Newsletter

Sur le même thème

Corps
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°738 Juillet - Août 2020

Numéros précédents

3 0 5 1

Maigrir ou mincir, il faut choisir

Par Rachel Bettan , Directrice Adjointe de Ecole EPSECO Valence
N°732 Janvier 2020
Le culte du corps est à la mode et vos clientes en sont totalement adeptes. Les possibilités sont immenses mais faut-il encore bien maîtriser les concepts pour éviter les erreurs et les vices juridiques. Petit tour d’horizon du concept d’amaigrissement et de minceur !

MINCIR C'EST-À-DIRE ?

Le concept de la minceur

La minceur est un marché florissant en esthétique depuis de nombreuses années. Les offres ne cessent de se développer et vos clientes en sont totalement fans.

Pourquoi ? Tout simplement car vous proposez des solutions pour perdre du volume sans «trop» d'efforts. Inutile d'aller des heures en salle de sport, vous avez un appareil qui en une heure leur fera perdre plusieurs centimètres en s'allongeant tout simplement dans votre cabine.

Les soins et surtout les appareils innovants en minceur aujourd'hui n'hésitent plus à promettre des pertes de centimètres en peu de temps et sans aucun effort. Il n'en fallait pas plus pour que vos clientes soient convaincues !

Mais savez-vous réellement à quoi correspond le concept de minceur ?

Pour faire simple, les soins minceur sont une pratique esthétique qui vise à remodeler le corps en faisant perdre des centimètres à votre cliente ou en lui permettant de sculpter son corps. Les soins minceur sont donc une réelle spécialité esthétique et vos possibilités pour vos clientes sont infinies.

Le métier et les diplômes

Pour vendre de la minceur, l'obtention d'un diplôme n'est pas obligatoire même si un diplôme en esthétique paraît indispensable pour conseiller
au mieux vos clientes.

Faire de la minceur n'est pas innocent, vous allez faire perdre du volume et donc des centimètres à vos clientes.
Mais soyez certaine qu'elles ne sont pas dupes, elles voudront comprendre comment cela est possible ! Ce n'est pas tout de promettre des «solutions miracles», faut-il encore être capable de les expliquer. Lors de vos études, vous avez abordé l'hypoderme et ses fameux adipocytes, lieu de stockage favori des graisses.

Vous devez ainsi parfaitement maîtriser cette épaisseur de la peau et le fonctionnement de ces cellules si vous voulez pouvoir satisfaire et convaincre vos clientes.

Si vos études sont lointaines, n'hésitez pas à vous tourner vers la formation professionnelle ou à demander tout simplement à votre fournisseur notamment si vous avez des appareils.

La formation reste un élément phare pour vos clientes, la qualité de vos prestations en dépend. À noter que la formation est aussi un réel atout pour vous car vous serez plus à même d'expliquer les choses !

ET MAIGRIR ALORS ?

Le concept de 'maigrir"

L'amaigrissement n'est pas un terme innocent ; il a pour vocation de faire perdre du poids et de la masse afin que l'aiguille de la balance descende enfin.

Pour cela, il n'y a pas de miracles, seul un régime alimentaire le permettra. Vos clientes vont devoir changer leur façon de manger et réduire leur nombre de calories par jour si elles veulent des résultats.

Le métier et les diplômes

Mais attention la perte de poids ne fait pas partie de votre métier. En effet, en tant qu'esthéticienne vous n'avez pas le droit de proposer ce type de traitement. Pour prescrire un régime à une cliente, la loi impose clairement que le professionnel soit diététicien, nutritionniste ou médecin nutritionniste.

Le diététicien nutritionniste est un réel expert de la nutrition qui dispose d'un Bac + 2 soit sous la forme d'un BTS ou d'un DUT dans le domaine.
Son rôle est avant tout d'aider vos clientes à réapprendre à manger de manière équilibrée. Il peut mettre en place des programmes alimentaires et proposer un régime spécifique et adapté en fonction d'une pathologie particulière comme l'obésité, le diabète... Vous pourrez proposer cette alternative à vos clientes qui aimeraient perdre leurs kilos en trop.

Le médecin nutritionniste, lui, est un médecin qui s'est spécialisé dans la nutrition. Son rôle est de prévenir et de prendre en charge des maladies liées à la nutrition comme l'obésité morbide, la boulimie... Il peut proposer des médicaments et des examens médicaux à ses patientes et à vos clientes ayant de réels troubles de l'alimentation.

CONCRÈTEMENT QUE FAIRE
AVEC VOS CLIENTES ?

La complémentarité des métiers

Aujourd'hui, la minceur est un tel marché que l'on trouve des «vendeurs de rêves» partout.
- Soyez une réelle conseillère pour vos clientes qui souhaitent tenter cette aventure. Informez-les sur les concepts d'amaigrissement et de minceur. Expliquez-leur clairement que vous, vous pouvez gérer leur silhouette et les aider à rentrer dans leur jean préféré taille 38 ou 40, mais que, pour perdre définitivement leurs kilos, elles doivent passer par un spécialiste.

- Soyez aussi une réelle accompagnante et conseillère pour vos clientes et expliquez-leur clairement que le terme «nutritionniste» seul, en France, ne définit aucune réelle profession diplômante.

- Tout le monde peut utiliser ce terme et s'autoproclamer nutritionniste. Il faut donc qu'avant même d'en parler à vos clientes, vous, de votre côté, vous fassiez des recherches de réels professionnels diplômés que vous pourrez conseiller à vos clientes.

Pourquoi ne pas aller même plus loin en trouvant un partenariat avec un diététicien nutritionniste ?
De plus en plus d'instituts se spécialisent dans la minceur et, pour s'afficher comme de réels spécialistes, ils n'hésitent pas à proposer des prestations avec un double accompagnement : esthétique et diététique !

Un réel plus pour vos clientes qui sont sûres de mincir et de sculpter leur corps mais aussi de maigrir et de perdre leurs kilos. Pour vous, un plus aussi car vous allez pouvoir vous différencier de vos concurrentes et proposer un réel service complet à vos clientes.

Pensez toujours que vos clientes n'attendent plus de vous de simples soins mais un réel accompagnement dans la prise en charge de leur bien-être de beauté globale.

Les ventes annexes

Pour aller toujours plus loin, pourquoi ne pas proposer à vos clientes un rayon de produits minceur ? Le marché et les possibilités sont là encore immenses.

Mais attention, encore une fois à éviter les impairs et les vices juridiques, vous devez réellement proposer des offres minceur avec des compléments alimentaires mais vous ne pouvez pas «prescrire» un régime ! Ce n'est pas votre métier et ne partez pas dans cette voie qui est un réel métier médical pour lequel vous n'avez pas la formation nécessaire.

Pour vous aider dans vos choix de compléments alimentaires, là aussi, comptez sur un diététicien local pour vous aider. Il sera ravi de pouvoir vous donner des conseils en échange d'un peu de publicité gratuite. N'hésitez pas aussi à lui proposer de mettre en place des ateliers avec vos clientes.

Les diététiciens sont adeptes des ateliers sur les fruits et les légumes, l'importance de l'hydratation, des recettes cuisine minceur... et vos clientes le seront aussi. Vous pourrez même vous associer et animer à deux ces ateliers.

Par exemple, si vous proposez un atelier sur l'hydratation, le diététicien va mettre l'accent sur l'importance de boire et vous, en tant qu'esthéticienne, vous pourrez mettre l'accent sur le problème de déshydratation et de ses effets sur la peau. Des ateliers qui assurent à coup sûr la
satisfaction de vos clientes.

Pourquoi ne pas également leur proposer ces ateliers comme un cadeau de fidélité. Très vite, vous verrez que cette complémentarité leur plaira et les mettra en confiance pour que vous deveniez leur réel partenaire «minceur».

Bien gérer votre communication

La limite entre maigrir et mincir est très mince mais elle est fondamentale. Vous devez donc bien la maîtriser pour vendre vos prestations minceur. Dans vos campagnes de publicité, faites attention de ne pas promettre une perte de poids, vous n'en avez pas la capacité et surtout pas le droit juridiquement parlant.

Mettez toujours l'accent sur la minceur et sur la perte de centimètres. Mettez en avant le concept de
remodelage et de sculpture du corps, mais pas le reste.

Soyez vigilante car, si vous ne l'êtes pas, soyez certaine que d'autres le seront et n'hésiteront pas à vous le reprocher, que ce soit vos clientes, les diététiciens locaux ou même encore les agents de la répression des fraudes !

À RETENIR

N'ayez plus peur de vendre de la minceur mais soyez vigilante à ne pas vendre de l'amaigrissement qui n'est pas votre métier.

Vous avez aujourd'hui plein de possibilités dans votre domaine esthétique sans avoir besoin de vous lancer dans le médical. Sachez trouver les bons partenaires et pourquoi ne pas créer même des collaborations qui vous différencieront de vos concurrentes avec succès ?

Alors, c'est parti, maintenant que vous avez toutes les clefs en main. Devenez une réelle experte «minceur» pour vos clientes. À vous de jouer !

Par Rachel Bettan , Directrice Adjointe de Ecole EPSECO Valence
13233 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :