Newsletter

Sur le même thème

Management & Entrepreneuriat
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°754 Janvier 2022

Numéros précédents

3 0 5 1

La technologie à la campagne pour me démarquer

N°754 Janvier 2022
Passionnée d’art et de sciences, l’esthétique n’était au départ pas la voie de prédilection de Perrine Sonet. Pourtant, elle s’est prise de passion pour le métier d’esthéticienne qu’elle exerce depuis 19 ans.

Depuis toujours, je suis passionnée de sciences et d'art. J'ai passé un Bac Littéraire option art. Après le Bac, je me suis donc questionnée sur la façon dont je pouvais allier ma passion pour l'art et les sciences : l'esthétique était une évidence ! J'ai obtenu mon BTS à l'Ecole Nicole de Luca à Lille en 2005.

LA DÉCOUVERTE DE LA TECHNOLOGIE

Après plusieurs années en tant que spa praticienne en spa, j'ai eu l'opportunité de décrocher un poste chez Esthetic Center à Lille en 2009, puis j'ai travaillé dans celui de La Madeleine, dans le Nord, en 2010. Les gérants des deux espaces étaient conjoints.

Cela a été une excellente expérience qui m'a permis de découvrir différentes technologies : l'épilation définitive, l'électro-stimulation, la pressothérapie, mais aussi la cryo, l'électroporation et l'électrostimulation, afin de développer notre expertise en minceur et anti-âge, et ce, malgré l'image low cost que peut avoir Esthetic Center.

J'y suis restée dix ans, avant de partir en 2010, pour créer mon propre institut.

LA CRÉATION DE L'APPART

J'ai ouvert l'Appart à Leforest en mars 2021, l'ouverture ayant été retardée à cause du Covid.

L'investissement

Mon investissement pour créer L'Appart a été de 36 000 € et j'avais au préalable déposé 7 900 € en capital pour l'entreprise.

Les marques

Je me suis plongée dans les tendances pour déterminer ce qui fonctionnait ou pas au sein des structures dans lesquelles j'avais travaillé. Avec la tendance du do it yourself où tout le monde s'improvise esthéticienne, j'avais le sentiment que notre métier s'appauvrissait. Il fallait donc que je me démarque...

J'ai choisi de travailler avec les produits La Canopée et Vitacology qui sont deux marques naturelles, françaises, vegan et accessibles financièrement.

Le lieu

J'ai aussi fait attention à ouvrir dans un secteur où il n'y avait pas trop de concurrence, tout en étant dans une ville en développement. Je pense que la crise sanitaire peut profiter à celles qui veulent ouvrir un institut dans une petite ville ou un village car les clientes veulent consommer de plus en plus local. Mon choix a été influencé en ce sens.

La décoration

J'ai appelé mon institut L'Appart, car je l'ai aménagé comme un appartement.

Il y a un petit salon, une cuisine, une sorte de grande salle à manger avec une table et des chaises pour mes consultations et une pièce de détente avec un petit lit et des coussins.

Je souhaite que mes clientes se sentent bien, comme chez elles... Ce n'est pas parce que je suis spécialisée en technologie que tout doit être blanc et froid.

L'équipe

Je travaille seule et je prends régulièrement des stagiaires, J'essaye de leur faire découvrir le métier d'une belle façon. J'espère pouvoir embaucher une apprentie en septembre 2022.

Les prestations

Je propose des soins traditionnels afin d'amener mes clientes vers la technologie.

En effet, une cliente ne va pas passer la porte pour quelque chose qu'elle ne connaît pas. Par exemple, une cliente qui vient pour de l'épilation, si elle voit qu'elle a des doubles repousses, des poils incarnés, c'est de cette façon que je vais l'orienter vers l'épilation définitive !

J'utilise la Led pour le visage, la photomodulation, l'électroporation, l'électrostimulation, la radiofréquence, la microdermabrasion, la pressothérapie, le photopeeler pour le photorajeunissement, l'épilation définitive, les ultrasons et la Diadermie.

La prestation qui rencontre le plus de succès est la Diadermie avec le «Diasculpt».

Le fait que la machine soit multitâche est génial et j'obtiens de très bons résultats. J'ai pour projet d'investir dans une Led plus puissante pour le corps.

Les bonnes associations

J'utilise la Diadermie avec le «Diasculpt» pour le travail de l'hypoderme afin de provoquer la lipolyse, pour l'amincissement, et la synthèse d'un nouveau collagène dans le derme, pour le raffermissement. Je peux travailler en plus l'électrostimulation si la cliente a besoin d'un renforcement musculaire.

La pressothérapie optimise les résultats combinés de ces technologies par une action de drainage et d'évacuation des toxines.

Pour l'anti-âge, j'utilise la Diadermie également pour son action sur les mitochondries et les fibroblastes, pour une tonification profonde (derme). Je complète parfois avec des ultrasons.

Pour le travail de l'épiderme, je combine la microdermabrasion, le peeling aux ultrasons et l'électroporation à un soin traditionnel qualitatif et je termine par de la photomodulation (lumière froide par Led) avec une couleur adaptée aux besoins de la cliente.

LA TECHNOLOGIE

Les moins

L'inconvénient de la technologie est que la cliente s'attend à avoir un résultat presque chirurgical.... C'est à nous, esthéticiennes, de bien leur faire comprendre que nos méthodes sont très efficaces et non-invasives mais nous sommes dépendantes des machines.

Le risque de travailler uniquement avec de la technologie est qu'il faut gérer malgré tout, lorsqu'un appareil tombe en panne.

Les plus

C'est un vrai plaisir au quotidien d'utiliser des appareils, de voir les résultats et les clientes ravies. J'aime le fait que cela soit des prestations durables. Lorsque l'on maîtrise bien sa machine, on a des résultats surprenants.

L'ACQUISITION DES APPAREILS

Lorsque l'on a créé son espace et qu'en plus il faut investir dans de la technologie, la facture grimpe très rapidement. La location achat peut être une solution qui permet de réduire les coûts.

Cette option permet d'étaler les paiements sur plusieurs années et d'obtenir l'appareil pour un euro symbolique à la fin du contrat. Cela m'a été proposé par Corpoderm.

Mon appareil «Diasculpt» est en location avec option d'achat, j'aurai terminé de le payer dans quatre ans. Par exemple, pour l'épilation définitive, je n'avais pas non plus les moyens d'investir dans un appareil.

Je l'ai donc acheté d'occasion chez Beauty Tech car je connais la machine et la façon dont elle est entretenue par la marque. Il y a un carnet d'entretien et de suivi qui est garanti.

S'il y a un choix à faire entre la décoration de l'institut et les machines, n'hésitez pas, c'est dans les machines qu'il faut investir ! Et choisissez bien votre fournisseur, il ne faut surtout pas acheter de sousmarques et/ou acheter des machines vendues à n'importe qui sur Internet. On trouve quand même des machines à ultrasons et de haute fréquence à 80 euros !

MES CONSEILS POUR LA TECHNOLOGIE

Lorsque l'on choisit ses appareils, il faut, selon moi, trois critères. Il faut que ça soit : puissant, performant et innovant. Il ne faut pas acheter à n'importe quelle société.

Quelles technologies choisir ?

Je vous conseille d'avoir un fil d'Ariane pour le choix de vos appareils. Pour moi c'est la minceur et l'anti-âge. Tous les appareils doivent se compléter en ayant des actions différentes afin de ne pas hésiter au moment du choix de l'appareil lors du diagnostic.

Quel fournisseur choisir ?

Choisissez bien votre fournisseur et assurez-vous de la qualité du SAV. Par exemple, dernièrement, j'ai eu une panne sur une pièce à main du «Photopeeler». J'ai envoyé un mail le samedi soir, le lundi matin on m'a contactée ! Investissez dans des machines sécurisées, aux normes CE Mécidal.

N'hésitez pas à demander les avis d'autres esthéticiennes, à rencontrer les commerciaux des marques et à profiter d'une démonstration.

LES CLIENTES

Les clientes à la campagne

À la campagne, la clientèle qui s'intéresse à la technologie est bien présente !

Ceux qui s'installent à la campagne aujourd'hui sont les citadins d'hier, ils sont contents d'y retrouver les mêmes services. Je me démarque par ma présence dans une petite ville car mes clientes ne veulent pas faire trente minutes de route pour trouver un institut qui répondra à leurs besoins, elles sont contentes d'avoir tout à deux pas de chez elles.

Non, la technologie ne fait pas mal !

Il y a quelques années, les clientes avaient tendance à associer la technologie à la douleur, elles avaient besoin de sentir que ça faisait mal pour que ce soit efficace, selon elles.

Aujourd'hui, la technologie a tellement évolué qu'il n'est plus question de douleur pour avoir de l'efficacité.

Esthéticienne = coach beauté

Les clientes ont compris qu'elles pouvaient faire confiance à leur esthéticienne et que nous étions avant tout des coachs beauté. Elles sont de plus en plus demandeuses de conseils.

Il faut proposer des programmes complets, c'est la demande des clientes. Il y a dix ans, il fallait venir à bout du moindre bourrelet, aujourd'hui, les femmes assument un petit peu mieux leurs formes et viennent plutôt chercher du raffermissement.

La fidélisation des clientes

Pour la Diadermie, il y a un effet anti-âge quasi instantané. En une séance, le coup d'éclat est immédiat. Après la première séance, la cliente continue automatiquement.

Je propose des forfaits de cinq ou dix séances dont les prix sont dégressifs. Je propose aussi des paiements en plusieurs fois et ça fonctionne très bien. Il est impératif de mettre la cliente en confiance, c'est ainsi qu'elle reviendra.

La formation vente de Virginie Vioron

J'ai suivi la formation de Virginie Vioron et cela m'a permis de comprendre qu'il ne faut surtout pas se bloquer à cause du prix. Nous ne sommes pas à la place de nos clientes. Il ne faut pas se freiner et ne pas hésiter à vendre une cure à 800 euros s'il y a des résultats derrière.

Institut L'Appart, 11 rue Pressensé, 62790 Leforest.

13558 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :