Newsletter

Sur le même thème

Visage
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°728 Septembre 2019

Numéros précédents

3 0 5 1

La peau : capitale pour l'estime de soi

Par Dr Pierre Vabres , Chef du Service Dermatologie du Centre Hospitalier
N°727 Juillet-Août 2019
Qu’est-ce que l’estime de soi et en quoi vous concerne-t-elle ? À l’occasion du lancement de la marque YourGoodSkin, le Dr Pierre Vabres a commenté une étude IFOP pour Alliance Healthcare France. Nous en avons retenu quelques chiffres étonnants !

Le concept d'estime de soi est une traduction de l'anglais «self estime».

C'est un jugement sur soi-même mais aussi sur le degré de satisfaction qu'on en retire. Pourquoi est-on impliqué ? Parce que l'apparence est un des déterminants essentiels de l'estime de soi.

Cette apparence repose en grande partie sur l'aspect de la peau.

L'aspect de la peau rappelle que la peau est un organe essentiel des relations sociales, c'est une des composantes qui est souvent passée sous silence mais qui est l'essentielle des fonctions de la peau, la fonction sociale, la relation entre les gens.

Finalement, avoir une mauvaise image de soi va se traduire par être mal dans sa peau.

Donc, l'image corporelle est vraiment un élément important.

Elle est sans lien, sans proportionnalité avec l'importance des troubles, des maladies de peau qu'on peut avoir.

C'est bien connu : il n'y a pas du tout de corrélation entre le degré d'importance d'une maladie de peau et le retentissement psychosocial qu'elle peut avoir et, en particulier, sur l'estime de soi.

Donc, cette étude est la première de ce genre. C'est une étude d'envergure qui a rassemblé 1 000 femmes de 18 à 45 ans, à qui on a posé des questions ciblées.

Les Françaises, presque toutes concernées par des problèmes de peau !

  • 93 % des femmes de 18 à 45 ans rencontrent au moins un problème de peau.
  • Les personnes interrogées déclarent avoir en moyenne près de 4 problèmes de peau.
  • Parmi les plus gênants, on trouve : les boutons, l'acné, les points noirs et la brillance.

Parmi ces questions, il y avait la question de savoir si elles souffraient et rencontraient des problèmes de peau.

Indiscutablement, et c'est vrai, pour tout le monde, pour toutes les femmes : plus de 93 % !

Et qu'est-ce qui vient en premier rang de ces problèmes ? Les boutons, l'acné, les points noirs, la peau qui brille. Voilà les problèmes qui pourrissent la vie au quotidien des femmes.

Des problèmes fréquents qui importent le quotidien des femmes

  • 53 % des femmes souffrent de ces problèmes souvent ou quotidiennement.
  • Parmi elles, 40 % déclarent que leur moral et leur état psychologique sont fortement affectés.

Donc, l'impact est quotidien chez plus de la moitié des femmes, 53 %, et parmi celles-ci cet impact va être considéré comme majeur, le moral et l'état psychologique étant fortement affectés chez 40 % des femmes.

Des problèmes de peau qui ont des conséquences sur l'image de soi

  • 80 % des femmes concernées par des problèmes de peau expriment que cela génère chez elles un véritable mal-être.
  • 48 % la gêne, l'embarras,
  • 35 % la contrariété,
  • 25 % la honte.

Et parmi ces femmes qui ont ces problèmes, 80 % considèrent qu'ils sont à l'origine d'un mal être.

Ce mal-être peut être scindé en différentes dimensions selon le type de sentiments que ça va évoquer, à savoir par exemple la gêne, l'embarras pour quasiment la moitié des femmes, la contrariété, pour plus d'un tiers d'entreelles, et ça peut aller jusqu'à un sentiment de honte.

Donc, c'est quand même quelque chose qui a un gros impact, qui est ressenti comme tel par des femmes. Paradoxalement, plus de la moitié des femmes (57 %) ne vont pas consulter de professionnels de santé pour leur problème de peau.

À cela, plusieurs explications, tout simplement le dermatologue n'est pas nécessairement la personne la mieux adaptée pour répondre à cette demande de mal-être lié aux caractéristiques de la peau.

Une belle peau, clé de la confiance en soi

  • Pour 92 % des femmes, un produit qui fonctionne et une belle peau seraient la clé d'un véritable mieux-être.
  • Les femmes ressentiraient au moins un sentiment positif à utiliser un produit qui fonctionne.
  • 46 % se sentiraient soulagées,
  • 45 % se sentiraient sûres d'elles,
  • 39 % se sentiraient belles.

C'est pourquoi finalement, le recours à une gamme cosmétique est considérée pour la quasi-totalité des femmes comme une clé pour un véritable bien-être de leur peau, et qu'avoir une gamme cosmétique qui convient à ces femmes pourrait être à l'origine d'un soulagement pour 46 % d'entre elles, d'avoir le sentiment d'être sûres de soi, donc d'avoir confiance en soi pour 45 % d'entre-elles, et tout simplement avoir une belle image de soi pour 39 % d'entre-elles.

Par Dr Pierre Vabres , Chef du Service Dermatologie du Centre Hospitalier
13154 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :