Newsletter

Sur le même thème

Corps
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°705 Juillet Août 2017

Numéros précédents

3 0 5 1

Crééez votre propre massage

Par Rachel Bettan , Directrice Esthétique de EPSECO Valence
N°699 Janvier 2017
Concurrence, crise économique, marché saturé… voilà des mots que l’on entend au quotidien et qui nous assomment. Mais pour autant, notre marché lui ne se réduit pas. Alors pour s’en sortir, il faut se différencier des autres et proposer une carte de soins «originale».

Attention cependant à ce terme «original» car il peut faire peur à vos clientes. «Original», cela veut dire que vous proposez des soins différents ? Ne cherchez pas systématiquement le soin que personne ne connait car vos clientes ne vous demanderont pas de quoi il s'agit et ne s'y intéresseront pas.

Votre originalité doit se faire dans votre manière de pratiquer vos soins. L'idée est de proposer votre propre massage de bien-être. Mettez en valeur dans votre carte de soins «le modelage de votre institut».

COMMENT CRÉER VOTRE PROPRE MASSAGE ?

Rien de très compliqué. Lors de vos études, vous avez appris les différentes manœuvres qui existent en modelage. Maintenant, vous n'avez plus qu'à réfléchir à ce que vous aimez et à combiner les manœuvres correspondantes.

Néanmoins, avant même de partir sur le travail des manœuvres à développer, réfléchissez au sens que vous aimeriez donner à ce modelage. Il s'agit ainsi de choisir un thème et une action pour vous guider lors de la création.

Par exemple, si vous voulez proposer un soin du corps relaxant, ne voyez pas forcément dans le californien la seule solution.

Commencez par réfléchir :

  • Votre clientèle y est-elle réceptive ?
  • Votre cabine est-elle adaptée ?
  • Quelles huiles utiliser ?
  • Quels principes actifs choisir ?

Puis, réfléchissez aux manœuvres que vous pouvez faire et combinez-les. Il existe de nombreuses manœuvres relaxantes comme les pétrissages, les pistons, les enracinements, les pattes d'ours, les éventails, les effl eurages... Faites un choix justifi é et logique et la première pierre de l'édifice sera montée.

Néanmoins, soyez logique, ne perdez pas le rythme de votre modelage : il doit toujours se faire en trois phases : effleurages, manœuvres actives et effleurages.

Prévoyez le travail de la face postérieure, puis de la face antérieure. Une fois vos manœuvres choisies, réfléchissez à la durée du soin et au coût souhaité.

En fonction de la durée, vous définirez le nombre de fois où chaque manœuvre devra être réalisée ainsi que leur cadence. Mais attention, vous pouvez avoir une idée sur le papier mais la réalité est souvent autre.

D'un point de vue pratique, rédigez votre protocole, puis testez-le dans la réalité, cela vous permettra de définir le rythme du soin et de faire des ajustements si nécessaire. Pour faire le test, il est recommandé de travailler sur un professionnel de l'esthétique, par exemple une de vos employées pour qu'elle puisse avoir un regard critique et justifi é sur votre proposition.

Lorsque cette phase de préparation est terminée, vous devez former votre personnel à ce soin. Cela est extrêmement important car ce modelage signature va symboliser l'image même de votre institut.

Si chaque esthéticienne le fait à sa manière, les clientes ne s'y retrouveront pas. Pensez à bien expliquer le concept de ce type de modelage à vos esthéticiennes pour qu'elles le vendent auprès des clientes. L'idée est de proposer un soin refl étant l'image de votre espace et répondant exactement à leurs attentes.

Au niveau pratique, proposez-leur un protocole à apprendre et travaillez avec elles les manipulations. En esthétique, la théorie ne remplacera jamais un bon cours de pratique. Cette phase sera également un bon moyen de motiver vos esthéticiennes et de voir, éventuellement, les défauts de chacune pour les corriger.

CONCLUSION

Pour finir votre modelage signature, vendez-le bien à vos clientes et pensez à la communication. Votre premier moyen de communication doit être oral grâce à vos esthéticiennes. C'est à elles d'en parler et de relayer l'information à chaque visite d'une cliente. N'hésitez pas à mettre en place des challenges entre vos esthéticiennes pour vraiment les inciter à cette découverte.

Prévoyez également quelques supports écrits comme des affi ches à mettre dans l'institut ou des fl yers à distribuer en caisse. Si vous avez un fichier clientes, il est important de faire passer l'information à vos clientes par texto ou par mail.

N'oubliez jamais que les nouvelles technologies sont un bon moyen pour rester en contact avec vos clientes qui en sont souvent de vrais accros.

Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour créer votre «modelage perso».

12613 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :