Newsletter

Sur le même thème

Visage
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°731 Décembre 2019

Numéros précédents

3 0 5 1

Questions/Réponses sur les taches

Par Dr Naima Midoun
N°731 Décembre 2019
Le Dr Naima Midoun a bien voulu répondre à toutes les questions que vous vous posez sur les taches afin que vous puissiez informer vos clientes.

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS
TYPES DE TACHES ?

Il existe un nombre important de taches d'origine génétique, sur lesquelles on ne peut pas trop intervenir car elles disparaissent spontanément avec le temps (comme les taches de rousseur ou éphélides, les taches mongoliennes sur le dos et les fesses des bébés à peau mate ou noire, ou les taches café-au-lait).

Notre champ d'action concerne davantage les taches liées à l'hyperpigmentation acquise. Les troubles de la pigmentation peuvent être liés à un dysfonctionnement du mélanocyte sous l'influence d'un facteur déclenchant (UV, hormones, médicaments...) ou à une augmentation du nombre de mélanocytes sur une zone concentrée.

QU'EST-CE QUI SE CACHE
DERRIÈRE LES «LENTIGOS» ?

Les lentigos ou «fleurs de cimetières» sont des taches de vieillissement photo-induites liées à l'exposition solaire exagérée. Elles se localisent surtout sur les zones généralement exposées à la lumière, comme le visage, les mains, les bras, le décolleté.

Très répandu, ce trouble est plus fréquent sur les peaux claires et notamment chez les femmes qui peuvent en être porteuses dès la trentaine si l'exposition solaire a été soit brutale (avec des coups de soleil), soit exagérée pendant l'enfance. Lorsque les personnes en sont couvertes, on parle de peau «héliodermique» et la surveillance cutanée est recommandée.

QU'EST-CE QUE LE
«MASQUE DE GROSSESSE» ?

Le chloasma ou mélasma concerne surtout les femmes à la peau mate ou foncée, mais les phototypes clairs et certains hommes sont parfois atteints également.
Ce sont des taches plus ou moins brunes, disgracieuses, en nappe ou aux contours émiettés qui se développent souvent de façon symétrique sur le front, les joues, ou les lèvres.

Survenant la plupart du temps pendant la grossesse (d'où le terme «masque de grossesse»), il peut survenir soit spontanément, soit en cas de prise de pilule contraceptive, mais dans tous les cas le rôle favorisant du soleil est majeur.

QUAND PARLE-T-ON DE PIGMENTATIONS
POST-INFLAMMATOIRES ?

Toute lésion inflammatoire de la peau (surtout les phototypes foncés) peut générer une tache foncée ou claire : eczéma, acné, psoriasis, lichen.

Certains produits appliqués sur la peau ou certains médicaments comme les antibiotiques peuvent induire des taches en cas d'exposition solaire associée.

En résumé, les causes d'hyperpigmentation sont nombreuses et génèrent une demande forte de traitement dans les cabinets des dermatologues car elles sont inesthétiques.

QUELS SONT LES TRAITEMENTS
PROPOSÉS CONTRE LES TACHES ?

En fonction du cas, le dermatologue peut proposer soit de la cryothérapie (azote liquide) associée à des cosmétiques dépigmentants, soit des préparations à l'hydroquinone, soit éventuellement des séances de laser ou des peelings.

La plupart du temps ces soins sont associés et les cosmétiques -les écrans solaires ou les cosmétiques dépigmentants- font partie intégrante du traitement. S'attaquer aux taches prend du temps, parfois des années, c'est un traitement long et fastidieux.

CERTAINS TYPES DE PEAU SONT-ILS
PLUS CONCERNÉS QUE
D'AUTRES PAR LES TACHES ?

Les phototypes dits élevés (peaux mates et/ou foncées) sont plus concernés par les hyperpigmentations et le vivent mal. Le mythe de la peau «uniforme» et claire reste répandu et les gens à peau noire ne veulent pas avoir la peau plus foncée.

Je reçois très souvent dans mon cabinet des patients qui se sont procurés, la plupart du temps, de façon illicite, des produits à base de cortisone et d'hydroquinone pour s'éclaircir le teint.

Le résultat estsouvent catastropique : la peau devient rouge, saignant  facilement car atrophiée, ou acnéique, et elle devient souvent plus foncée sur les paupières, le front, les mains, autour des lèvres (on appelle cet effet «ochronose»), les poils poussent, les vergetures apparaissent...

Des causes connues

- Prédisposition génétique.
- Âge.
- Expositions solaires.
- Influence et fluctuations hormonales (grossesse, pilule contraceptive, traitement pour la ménopause), mais aussi sans influence hormonale.
- Pathologie thyroïdienne.
- Prise de certains traitements hormonaux (oestrogènes, antibiotiques).

La pigmentation de la peau

Le phénomène des taches brunes trouve sa source au niveau des mélanocytes, cellules situées dans la couche basale de l'épiderme. Avec le temps, l'activité de ces cellules se dérègle, certaines deviennent inactives, d'autres suractives.

Sous l'effet des UV, mais aussi à cause de certains phénomènes inflammatoires ou hormonaux, l'hyperactivité de ces mélanocytes entraîne une surproduction ou une accumulation localisée de mélanine.

Ces zones de pigmentation inesthétiques empêchent aussi la peau de bien refléter la lumière, de dévoiler un teint uniforme et un éclat naturel.

Par Dr Naima Midoun
13225 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :