Newsletter

Sur le même thème

Corps
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°720 Décembre 2018

Numéros précédents

5 1 5 1

Comment conserver de beaux seins ?

Par Dr David Picovski , Chirurgien plastique, reconstructeur et esthétique
N°656 Février 2013
Si vous souhaitez que vos clientes gardent de beaux seins fermes le plus longtemps possible, il y a indéniablement des choses à faire et surtout à ne pas faire.

UNE ÉTUDE SCIENTIFIQUE SUR LE VIEILLISSEMENT DES SEINS

En septembre dernier, une étude a été rendue publique dans le Journal de la Chirurgie Esthétique. Portant sur 161 paires de jumelles identiques, celle-ci démontre que la façon dont les femmes traitent leurs seins influe sur leur manière de vieillir.


En effet, l'étude suppose qu'il est peu probable que deux vraies jumelles soient soumises aux mêmes facteurs environnementaux au cours de leur vie. Cependant, parce que les seins de jumelles sont fondamentalement semblables génétiquement, s'ils vieillissent différemment, cette différence est susceptible d'être causée par des facteurs environnementaux.


Les sujets étudiés étaient des femmes âgées de 25 à 74 ans avec une moyenne d'âge de 45,5 ans.


L'étude s'est effectuée en deux parties. La première consistait à remplir un questionnaire sur leurs habitudes de vie : tabagisme, alcool, nombre de grossesses, utilisation ou non de soutien-gorge, stress au travail, pratique du sport, hormonothérapie substitutive, hydratationdes seins, exposition au soleil.

Chaque jumelle a répondu de manière indépendante et des photographies de leur poitrine ont été prises. Ces photos, dans un second temps, ont été subjectivement évaluées par des experts indépendants qui ont déterminé la tonicité de la peau, le degré d'affaissement, la forme et la taille de l'aréole.

LES RÉSULTATS DE L'ÉTUDE SUR LE VIEILLISSEMENT DES SEINS

  • Hydrater les seins semble avoir un avantage évident sur l'apparence de ceux-ci, retardant l'apparition des rides.
  • Les femmes qui ont reçu un traitement hormonal substitutif après la ménopause avaient une forme de seins plus attrayante : taille, projection, forme et taille de l'aréole.
  • L'étude semble réfuter les mythes sur les effets négatifs de l'allaitement : même si la taille et la forme de l'aréole avaient souffert, la qualité de la peau était meilleure chez les femmes qui avaient allaité. Les chercheurs ont expliqué que bien qu'être enceinte a un effet négatif sur l'apparence des seins, les femmes qui allaitent ont toutefois une situation hormonale différente, semblable aux effets de l'hormone de remplacement. Ainsi, malgré les inconvénients de la grossesse (ptôse mammaire la plupart du temps), ces femmes ont quand même acquis un certain avantage.
  • D'autres facteurs comme un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé et le port de soutiengorge plus grands (taille et bonnet) que les seins, contribueraient selon l'étude à accélérer le vieillissement des seins.

En 2011, selon, la Société Américaine de Chirurgie Plastique et Esthétique, 316 848 femmes ont eu recours à une augmentation mammaire et 127 054 une ascension de la glande mammaire (correction de ptôse).

En fonction de cette étude, vous pouvez conseiller à vos clientes de travailler sur leurs habitudes de vie afin de ralentir le processus de vieillissement de leurs seins. Si vous constatez néanmoins que la ptôse est trop importante en raison d'une grossesse ou d'une hypertrophie, ou que les seins de certaines de vos clientes sont trop menus par rapport à leur morphologie, vous pourrez leur conseiller d'envisager la correction de leur poitrine.

Par le Dr Picovski, chirurgien esthétique à Paris.

http://docteur-picovski.com/

Dr David Picovski, 2 avenue Van Dyck, 75008 Paris.
Tél. 01 58 05 11 25.
e-mail : contact@picovski.com www.docteur-picovski.com

Cliché : Hadbuk Fotolia

10821 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :