Newsletter

Sur le même thème

Corps
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°706 Septembre 2017

Numéros précédents

3 0 5 1

Les femmes et le sucre

N°705 Juillet Août 2017
Nous avons été alarmés sur la consommation de sucre des Français. Si vos clientes ne changent pas leurs habitudes, vos traitements minceur ne leur apporteront pas les résultats escomptés !

QU'EST-CE QU'UN GLUCIDE ?

Les glucides regroupent les glucides complexes, dont les fibres et les glucides simples.

Les glucides complexes comme l'amidon (contenu dans les céréales, le pain, les pommes de terre, les féculents ou légumes secs) sont un assemblage d'un grand nombre de glucides simples.

Les fibres, comme la pectine ou la cellulose, sont contenues dans les fruits, les légumes, les céréales, surtout sous leur forme complète. Les légumes secs contiennent des glucides qui ne sont pas absorbés par l'organisme mais qui allongent la durée de la satiété.

Les glucides simples appelés aussi «sucres simples» comme le saccharose (sucre), le lactose (sucre du lait), le fructose (sucre des fruits) ou le glucose (légumes), ont une structure simple rapidement assimilable.

COMPLEXES ET SIMPLES : JAMAIS L'UN SANS L'AUTRE !

Souvent au cœur de polémiques, les glucides demeurent néanmoins essentiels à notre équilibre. Il n'a jamais été montré qu'ils faisaient grossir, sauf évidemment en cas d'excès !

Les glucides doivent apporter un peu plus de la moitié de l'apport énergétique total journalier. Pour que le corps fonctionne normalement, un adulte doit consommer environ 250 à 300 g de glucides par jour (2/3 sous forme complexe et 1/3 sous forme simple).

Pour y arriver, il suffit de consommer des féculents (y compris du pain) à chaque repas, 5 fruits et légumes par jour, 3 à 4 produits laitiers par jour et pour le plaisir un peu de produit sucré (sucre, confiture, dessert de temps en temps...).

LES FRANÇAIS, DE GRANDS CONSOMMATEURS DE SUCRE

Il existe différents types de produits sucrés :

  • les «produits sucrés» qui sont les produits contenant un ajout de sucre lors de leur fabrication ou lors de leur consommation : boissons sucrées, chocolat, confitures...,
  • les «produits à goût sucré» comme les édulcorants,
  • les «produits neutres non sucrés» (volontairement sans sucre mais pouvant se manger sucrés) : galettes de riz sans sucre.

Depus, 1990, la consommation de sucre en France s'est stabilisée à 35 kg par an et par habitant, après avoir dépassé les 45 kg en 1965. Cette consommation de sucre est bien supérieure à la moyenne mondiale qui avoisine les 20 kg.

LES DIFFÉRENTS PRODUITS VECTEURS DE SUCRE

La quantité de glucides simples présente dans les produits achetés par les ménages français est passée de 2,7 millions de tonnes en 1990 à 3 millions en 15 ans, soit une hausse de 1,0 % par an.

Les produits sucrés achetés par les ménages ont apporté 36 % de l'ensemble des quantités de glucides simples présents dans l'alimentation contre 42 % en 1990.

Leur part est en baisse mais les quantités achetées sont stables. Les produits tels que les fruits, jus de fruits, nectars, laits et produits laitiers en apportent 36 % contre 32 % en 1990.

Ces produits contiennent déjà naturellement beaucoup de glucides simples, mais les industries qui les produisent incorporent également du sucre de canne ou de betterave.

D'autres produits contiennent du sucre ajouté, tels que les pâtisseries, céréales pour petits déjeuners et surtout les boissons rafraîchissantes (dont les sodas) et les sirops. Ils apportent 28 % des quantités de glucides simples de l'alimentation contre 26 % en 1990.

La quantité de glucides simples dans l'alimentation a augmenté moins vite (+7,3 % en 15 ans) que la quantité de produits achetés renfermant des glucides simples (+8,7 %).

Cet écart s'explique principalement par le développement des boissons  allégées, à teneurs plus ou moins réduites en sucre ou contenant des édulcorants. Celles-ci ont crû très fortement, de 11,5 % par an en moyenne, pour atteindre 8 litres par habitant. Elles représentent désormais 14 % des boissons rafraîchissantes.

glucides dans les produits du quotidien

INTÉRÊTS DE DIMINUER LA CONSOMMATION
DE GLUCIDES SIMPLES AJOUTÉS

La surconsommation grandissante de glucides simples ajoutés contribue au surpoids et à l'obésité, et s'accompagne souvent d'une baisse de la consommation de micronutriments (vitamines et minéraux) vitaux pour l'organisme.

Vous devez donc conseiller à vos clientes de restreindre les apports de glucides simples ajouté.

12779 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :