Newsletter

Sur le même thème

Marketing Vente Gestion
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°705 Juillet Août 2017

Numéros précédents

3 0 5 1

Le portage salarial : le statut idéal de l'esthéticienne ?

Par Muriel Picard
N°705 Juillet Août 2017
Faute de trouver un emploi ou par goût de l’indépendance, de plus en plus d’esthéticiennes décident de créer leur job, avec toutes les difficultés logistiques que cela implique. Le portage salarial peut les aider à prendre leur envol.

Devenir sa propre patronne, c'est un rêve partagé par beaucoup de professionnelles de la beauté et du bien-être, mais cela signifie aussi tout faire soi-même. Car toutes celles qui ont sauté le pas le savent bien, même lorsque l'on travaille en solo, sans salarié et avec une structure ultra-légère (à domicile ou en itinérante), la gestion d'une petite entreprise prend du temps et demande un minimum de savoir-faire.

QU'EST-CE QUE LE PORTAGE SALARIAL ?

Le portage salarial se situe à mi-chemin entre le statut de salarié et de travailleur indépendant. il permet de pratiquer et de développer à son rythme une activité professionnelle tout en profitant de la couverture sociale classique d'un salarié.

COMMENT FONCTIONNE-T-IL ?

Il met en place une relation entre trois parties : vous qui êtes le «porté» et qui délivrez une prestation de services, votre cliente et la société de portage.

Qui fait quoi ?

À vous de démarcher vos clients, de les convaincre de faire appel à vos services et de fixer le montant de vos honoraires pour les prestations souhaitées.

La société de portage, quant à elle, se charge d'éditer un contrat de travail décrivant la prestation et le montant des honoraires préalablement fixés.

La cliente règle directement la société de portage qui vous reverse ensuite les honoraires facturés au cours du mois sous forme d'un salaire en ayant au préalable déduit les cotisations sociales et ses frais de gestion. La société de portage perçoit en effet un pourcentage sur toutes les sommes facturées.

En contrepartie, elle s'occupe de faire toutes les démarches, que ce soit auprès de la cliente ou de l'administration et des différentes caisses, de souscrire une assurance «responsabilité civile» indispensable pour vous couvrir en tant que prestataire de services.

La société de portage peut également se charger de faire des relances lorsque certaines factures tardent à être réglées.

QUI PEUT AVOIR RECOURS AU PORTAGE SALARIAL ?

En théorie, toutes les personnes qui ont choisi d'exercer leur activité de façon indépendante peuvent se tourner vers le portage salarial. Tout comme l'auto-entreprenariat, c'est un moyen simple et facile à mettre en place pour tester ses capacités à voler de ses propres ailes.

En effet, si vous avez en tête l'idée de faire du coaching beauté ou forme, ou de devenir maquilleuse en free-lance, par exemple, le portage peut vous permettre de tester votre projet professionnel sans risque car vous ne déboursez rien en frais de structure comme lorsqu'il s'agit de créer une société (frais de constitution, inscription au greffe, etc.) et, avantage supplémentaire par rapport à l'auto-entreprenariat, vous restez dans le régime général des salariées car vous continuez à cotiser pour la retraite et l'assurance maladie.

Enfin, si vous décidez de mettre fin à votre collaboration avec la société de portage car vous vous apercevez que cette solution ne vous convient pas, il suffit de rompre la convention d'adhésion que vous avez signée avec cette société comme on met fin à un contrat de travail classique.

DANS QUELS CAS CETTE SOLUTION EST INTÉRESSANTE ?

Le portage salarial présente un véritable intérêt pour tous les professionnels qui réalisent des missions ponctuelles, plus ou moins longues, mais qu'ils peuvent facturer un certain montant (environ 1 000 €).

Cela peut sembler énorme lorsque l'on démarre en solo mais lorsque l'on fait du coaching forme ou bien-être sur plusieurs mois ou lorsque l'on intervient dans une structure existante, institut, spa, centre de thalassothérapie par exemple, le montant des prestations peut grimper très vite !

 

 

Les montants facturés étant par ailleurs soumis aux différentes cotisations, le salaire final est évidemment nettement  inférieur au montant brut de la prestation, raison pour laquelle cette solution n'est viable que si l'on facture des prestations ayant un certain coût.

En revanche, si vous comptez intervenir uniquement auprès de particuliers et que le montant des soins tourne autour de 50 €, c'est bien le statut d'auto-entrepreneur qui vous convient le mieux.

PORTAGE SALARIAL ET CHÔMAGE,
C'EST POSSIBLE ?

Si vous êtes demandeur d'emploi et que vous bénéficiez de l'ARE (Aide au Retour à l'Emploi), le lancement de votre projet professionnel dans le cadre d'une société de portage est tout à fait compatible avec cette situation. Vous conservez vos droits et votre allocation peut se cumuler avec les salaires perçus, sous réserve de ne pas dépasser le montant du salaire qui a servi au calcul de vos indemnités journalières.

Dans ce cas, Pôle Emploi va recalculer le montant de cette indemnité journalière de façon à compléter les revenus dégagés par votre activité. Sachez également que faire appel à une société de portage peut ouvrir des droits aux allocations chômage mais uniquement sous certaines conditions, à vous faire préciser tant par la société de portage elle-même que par Pôle Emploi.

QUELS PROFILS POUR LE PORTAGE SALARIAL?

La formule du portage salarial n'est vraiment intéressante pour les professionnels comme pour la société de portage, que dans le cas où l'on pratique une activité qui permet de facturer ses prestations dans une fourchette de prix assez élevée.

Il est donc nécessaire que vous ayez, d'une part, une spécialité rentable, d'autre part, des clientes qui aient besoin d'un certain volume de prestations, comme c'est le cas dans un spa, une salle de remise en forme ou un grand salon de coiffure, autant d'endroits où il est possible de regrouper les rendez-vous.

Cela signifie qu'il faut avoir déjà un savoir-faire reconnu et un bon carnet d'adresses, ce qui est le cas quand on a déjà quelques années d'expérience. Le portage salarial est également adapté aux personnes qui reprennent une activité après une interruption de quelques mois à quelques années, par exemple une maternité, ou qui sont en reconversion professionnelle et veulent mettre leur projet sur les rails.

Des profils très variés peuvent donc être concernés par le portage salarial, de l'esthéticienne spécialisée en naturopathie à la spécialiste en dermographie réparatrice, sans oublier toutes les techniques manuelles de relaxation, désormais très recherchées.

Par Muriel Picard
12776 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :