Newsletter

Sur le même thème

Ongles
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°720 Décembre 2018

Numéros précédents

5 1 5 1

Moi, styliste ongulaire

N°720 Décembre 2018
Vous hésitez à vous lancer ? Ce n’est pas le cas des trois stylistes ongulaires qui ont répondu à nos questions. Voici leurs témoignages.

SABRINA MAGHAGHI

Je suis gérante de Beauty Corner, à Élancourt. Je suis prothésiste ongulaire Alessandro, technicienne de cils et artiste en maquillage permanent.

Pourquoi Alessandro ?

Je travaille avec Alessandro International depuis 2014. J'ai découvert une marque qui pense réellement au bien-être des clientes, en proposant des produits, respectueux des ongles naturels.

Leurs gels sont sans acides, leurs vernis sont ,vegan et les produits comme leurs huiles, par,exemple, ont une composition d'ingrédients qui,apportent les soins nécessaires à la santé de l'onglennaturel (kératine, biocide, caféine).

De plus, le matériel comme la ponceuse électrique tient également un rôle très important dans le traitement de l'ongle. Chez Alessandro, les embouts de la ponceuse sont soit en céramique, soit en titanium, ce qui permet de n'avoir aucun impact sur l'ongle de la cliente et donc d'éviter de l'abîmer.

Quelles sont les prestations ongles les plus demandées ?

La beauté des ongles avec la pose de gel (avec rallongement au chablon ou pose de capsules).

Je pense que c'est également du fait du tarif. Prendre soin de soi représente un budget de nos jours, j'ai voulu garder cette prestation à un prix raisonnable pour que celle-ci soit accessible à la majeure partie de mes clientes.

Comment fidélisez-vous vos clientes ongles ?

  • Je me forme régulièrement pour toujours me perfectionner et que mes clientes puissent se sentir en confiance entre mes mains.
  • L'accueil est également un élément essentiel.
  • Je réfléchis toujours en fonction des besoins des clientes. J'ai mis en place des forfaits qui leur permettent de bénéficier de deux prestations combinées à un prix plus intéressant.
  • Je travaille actuellement sur la mise en place d'un programme de fidélité qui aura pour but de remercier mes clientes de leur fidélité à travers le bénéfice d'une réduction sur la prestation de leur choix.

Votre conseil aux esthéticiennes qui hésitent à se lancer ?

Croyez en vos rêves ! Si vous y croyez vraiment, saisissez votre chance car le train ne passe qu'une fois !
Soyez persévérantes, ne lâchez rien, cela peut prendre du temps.

Pesez le pour et le contre, montez votre projet en réfléchissant bien aux tenants et aux aboutissants, en fonction de votre situation familiale.

Soyez bien entourées, prenez des conseils de votre entourage, prenez leurs encouragements.

MARIE-ANGE MARTINEZ

Je suis esthéticienne de formation. J'ai mon institut de beauté dans lequel je prodigue des soins esthétiques et des épilations, Belles O Naturel, Balma.

Pourquoi Bio Sculpture Gel ?

Je travaille avec Bio Sculpture depuis plus de 5 ans. Je suis peut-être une des seules esthéticiennes à être contre tous ces gels qui dénaturent la plaque ongulaire par le ponçage. Je ne vois pas l'intérêt d'avoir des ongles superficiels quand en-dessous on a des ongles complètement abîmés.
Quand j'ai découvert Bio Sculpture Gel et que j'ai compris qu'il n'y a aucun produit nocif, il n'y a pas du tout de ponçage, l'ongle est vraiment magnifique dessous, j'ai voulu tester, j'ai suivi la formation et là j'ai compris que c'était super !

Et depuis que je travaille avec eux, je n'ai jamais été déçue et mes clientes encore moins car elles se rendent compte qu'elles ont un ongle parfait dessous. Et c'est cela qui m'importe. Je ne peux travailler qu'en respectant mes clientes.

Quelles sont les prestations ongles les plus demandées ?

Quelles sont les prestations ongles les plus demandées ?

Ce qu'elles me demandent le plus c'est la pose de gel, le «Bio Sculpture Gel», et la pose de semi-permanent «EVO 2». C'est quand même l'équivalent à un gel, il a le même label, c'est un soin aussi et il a une meilleure tenue qu'un semi-permanent classique.

Comment les fidélisez-vous vos clientes ?

Je propose une carte de fidélité. Au bout de 6 visites, elles ont 6 % de réduction, au bout de 10 visites elles ont 10 % et au bout de 12, elles ont 20 %.
Mes clientes viennent toutes les 3 à 4 semaines.

Votre conseil aux esthéticiennes qui hésitent à se lancer ?

Tout d'abord, il faut suivre une formation sérieuse. On peut avoir le bon produit mais ne pas être capable de bien l'appliquer. Donc, c'est très important de bien se former.

Le résultat esthétique c'est bien, mais le plus important c'est la qualité du produit.
Quand on aime son métier, on ne dénature pas les ongles de la cliente pour essayer de le rendre plus beau avec du faux !
Il faut un produit de qualité et un résultat de qualité sans abîmer les ongles de la cliente.

CHRISTELLE BIDEAU

Institut Griffe d'Or, Bourges

Pourquoi avoir choisi Griffe d'Or ?

Je travaille avec la marque Griffe d'Or depuis 1999.
La formation est sérieuse et qu'il y a un suivi régulier, la qualité de produit, au niveau de la matière première, est très haut de gamme.

C'est une marque très innovante qui propose des nouveautés très régulièrement, dont «Yuminails», la gamme de semi-permanents, qui est sortie en octobre dernier.

Au niveau de la base, elle permet de légèrement rallonger l'ongle, ce qui n'était pas le cas des semi-permanents de la première génération.

Quelle structure avez-vous choisie ?

Nous avons créé notre société en 2005, avec mon époux, une SARL spécialisée dans la beauté des mains et des pieds et la prothésie ongulaire.

Nous sommes une structure de quatre personnes : trois personnes en prothésie ongulaire, en prestations, et mon époux qui assure les formations au sein de notre institut, et une personne supplémentaire durant la période estivale et pendant les fêtes.

Quel a été votre investissement ?

S'agissant de la création d'un institut, notre investissement a été d'environ 30 000 €.

La marque Griffe d'Or nous a accompagnés au niveau des démarches commerciales, au niveau du packaging,,,et surtout avec l'appui de nouvelles matières et des évolutions toujours positives au niveau des produits. Si on n'est pas à la pointe au niveau des produits, on n'y arrive pas.

Quelles sont les prestations ongles les plus demandées ?

Les prestations les plus demandées sont la pose d'ongles, le semi-permanent et le «Yumi Feet» le soin pour les pieds (pour éliminer les callosités).

Comment fidélisez-vous vos clientes?

Il faut avoir une qualité de produit et une qualité de travail irréprochables.

Si une cliente revient tous les deux jours parce qu'elle a des ongles cassés, cela ne va durer qu'un temps. L'objectif, grâce à ces prestations, est de fidéliser les clientes à l'année, et même plus, bien évidemment !

Est-ce une prestation rentable ?

La pose d'ongles en elle-même est une prestation rentable si le temps de travail est raisonnable. Et l'avantage du semi-permanent nous permet
de réaliser des prestations avec un temps de réalisation moins long.

Votre conseil aux esthéticiennes qui hésitent à se lancer ?

Si l'esthéticienne est intéressée par la prestation de l'ongle, je lui conseillerai également d'apprendre la pose de vernis semi-permanent Yuminails. C'est une formation sérieuse, courte (de 2 jours), avec des produits de qualité.

Cette prestation rapide et très rentable se réalise en 30 à 40 minutes. Elle donne entière satisfaction à votre cliente qui a désormais des ongles naturels de la même longueur, solides, et vernis pour une durée d'au moins 20 jours.

13049 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :