Newsletter

Sur le même thème

Corps
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°716 Juillet-Août 2018

Numéros précédents

5 1 5 1

Vrai - faux : le toucher

Par Adrien Guérin , Enseignant, Formateur référent de Ecolems
N°710 Janvier 2018
La peau est l’organe responsable du sens du toucher. Toutes les techniques que vous utilisez le sollicitent donc. De plus, plusieurs techniques spécifiques semblent employer le réseau nerveux cutané. Essayons ensemble de démêler ce qui est vrai de ce qui est faux.

La sensibilité cutanée est la même sur les toutes les régions du corps

Faux : La sensibilité de la peau varie beaucoup selon les régions du corps. Elle est due à la densité des capteurs nerveux.

Ainsi, les zones les plus sensibles sont la pulpe des doigts (avec plus de 2500 récepteurs par centimètre carré) et le visage (essentiellement au niveau de la bouche). Les régions les moins sensibles sont le dos et les parties intermédiaires des membres.

Les points d'acupuncture utilisent les capteurs nerveux cutanés

Vrai et Faux : Il est difficile de démêler le vrai du faux. Aucune observation scientifique indépendante n'a montré que les points d'acupuncture avaient une structure nerveuse très particulière.

Cependant, les acupuncteurs fournissent de nombreuses études où il est fait, par exemple, mention de la présence d'une très importante concentration de récepteurs cutanés nerveux au niveau de ces points particuliers. Cependant, il n'est pas précisé que ces points sont finalement différents nerveusement de la peau environnante.

 

 

L'acupuncture est vraiment efficace

Vrai : De nombreuses études scientifiques attestent que l'acupuncture fonctionne. Cependant, elle n'est souvent efficace que sur des petits maux physiologiques et des troubles nerveux. Et son action est difficilement mesurable, elle apporte un bienfait mais parfois léger et de courte durée.

De plus, son action réelle serait à opposer à un éventuel effet placebo (mécanisme d'autosuggestion capable de soulager des symptômes chez un individu qui croît être soigné correctement alors que les méthodes médicales employées sont tout à fait inefficaces).

Le sens du toucher a un réel intérêt pour l'organisme

Vrai : Le toucher est composé de trois sensations : la température (sensibilité au chaud et au froid), les déformations mécaniques (sensibilité aux surfaces, aux mouvements) et la douleur.

Ce sens doit nous permettre de distinguer les objets et les surfaces afin de ne pas nous blesser. Par exemple, si l'on pose notre main sur une surface brûlante, la douleur nous fera retirer notre main rapidement.

Ainsi la blessure sera la plus minime possible et donc la guérison rapide (une lésion de la peau étant une brèche facilitant les infections).

Il est possible de perdre le sens du toucher

Vrai : Le vieillissement ou certaines maladies font perdre le sens du toucher (le diabète, la sclérose en plaques...). Les individus concernés ne ressentent donc plus la douleur au toucher. Ils se blessent donc souvent et ne s'en rendent pas compte, ce qui aggrave les situations.

Les techniques d'électrostimulation stimulent les nerfs de la peau

Faux : L'électrostimulation est une technique qui vise à engendrer des contractions musculaires en créant des décharges électriques qui traversent la peau. En effet, l'appareil produit de faibles courants électriques mimant les messages nerveux moteurs (messages nerveux naturellement conduits par les nerfs et qui stimulent les muscles).

Ces courants électriques sont transmis aux muscles grâce à des électrodes placées sur la peau. Ces informations ne font que traverser la peau, sans solliciter l'innervation cutanée.

L'electrostimulation fait prendre du volume aux muscles

Faux : L'électrostimulation est utilisée chez les sportifs pour chauffer les muscles avant un effort physique ou pour les relaxer. Elle est également beaucoup utilisée en rééducation musculaire pour effectuer des exercices physiques doux. En esthétique, cette technique est utilisée pour tonifier les muscles du visage notamment afin de limiter le vieillissement cutané.

Cependant, malgré les images véhiculées par la publicité, l'électrostimulation ne permet pas de faire prendre du volume aux muscles. Pour cela, il n'y a pas de solution miracle, il faut solliciter beaucoup les muscles par des efforts physiques importants (en réalisant des exercices de musculation par exemple) et apporter une grande quantité de protéines au corps nécessaires à la construction des muscles.

Par Adrien Guérin , Enseignant, Formateur référent de Ecolems
12858 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :