 Juin 2019
Votre institut propose de la lumière pulsée ou bien vous hésitez à vous lancer... Voici ce qu'il faut savoir pour éviter d'avoir le moindre problème avec la loi.

La CNAIB est face à quatre procès à Lyon intentés par un centre laser tenu par des médecins contre des instituts de beauté qui pratiquent de la lumière pulsée.

proposer de la lumiere pulsee sans problemes apres

Beaucoup d'entre vous utilisent une mauvaise communication qui entretient la perte des procès, à savoir :

- Bannissez les termes «épilation - dépilation définitive» de vos sites, de vos tarifs, de vos publicités, de votre langage.

- Ne dites jamais que vous faites de l'épilation définitive à la lumière pulsée dans vos instituts.

- N'affichez aucun support présentant la lumière pulsée comme de l'épilation puisque ce n'en est pas. Vous devez intégrer cela dans votre esprit et celui de vos salariées, elles perdront leur place si elles emploient ces termes car un jour vous serez comme vos collègues en procès et fermerez vos instituts.

Si vous faites l'objet d'un contrôle de qui que ce soit (DGCCRF, Gendarmerie, huissier mandaté par quiconque), vous devez soutenir envers et contre tous que vous pratiquez l'épilation des clientes, uniquement à la cire avec vérification à la pince.

Et que si vous avez une lumière pulsée, c'est pour effectuer un soin photo-pilaire anti-repousse, lequel n'est en aucun cas une épilation, c'est techniquement impossible.

Sur vos tarifs, il doit être indiqué seulement :

  • épilation à la cire tiède, chaude, froide, au miel ou autre, ce que vous voulez,
  • soins pilaires anti-repousse à la lumière pulsée.

VOS ARGUMENTS

Les poils tombent et finissent par ne pas repousser mais sans aucun acte d'épilation au sens du dictionnaire.

Il faut que tout le monde utilise le même vocabulaire, les mêmes arguments, ce n'est qu'à ce prix que vous serez crédible. Rapprochez-vous du groupement GEMME qui vous proposera le marketing adapté à cette nouvelle communication.

Sans cette communication, vous ne pourrez pas vous défendre sur cet axe.

La LUMIÈRE PULSéE : La LOI

Depuis des années, la question de l'utilisation de la lumière pulsée dans les instituts de beauté fait polémique. En cause, le fameux décret de 1962, qui interdit toute épilation autre qu'à la cire ou à la pince à tous les non-médecins, provoquant un sérieux manque à gagner pour les instituts.

UN PROTOCOLE SaNS éPILaTION

Pour pallier cette difficulté, Beauty Tech, Technologie Ariane, a développé un soin photo-pilaire anti-repousse au travers d'un protocole d'élimination des poils par la lumière pulsée sans aucun acte d'épilation.

Ce protocole, constaté par huissier, s'appuie sur une chaîne très complète de documents et de supports, visant à bien démontrer l'absence d'acte d'épilation.

- Constat d'huissier attestant de l'absence d'acte d'épilation.

- Une assurance professionnelle qui vous protège.

- Des formations initiales et renouvellement assurés par des médecins formateurs. - Un formulaire de consentement signé par votre cliente.

- Un protocole de soin photopilaire anti-repousse complet associant lumière pulsée et produits cosmétiques.

COMMENT Ça MaRChE ?

La lumière pulsée génère une énergie contrôlée. L'onde lumineuse pénètre la peau et est absorbée par la mélanine des poils. Cette lumière est transformée en chaleur. Après la séance, les produits cosmétiques sont appliqués.

Dans les jours qui suivent le soin, certains poils tomberont naturellement sans aucun acte d'épilation ni arrachage, ni destruction du poil.

En 4 à 6 séances, selon la pilosité et la zone traitée, l'intégralité des poils sera tombée naturellement et les poils ne repousseront plus. www.beauty-tech.fr

13131 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :