Newsletter

Sur le même thème

Esthétique
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°727 Juillet-Août 2019

Numéros précédents

3 0 5 1

J’ai testé les rituels cocooning

Par Sophie Meyer , Esthéticienne-Consultante, Formatrice
N°688 Janvier 2016
En hiver, vos clientes rêvent de recevoir des soins gourmands et nourrissants, dans des lieux douillets et de se laisser aller entre vos mains expertes. Moi aussi, j'avais envie de cela, hélas, les soins que j'ai testé étaient très loin d'être à la hauteur...

ATTENTION AUX DÉTAILS

Il y a quelques années, je m'étais régalée ce charmant spa parisien situé à deux pas de la Bourse de Paris, je décide donc de retenter l'expérience dans ce lieu pour tester le rituel de Noël de 2h30.

Dès mon arrivée sur les lieux, je redécouvre ce spa à la décoration très girly , agrémenté de jolis miroirs et de grands flacons d'essences précieuses, ainsi que son spacieux vestiaire pensé comme un joli boudoir. Une fois n'est pas coutume, cet espace, ô combien important, est vaste et comporte douche, toilettes, coiffeuse, vestiaires confortables et casiers de taille généreuse pour déposer tous mes effets personnels. J'apprécie cela !

Après avoir enfilé un peignoir qui est propre mais a néanmoins visiblement beaucoup vécu, je débute cet après-midi détente par un court passage dans le hammam.

De retour dans ma cabine de soin, après le hammam, je trouve l'endroit glacial, mais je m'installe sur la table recouverte d'un film plastique, afin de recevoir un gommage aux noix.

Mon esthéticienne me promet une texture crémeuse pour exfolier ma peau en douceur et la rendre lumineuse. Ses mains exécutent une danse experte, à ce niveau rien à dire, mais je meurs de froid et je ne suis guère emballée par le produit en lui-même.

Après cette étape, mon esthéticienne m'invite à aller prendre une douche pour me rincer. Elle retourne mon peignoir qu'elle me pose à l'envers sur les épaules, je dois la suivre, sortir de la cabine et traverser la quasi totalité du long couloir ainsi à moitié nue en priant de ne croiser personne... !

Nous arrivons enfin à la douche. Le lieu est extrêmement sombre et peu engageant. Je trouve l'hygiène fort approximative, contrairement à ma précédente visite. Il n'y a même pas de tapis de bain au sol et le carrelage est particulièrement glissant. Méfiance, méfiance ! Difficile aussi de régler la température et comme ma praticienne s'est éclipsée, je dois m'adapter et composer toute seule dans cette cabine de douche peu glamour.

Résultat, j'abrège cet instant peu agréable et laisse quelques grains de gommage de-ci, de-là.

Après une courte pause à mi-chemin dans le long couloir dans un espace détente, mon esthéticienne réapparaît enfin. Cette escale est tout bonnement sans intérêt puisqu'aucune boisson ne m'a été proposée et que surtout il ne fait guère chaud dans ce couloir sans fin.

Nous regagnons la cabine toujours aussi peu chauffée. J'en informe ma jeune praticienne qui semble surprise par ma requête, mais réagit rapidement en tournant l'interrupteur du chauffage-climatiseur réversible accroché au mur, juste au-dessus de la table de massage. Je ne sais pas trop ce qu'elle a fait car le résultat est pire. En effet, je reçois dès lors un air froid orienté directement sur moi. Je m'en plains immédiatement, mon esthéticienne tente de gérer ce fâcheux problème.

Elle commence ensuite son modelage, en me précisant qu'elle va utiliser une huile à la truffe au chocolat pour ses bienfaits hydratants et régénérants. Force est de reconnaître que mon esthéticienne a une bonne main et que la gestuelle signature est agréable, toutefois un ou plusieurs grain de sable viennent totalement enrayer la machine... Et oui, dès les premières manœuvres, quelques résidus de gommage viennent se mêler à l'huile et bien vite donner une grande sensation d'inconfort.

Mon esthéticienne doit inévitablement ressentir la même chose que moi mais elle ne réagit pas. Dommage, alors qu'il aurait été si simple de prendre une éponge ou une serviette humide pour ôter ces grains de noix parasites.

Après le côté pile, le travail du côté face n'est guère plus agréable et pour couronner le tout je ne suis pas fan de l'huile utilisée que cela soit au niveau de sa texture peu hydratante ou de son parfum beaucoup trop discret. Je ne voyage pas au pays du Père Noël car la senteur truffe au chocolat est inexistante, sans parler de l'ambiance musicale ethnique aux sonorités asiatiques qui détonne complètement.

Le soin du visage express éclat à la carotte qui vient ponctuer ce rituel de Noël est tout aussi décevant.

Après être descendue seule, non sans mal de ma très haute table de massage, je renfile vite mon peignoir.

Après une très courte halte dans le second salon de repos, juste le temps de me réchauffer un peu en sirotant une infusion à la cannelle et à l'orange, assise en face de la cheminée à l'éthanol, je m'empresse de remonter au vestiaire afin de me rhabiller bien vite tellement j'ai eu froid et je prends rapidement congé.

Ma note : 9/20

Mes commentaires

Malgré la bonne volonté évidente de ma jeune esthéticienne et l'accueil sympathique de la spa manager, j'ai été très déçue par ce rituel de Noël, qui n'était pas à la hauteur de mes attentes, ni d'ailleurs du prix (175 €).

 

Cet article
est réservé aux abonnés

Pour accéder à la suite de cet article, veuillez vous identifier :

Mot de passe oublié ?

Nouveau Client

Par Sophie Meyer , Esthéticienne-Consultante, Formatrice

Cliché Alex Master

Sophie Meyer : 06 14 22 39 77

www.esthetique-consulting.com

12162 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :