Newsletter

Sur le même thème

Marketing Vente Gestion
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°720 Décembre 2018

Numéros précédents

3 0 5 1

Comment manager la génération Y ?

Par Martine Berenguel , Présidente de la CNAIB Isère et Rhône-Alpe
N°688 Janvier 2016
Les Y ont une attitude particulière et des attentes bien codées. Ils ne se managent pas au feeling ou à la baguette au risque de voir l'ambiance dégénérer... Mode d'emploi du management de la génération Y.

Nos jeunes sont quelquefois «durs à gérer» et on ne les manage pas comme des salariés de 30 ans, ni comme avant... Cette génération Y remplit nos instituts et je pense vraiment que si chacune d'entre nous se remettait en question en se formant aux techniques de management «adapté», il y aurait moins de conflits et autres ruptures de contrat avec les jeunes.

Pour nous, le management n'est pas une évidence, souvent il n'y a qu'une seule employée, voire deux... et pourtant... les jeunes ne se managent plus comme ça, au feeling et à la baguette, ou à la papa. L'ambiance peut devenir compliquée dès qu'il y a incompréhension entre les collègues et leur responsable.

Alors, avec notre centre de formation, le GFEC, j'ai mis en place une formation dédiée à la Génération Y. Une bonne idée ! Elle est arrivée à temps pour certaines collègues en questionnement sur cette vraie problématique.

COMMENT RECONNAÎTRE la generation y ?

Les Y ont une attitude particulière et des attentes bien codées.

Ils ont entre 18 et 30 ans et s'ils n'aiment pas les ordre ils attendent un management démocratique, voire délégatif avec dialogue, confiance, que le manager soit un coach !

S'ils sont perçus exigeants, impatients et ambitieux, si la carrière n'est plus une fin en soin s'ils ne connaissent pas Jean-Paul Belmondo, n'ont pas connu Cabrel moustachu, que Mitterand est pour eux un personnage historique et qu'ils pensent que la DS c'est d'abord une console de jeux.... alors oui, ils font bien partie de la génération Y ! Et sont dans nos instituts et spas, en besoin d'un management adapté.

Les Y bouleversent tous les codes : ils posent la question des congés et des récups et des pauses dès l'entretien d'embauche, ils veulent des évolutions de poste au bout de six mois, un an. Si vous leur demandez : «Qu'est-ce que vous recherchez ?» le Y vous répond «Qu'avez-vous à me proposer ?».

Biberonnée aux nouveaux médias, la génération Y est plus interconnectée que collective. Née dans un univers de mobilités et d'instantanés, elle est le fruit d'un monde sans frontière géographique mais aussi sans tabou.

La génération Y se pose énormément de questions. L'origine de l'expression renvoie d'ailleurs à la question «why» en anglais (pourquoi) dont le son est identique à la lettre Y anglo-saxonne.

Curieux par nature, les Y remettent en question leurs actions dans l'entreprise en recherchant du sens dans leur travail. Du coup, ils adoptent un rapport décomplexé à l'autorité. Dans l'entreprise, ils tutoient facilement leur hiérarchie.

L'intégration de cette nouvelle génération de salariés occasionne parfois des difficultés, surtout dans nos petites entreprises On aurait tendance à leur reprocher leur manque d'adhésion aux valeurs de l'entreprise, leur faible engagement collectif, leur individualisme, on leur reproche leur volonté d'instantanéité : avoir tout, tout de suite.

Élevés à la gratification instantanée, ils ressentent, dans notre milieu professionnel, un besoin de reconnaissance immédiat et veulent se sentir considérés dans ce qu'ils font. Immédiatement...

Ces jeunes ne sont pas plus démotivés que les autres générations à travailler dans l'entreprise et ne sont pas moins fidèles. Mais ils ont besoin de se sentir impliqués et demandent à ce qu'on réponde à leur besoin de reconnaissance. Leur credo : un management moins vertical et une reconnaissance de leurs compétences.

CONSEILs POUR MANAGER LA GENERATION Y

Proposez-leur un cadre défini, posé sur des bases claires et précises, profitez des entretiens individuels pour leur donner la parole.

  • Donnez du sens à vos consignes : expliquez bien ce qui est attendu, et même les contraintes.
  • Favorisez l'autonomie.
  • Privilégiez les conseils et l'accompagnement plutôt que le style «directif».
  • Faites-les travailler en mode «projet».
  • Les Y veulent tout savoir, tout connaître et vite : soyez tournée vers l'avenir et projetez-les sur les pistes de l'amélioration.
  • Parlez «cash» avec eux, soyez transparente.
  • Lancez-leur des défis courts mais motivants pour les impliquer dans la vision de l'entreprise.
  • Soyez flexible sur les horaires (mais pas laxiste) : privilégiez le résultat attendu.
  • Formez-vous à ce management particulier... osez venir chercher le décodeur !

Ce qui ne fonctionne pas avec le Y, c'est l'injonction, la consigne : ils sont à la recherche d'une autorité «saine et exemplaire». Plus facilement que leurs prédécesseurs, les Y ont une capacité naturelle à dire «je ne sais pas faire», ou «je ne veux pas travailler dans ces conditions...». La responsable prend cette attitude pour un refus alors qu'il s'agit d'une réponse qui en dit long sur leur attente...

CONCLUSION

Cela ne fait pas d'eux des rebelles mais au contraire des collaborateurs qui vont «challenger» constructivement leur manager et à travers lui l'entreprise toute entière, à condition qu'en retour, on sache bien interpréter leur attitude...

Par contre, quelle richesse d'énergie pour nous cette jeunesse prête à tout donner... Leur attente ? Un manager... un guide à la hauteur.

Pour cela, la formation est l'outil indispensable, on ne devient pas manager sans apprendre. J'en suis à ma 4ème formation et j'apprends à chaque fois et, surtout, je partage mes «expériences» avec mes consoeures, une vraie chance !

Visuel Biglike Image

CNAIB : 64 rue de la briquetterie, 17000 La Rochelle. Tél. : 05.46.41.69.79

www.cnaib.fr

12159 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :