Newsletter

Sur le même thème

Esthétique
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°728 Septembre 2019

Numéros précédents

3 5 5 1

J'ai testé les soins anti-âge du visage

Par Sophie Meyer , Esthéticienne-Consultante
N°645 Février 2012
Les soins visage représentent les prescriptions les plus demandées. Ces prestations haut de gamme comblent-elles toutes les attentes d’une clientèle extrêmement éclectique, mais également de plus en plus avertie et exigeante ? Nous avons testé.

POURTANT, «JE LE VAUX BIEN»…

En prenant mon rendez-vous pour aller tester le nouveau, soin cabine anti-âge emblématique d’un des plus célèbres laboratoires cosmétiques français, j’ai imaginé quelles pouvaient être les différentes étapes et autres astuces ingénieuses pour rendre ce soin unique et novateur. Pour tout vous dire, j’étais donc vraiment hyper enthousiaste et impatiente de découvrir ce qu’un grand groupe avec des capitaux quasi illimités pouvait créer en matière de protocole visage jeunesse. J’ai été conviée dans un des espaces pilotes de la marque et situé dans le 17ème arrondissement de Paris spécialisé en relooking, portant le nom d’une non moins célèbre agence de mannequins. Dès mon arrivée, sur place en fin de matinée, je suis un peu déçue de découvrir un lieu désert plus axé au premier abord sur le maquillage et la coiffure, que sur l’esthétique. Réparti sur deux étages, un rez-de-chaussée destiné au relooking et un espace soin en sous-sol, une hôtesse d’accueil pas très accueillante m’encourage à descendre immédiatement à l’étage inférieur où m’attend «mon» esthéticienne, me précise-t-elle. À 11 heures du matin, tout le personnel semble se réveiller et j’ai vraiment l’impression d’arriver comme un cheveu sur la soupe. Ainsi au sous-sol, je rencontre une jeune femme en tenue de ville qui se présente comme «mon»esthéticienne.

À voir son accoutrement, j’en déduis qu’elle n’a pas eu le temps de revêtir sa tenue professionnelle mais qu’elle va le faire pendant que je m’installe dans le cabine. Je découvre un espace assez exigü et immédiatement je remarque qu’il n’est pas très fonctionnel. En effet, aucun cintre pour accrocher mes vêtements (manteau compris) juste une ou deux patères, de même aucun siège pour m’asseoir afin de retirer plus confortablement mes chaussures, et enfin aucun vide poche pour déposer en sécurité mes bijoux. Également, l’agencement de cette mini cabine n’est absolument pas feng shui car le fauteuil de soin tourne le dos à la porte d’entrée au lieu de lui faire face. Aïe, moi qui m’attendais à découvrir un espace ultra zen et hyper professionnel, ça commence mal ! Et cela continue lorsque je vois revenir la jeune esthéticienne car elle ne porte toujours aucune tenue professionnelle. Cette dernière a choisi de travailler en chemisier léopard, ce qui est assez discutable mais ce qui me dérange vraiment ce sont ses cheveux longs détachés. Et comme je le pressentais, elle n’aura de cesse de les toucher pour les replacer en arrière durant toute la durée de mon soin, bonjour l’hygiène ! Alors, si je récapitule, la cabine n’est pas top, la tenue de l’esthéticienne pas très conforme à ce que j’imaginais, mais voyons ce que donnera le soin… Et bien, il commence on ne peut plus mal car j’ai droit à un démaquillage manuel global, je veux dire par là que mon esthéticienne nettoie dans la foulée mon teint, mes yeux charbonneux et mes lèvres bien rouges avec un lait qu’elle travaille en enchaînant de grands mouvements souvent descendants. Pour résumer, c’est l’horreur absolue, j’imagine mon mascara, mon eye-liner noir et mon rouge à lèvres carmin se mêler à ma poudre et au lait démaquillant sur l’ensemble de mon visage et ce avec des manoeuvres nullement anti-âge, beurk beurk beurk ! L’application d’une serviette chaude, toujours avec de nombreux lissages descendants, n’est pas plus conforme à ce que je considère comme une gestuelle anti-aging.

Après un bon gommage et re-serviette chaude toujours trop appuyée et vers le bas, s’ensuit un modelage lui aussi reprenant moult manoeuvres descendantes totalement contradictoires et déconseillées pour un rituel jeunesse. Seuls quelques passages drainants au niveau des paupières, et une phase de digito-pression type shiatsu du visage, vont trouver grâce à mes yeux. Je suis tellement déçue par ce protocole des plus classiques, moi qui m’attendait à une gestuelle exceptionnelle… Mon esthéticienne m’applique ensuite un masque à base d’aquafibre et d’acides de fruits, cela pique légèrement car j’ai une peau sensible mais fort heureusement je n’ai aucune rougeur passé les 10 minutes de pose.

J’ai droit à une nouvelle serviette descendante. Puis, mon soin néo antiaging se termine par l’application de deux merveilleux produits, un contour des yeux et une crème lift hyper agréable. Au total, mon soin qui devait se dérouler sur soixante quinze minutes n’a
pas duré une heure ! Mais surtout, ce rituel est loin d’être à la hauteur des excellents cosmétiques de la marque et ma déception est proportionnelle à mes attentes. De plus, je n’ai reçu que très peu d’explications sur les produits utilisés durant ma séance, alors qu’il aurait été judicieux de me les présenter au fur et à mesure. Mon esthéticienne me quitte d’ailleurs précipitamment car elle est attendue
dans une autre cabine et je ne reçois aucune prescription personnalisée. Le pire c’est que je dois me refaire une mise en beauté toute seule, alors qu’avant de débuter le soin, j’avais pris soin de demander à ma jeune esthéticienne passionnée de maquillage de me remaquiller brièvement car je devais enchaîner un rendez-vous important. Je demande à l’étage supérieur si quelqu’un peut m’aider, mais l’hôtesse me conseille d’attendre «mon» esthéticienne et comme cela risque de durer un bon quart d’heure, elle tente de calmer mon impatience en m’offrant un vulgaire verre d’eau Château La Pompe hyper calcaire dans un affreux gobelet en plastique, super chic pour une prestation facturée plus de 100 euros !

Au final, ne pouvant pas attendre, je me retrouve donc bcontrainte de me remaquiller seule tant bien que mal, et de surcroît affublée d’une hôtesse d’accueil admirative et super collante qui empiète considérablement sur mon périmètre de sécurité. Au secours, de l’air et du silence, sinon je ne vais jamais y arriver ! Franchement, je vous assure que ce n’est pas évident de se faire un trait d’eye-liner régulier avec une blonde scotchée qui vous déstabilise en vous assénant des platitudes ! Pour finir, je ne m’en sors pas trop mal dans de telles conditions, mais vous avouerez que c’est tout de même le comble pour un lieu spécialisé dans le relooking et le make up flash… !

Ma note : 7/20.

Mes commentaires : Hélas, de bons, voire d’excellents produits ne suffisent pas à rendre une prestation réussie. À l’image de la grande performance des cosmétiques employés, j’attendais une gestuelle signature d’une haute technicité. Hors, il n’en était rien, car ce rituel était on ne peut plus basique avec même certaines manoeuvres incohérentes et contre-indiquées dans le cas d’une prestation anti-âge. Mais, surtout au-delà de la technique, la qualité de service n’était vraiment pas à la hauteur de la toute nouvelle marque institut de Madame B, alors que pourtant je le vaux bien… !

Cet article
est réservé aux abonnés

Pour accéder à la suite de cet article, veuillez vous identifier :

Mot de passe oublié ?

Nouveau Client

324 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :