Newsletter

Sur le même thème

Visage
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°731 Décembre 2019

Numéros précédents

3 0 5 1

L’esthéticienne de demain sera cornéothérapeute !

Par Cécile Michel , Esthéticienne, Formatrice, Gérante de Centre Mediage
N°731 Décembre 2019
L’esthéticienne est normalement l’experte de la peau, l’êtes-vous vraiment ? Et si pour avoir de vrais résultats après vos soins visage et un agenda qui ne désemplisse pas, il fallait devenir cornéothérapeute ?

QU'EST-CE QU'UNE CORNÉOTHÉRAPEUTE ?

Il faut déjà savoir que ce concept de prise en charge de la peau existe depuis les années 1960 et se base sur des recherches cliniques. Des chercheurs, chimistes, dermatologues et des médecins ont compris que la couche cornée ne se limitait pas à une simple couche de cornéocytes desquamant.

Ces études et les suivantes ont montré que le haut de l'épiderme jouait un rôle plus important dans l'immunité et la protection que prévu au départ, et que la couche cornée était une couche de l'épiderme primordiale à la santé de la peau, de son vieillissement.

Une cornéothérapeute est une esthéticienne qui pratique l'esthétique mais avec une méthodologie et des connaissances plus approfondies mais surtout plus juste et plus à jour !

Cette compréhension de la santé de la peau, associée à des prises en charge appropriées professionnelles et à des traitements topiques, constitue un ensemble de soins, traitements qui vont propulser l'esthéticienne dans une nouvelle ère tant attendue !

Cette voie, déjà très répandue aux États-Unis, au Canada, en Australie ou en Asie, a largement fait ses preuves !

ESTHÉTICIENNE VS CORNÉOTHÉRAPEUTE

La méthodologie de la cornéothérapie nécessite une meilleure compréhension de la peau que celle fournie par les formations esthétiques de nos écoles, car elle se concentre sur la réparation et l'entretien des systèmes de défense de la barrière cutanée plutôt que sur la simple application d'hydratants.

L'objectif de la cornéothérapeute est de s'attaquer à la cause des altérations cutanées et non simplement de traiter les effets visibles.

Cela fait des années maintenant (2011) que j'axe mes soins, traitements, prescriptions home care afin de réparer la couche cornée usée par des soins maison, professionnels non adaptés et qui, de surcroît, accélèrent le vieillissement de la peau ! Je ne désemplis pas, mon agenda est rempli et notre notoriété n'est plus à faire.

Des clientes se déplacent de loin pour venir au centre,le bouche-à-oreille à largement contribué à ma réussite, mais sans cette prise de conscience, je n'en serai pas là.

LES CONNAISSANCES D'UNE CORNÉOTHÉRAPEUTE

Outre ses qualifications et son expérience des pratiques professionnelles de traitement de la peau, une cornéothérapeute aura une connaissance approfondie de l'anatomie, de la physiologie, de l'histologie et de la morphologie de la peau et sera formée à l'analyse et à la détermination des causes des altérations cutanées, en les associant aux facteurs extrinsèques et intrinsèques.

Une cornéothérapeute aura également une connaissance pratique de la chimie cosmétique et comprendra les effets et les influences de types d'ingrédients spécifiques sur les conditions présentées.

C'est la compréhension du fonctionnement de la peau et de l'aspect chimie cosmétique des soins de la peau qui permet à la cornéothérapeute d'être moins influencée par le battage publicitaire des cosmétiques conventionnels, distributeurs de technologies afin d'être plus objective et autonome dans ses choix.

La (re)prise du pouvoir en tant que professionnelle de la peau passe par la formation et une meilleure connaissance de notre terrain de travail : LA PEAU !

UNE NOUVELLE PRISE EN CHARGE ?

Non ! Au milieu des années 60, le Professeur Albert Kligman, dermatologue américain, a démontré avec ses collaborateurs, que la couche cornée et la barrière lipidique (qui la maintient intacte) jouent un rôle important dans la santé de la peau ; il peut envoyer de nombreux signaux à l'épiderme vivant sous-jacent et influer sur les processus de régénération dans les couches profondes de la peau.

Ce type de thérapie fonctionne de l'extérieur vers l'intérieur, la restauration de la couche cornée et des systèmes de défense améliore ainsi l'ensemble des tissus et renforce la protection contre les substances nocives comme le rayonnement UV, le vieillissement, etc. De nombreuses études montrent que l'entretien de la couche cornée et du film hydrolipidique est le plus grand soin anti-âge.

LA NOUVELLE VOIE DE L'ESTHÉTICIENNE !

C'est une pratique qui par définition ne se réalise que sur la couche la plus extérieure de la peau et c'est formidable car c'est la couche la plus importante pour qu'une peau reste saine et fonctionnelle.

C'est enfin la possibilité d'apporter une amélioration, de vrai traitement tout en restant dans la légalité.

Une démarche qui est complémentaire avec les autres corps de métier comme dermatologue, médecin esthétique sans que nous franchissions les frontières risquées et floues entre le médical et l'esthétique. Vous conservez votre identité, il n'y a pas d'obligation de marque, les technologies sont autorisées, il s'agit juste de devenir la même professionnelle que vous êtes mais en plus experte.

LES RÉSULTATS

Cela fait 9 ans que je pratique comme cela dans mon centre. Et c'est cette pratique qui a fait de moi la gagnante du Concours «L'Esthéticienne de Demain 2018».

Les résultats sont incroyables, visibles et tellement plus sur le long terme qu'avec des méthodes plus agressives qui donnent du résultat mais qui, sur le moyen et long terme, laissent la peau plus abîmée que jamais !

Si vous pouvez avoir des résultats visibles, immédiats, à long terme et évolutifs, vous ne seriez pas intéressées ?

C'est grâce à cette philosophie que mon centre et mes formations ont du succès. Car je veux travailler pour les esthéticiennes avec les esthéticiennes, avec nos outils, nos avantages et ils sont nombreux !

L'esthétique d'aujourd'hui ne nous pousse pas vers le haut mais nous laisse sur place alors que tout avance et c'est très dommageable car les dérives sont le fait de cette stagnation.

Les esthéticiennes ont énormément de choses à offrir à ce milieu, pas seulement les médecins ou dermatos.

Chacun ses compétences, ses outils et son terrain d'action, moi je veux créer un univers réservé à nous, les esthéticiennes, et c'est pour cela que je suis aujourd'hui Ambassadrice des Nouvelles Esthétiques pour redonner de l'éclat à notre profession car j'ai beaucoup de foi en nous et nos capacités.

DEVENIR CORNÉOTHÉRAPEUTE

Chez MédiAge Formations, nous avons des formations pour devenir cornéothérapeute Le mariage de l'esthétique avec l'expertise, c'est devenir cornéothérapeute.

Par Cécile Michel , Esthéticienne, Formatrice, Gérante de Centre Mediage
13223 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :