Newsletter

Sur le même thème

Visage
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°720 Décembre 2018

Numéros précédents

3 0 5 1

Le marché de la beauté en France

Par Coryne Sultan , Directrice de Koreva Formation
N°720 Décembre 2018
Le marché de la beauté pèse en moyenne chaque année près de 13 milliards d’Euros en France. Il se renouvelle sans cesse et compte désormais une clientèle type : la méga-consommatrice. Le bio, lui aussi, tire son épingle du jeu.

LE MARCHE DE LA BEAUTE FRANCAIS SE PORTE BIEN

Malgré un léger repli du marché en France, le secteur de la beauté ne s'est jamais aussi bien porté dans notre pays. C'est ce que révèle la dernière enquête Kantar.

C'est ainsi que 95 % des femmes françaises déclarent avoir utilisé au moins un produit de soin dans l'année.

Une tendance bien plus élevée qu'au Royaume-Uni, au Brésil, en Espagne ou encore en Russie. Le produit phare dans tout cela reste le parfum. Pour convaincre ces adeptes, les marques n'hésitent d'ailleurs pas à investir 975 millions d'Euros en publicité en 2017, soit près de 16 000 pages de promotion dans les magazines !

LE SOIN POUR LA VIE

Plus que les effets de mode ou les fragrances, dont on finit parfois par se lasser, le soin (visage, mains, etc.) demeure le produit qui accompagne les Françaises tout au long de leur vie, tel un geste de base quotidien dans la beauté.

Dans cette catégorie, les jeunes femmes préfèrent avant tout le rouge à lèvres. Les trentenaires optent pour la crème visage. L'antiâge est plébiscité chez les 55-75 ans ; son utilisation a débuté généralement vers 30-35 ans.

Pour séduire les consommatrices, les fabricants ont déboursé près de 430 millions d'Euros de publicités en 2017.

Du côté du maquillage, les temps changent et les marques investissent moins dans la publicité (87 millions d'Euros). En même temps, de nouvelles prescriptrices sont apparues : les youtubeuses et les influenceuses qui partagent leurs conseils et expériences.

Elles sont le plus souvent force de recommandation ou de vente. Malgré ces évolutions, le rouge à lèvres reste le produit culte, véhiculé par les grandes stars hollywodiennes. Classique et assumé pour les femmes matures, les plus jeunes préfèrent les couleurs vives.

LA MÉGA-CONSOMMATRICE

Parmi tous les indicateurs, la méga-consommatrice, qui représente 1/3 du marché, a un profil intéressant pour les marques mais aussi pour les professionnels de la beauté. Elle multiplie les achats, au gré de ses envies. Jeune, disposant d'un pouvoir d'achat et d'un niveau d'étude élevés, elle vit en ville, se passionne pour les tendances du moment et surfe sur les réseaux sociaux.

Matérialiste, son apparence physique est fondamentale. Elle consomme les produits de beauté, selon deux objectifs :

  • les prix bas pour le maquillage,
  • le haut de gamme pour les soins pour lesquels elle se montre exigeante, attirée par le bio ou la recommandation des laboratoires.

LES PRODUITS BIO

Belle et éthique... la beauté bio progresse durablement. En un an, les crèmes de visage bio ont su séduire 15 % d'utilisatrices supplémentaires ! 26 % pour les masques et gommages bio.

Et le plus beau rebond est pour le savon, avec une progression de 29 %. Les marques associées ont fait des efforts de promotion, avec 14 % de publicités en plus sur ce segment.

A RETENIR

Ces données sont encourageantes pour l'ensemble de l'écosystème qui oeuvre dans le secteur de la beauté et du bien-être en France. Mais aussi pour les écoles et instituts qui forment les futurs professionnels. Une aubaine également pour les 14 000 instituts de beauté et 83 199 salons de coiffure en France qui recrutent.

C'est donc le bon moment pour se lancer afin de devenir esthéticienne en institut, conseillère de vente beauté, prothésiste ongulaire, véritable spécialiste de la beauté ou encore spa praticienne.

13048 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :