Newsletter

Sur le même thème

Esthétique
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°718 Octobre 2018

Numéros précédents

3 0 5 1

Fière d'être esthéticienne !

N°715 Juin 2018
Ces esthéticiennes sont fières de leur métier, pourquoi pas vous ?

CES ESTHÉTICIENNES
QUI SONT FIÈRES
D'ÊTRE ESTHÉTICIENNES

Mélissa Simon-Dubuisson, Directrice Adjointe de la boutique NYX Professional Makeup, Forum des Halles

Je suis fière d'être esthéticienne parce que c'est un univers dans lequel on peut vraiment se diversifier. C'est une vocation que j'ai eue il y a sept ans, grâce à l'École Francoise Morice, dans laquelle j'ai fait tout mon cursus donc du CAP, BP au BTS.

En tant qu'esthéticienne, je peux créer un réel échange, donner du bien-être aux clientes. On crée une relation avec la cliente et c'est un vrai plus qu'on a par rapport à d'autres métiers.

On peut vraiment apporter quelque chose de différent, ensoleiller sa journée. Voilà, on peut être fière de ça. Je suis également fière d'être dans ce métier parce que j'ai pu évoluer, grâce à une expérience qui m'a beaucoup apporté chez Biologique Recherche en termes de management dans le monde du luxe. J'y ai appris la rigueur, le vrai service luxe pour apporter le bon conseil et bien accompagner sa cliente.

L'esthétique ne se limite pas à l'institut de beauté, il y a l'univers du luxe et également les grandes entreprises internationales.

Pour preuve, aujourd'hui, je travaille pour NYX Professional Makeup, dans l'univers du maquillage, c'est très commercial et très différent de ce que j'ai pu connaître. L'esthétique vous permet de toucher à tout et de vous épanouir dans des univers très différents.

Aurélie Labille, Coach Professionnel en développement des talents

Je suis dans le domaine de l'esthétique et du bien-être depuis 20 ans. Pendant toutes ces années, j'ai pu exercer de nombreux métiers et c'est pour ça que j'adore cet univers. Il y a beaucoup de richesses, de métiers possibles. L'esthétique ne se résume pas à de l'épilation ou à des choses superficielles.

Personnellement, j'ai travaillé en tant qu'esthéticienne, j'ai travaillé sur des créations d'institut, formé des équipes, à être spa manager dans de très beaux endroits. Aujourd'hui, je suis coach et j'accompagne aussi bien les individus que les structures dans leur évolution, leur transformation pour atteindre des objectifs et dépasser leurs limites.

En tant qu'esthéticiennes, nous avons une belle limite à dépasser : c'est le regard que l'on a sur soi, sur notre profession, il faut en être fière !

Soyez fière de vous-même

Plus précisément, je suis fière d'être esthéticienne car être esthéticienne c'est ma formation, mon domaine d'activité, ça revient à être fière de moi, fière de mon parcours, de qui je suis, de ce qui est important pour moi.

Et c'est important aussi pour vous de porter ce regard bienveillant et favorable sur vous, sur qui vous êtes. Il y a de nombreuses valeurs dans notre métier comme le partage puisque nous sommes les artisans de la relation dans la transmission de professeur à élève, de manager à équipe et d'esthéticienne auprès de ses clientes.

Le partage est donc très important pour nous toutes, il y a également le don de soi, puisque dans ce secteur, on se met à disposition des autres, de leur bien-être, de leur mieux-être, on travaille avec son corps, son écoute, sa pensée. C'est un véritable don de soi au quotidien.

Ce sont des valeurs très importantes que l'on partage. L'esthétique me permet de nourrir une motivation importante, car c'est un métier où nous sommes ouvertes aux autres.
C'est un métier extrêmement beau, un des plus beaux sans doute.

Pourquoi ne pas demander à des médecins s'ils sont fiers ou pas d'être médecins ? Pourquoi est-ce aux esthéticiennes que l'on pose cette question ? Le regard des autres sur notre profession nous appartient.

Qu'est-ce qui fait qu'à un moment ce regard porté sur nous est vrai, réel ? Il est important de prendre un peu de recul par rapport à ce que ces personnes peuvent dire ou penser et se rapprocher de nos motivations : pourquoi avoir voulu un jour travailler dans l'esthétique ? Ce sont vos valeurs.

Qu'avez-vous fait de ces valeurs ? Comment les nourrissezvous dans votre pratique quotidienne ? Qu'est devenue votre motivation ? Comment vous appuyer sur cette motivation pour évoluer et pratiquer au quotidien ? Interrogez-vous pour déterminer ce qui a du sens pour vous et ce qui est important.

L'esthétique est très normée avec des protocoles à suivre pour réaliser des prestations qui vont garantir une qualité d'exécution, une efficacité, des protocoles d'accueil de clientèle pour que la cliente soit toujours accueillie de la meilleure manière...

Mais il est important de vous mettre aussi en avant, de mettre en avant votre singularité, votre valeur ajoutée et de l'affirmer.

Le métier d'esthéticienne repose sur un savoir-faire très riche, ne serait-ce que par rapport au parcours de formation théorique et pratique, mais cette richesse repose aussi sur qui vous êtes et votre singularité, votre différence.

C'est important. Gandhi disait qu'«il faut être le changement que l'on veut voir s'opérer dans le monde». Si vous souhaitez faire évoluer le regard que les personnes ont sur votre métier, je vous invite à changer le regard que vous avez sur vous-même !

Claire Martichoux, Fondatrice des instituts Les Petits Soins

Je ne suis pas fière d'être esthéticienne, je suis mega fière d'être esthéticienne ! J'ai un parcours un peu particulier. Il y a trenteans, j'ai commencé par une grande école de commerce qui m'a amenée dans la publicité et, à 50 ans, la publicité ne me rendait plus fière.

Il y a six ans, j'ai changé de métier, j'ai passé un CAP d'Esthétique afin de lancer un réseau d'instituts de beauté. Aujourd'hui, il y a sept instituts de beauté «Les Petits Soins», six à Paris et un à Aix en Provence.

Une formation de grande qualité

J'aurais aimé poursuivre mes études d'esthétique mais j'avais déjà 50 ans, il fallait aller vite pour me lancer dans ma nouvelle vie.

Mais je voudrais vous dire à quel point l'enseignement d'un CAP d'Esthétique est exceptionnel, bien sûr il y a la pratique, ces gestes que l'on fait en fonction des peaux, des parties du corps..., mais il y a la théorie, la chimie, et la biologie et pour un CAP c'est un enseignement équivalent à celui d'une grande école de commerce ! Et je n'exagère pas. J'invite tous les parents récalcitrants à l'idée que leur fille devienne esthéticienne à venir me voir car je vais leur passer un savon !

Ce niveau d'études permet d'avoir un regard objectif et critique sur toute l'information que l'on a sur la beauté, la cosmétique, l'esthétique. Ce sont dix pages chaque semaine dans les magazines féminins, c'est un Congrès professionnel annuel, tous les salons grand public, il y a une vision mondiale, des awards...

Si je n'avais pas passé un CAP d'Esthétique, si je n'avais pas suivi des cours de chimie, de biologie, si je n'avais pas fait tout ça, je serais incapable de savoir ce qu'on me raconte car on me raconte beaucoup de bêtises...

Et maintenant, je suis en mesure de détecter les bêtises, je sais ce qu'il faut dire aux clientes, c'est pour ça que je suis fière d'être esthéticienne.

J'aime être en cabine, j'aime utiliser des produits, j'aime masser mes clientes, je suis capable d'établir un diagnostic sur un état de peau, conseiller mes clientes sur les produits à utiliser et ceux à éviter, qu'elles optent pour les bons produits au bon prix car on leur fait souvent acheter des produits inutiles à des prix délirants, de faire en sorte qu'elles aient une plus belle peau, tout ça parce que j'ai eu mon CAP d'Esthétique et j'en suis fière.

C'est un métier où on ne voit pas le temps passer. Vous connaissez beaucoup de métier où on ne voit pas le temps passer ? Je n'en connais pas ! Tout au long de ma carrière, qu'est-ce que j'ai pu m'ennuyer dans des réunions qui n'en finissaient pas, où chacun donnait son avis... Aujourd'hui, chaque heure avec une cliente est une découverte, un progrès sur sa peau, bref, j'ai un métier extraordinaire !

Je voudrais terminer par un point important à mes yeux. Très souvent les esthéticiennes se forcent à dire qu'elles ne sont pas esthéticiennes, elles disent qu'elles sont thérapeutes, facialiste, épidermologue ou je ne sais quoi, et bien non ! Moi je suis esthéticienne et vraiment je suis fière de l'être !

SOYEZ BIENVEILLANTE AVEC VOUS-MÊME

.
Aurélie a parlé de bienveillance, vous êtes bienveillante avec les autres, soyez bienveillante avec vous-même, vous devez et pouvez être fière de ce métier et d'être esthéticienne car c'est un beau métier.
#fieredetreestheticienne

Nous vous encourageons toutes et tous à l'heure des réseaux sociaux à utiliser le #fieredetreestheticienne sur les réseaux : snapchat, instagram, facebook, twitter et partagez, demandez à tous vos contacts de le partager, de liker, à faire tout tout tout pour qu'on essaie à notre niveau d'envahir les réseaux sociaux. Allez-y, faites le lien, allez plus loin et dites haut et fort que vous êtes esthéticienne

12950 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :