Newsletter

Sur le même thème

Esthétique
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°709 Décembre 2017

Numéros précédents

5 1 5 1

La santé est le futur de la beauté

N°709 Décembre 2017
La beauté est aujourd'hui de plus en plus indissociable de la santé. Cette perception importante est à l'origine de l'évolution des attentes des consommatrices vis-à-vis des produits de beauté et services connexes de demain.

Pour lever le voile sur les liens grandissants qui unissent santé et beauté, L'Oréal Cosmétique Active a mené une étude auprès de cinq pays (États-Unis, Allemagne, France, Brésil et Chine), en partenariat avec l'institut d'études Ipsos (5 000 femmes ont été interrogées).

LE RÔLE DE LA BEAUTÉ DANS LA SOCIÉTÉ :
PLUS IMPORTANT QUE JAMAIS

 

Les vertus de la beauté

La beauté a des vertus qui ne s'arrêtent pas à l'éclat de la peau : elle joue sur l'image que les femmes se font d'ellesmêmes, mais aussi sur la façon dont elles perçoivent le monde qui les entoure et interagissent avec lui.

La beauté est connue depuis longtemps pour doper la confiance en soi, une conviction que partagent 75 % des sondées.

Pour autant, si plus de 80 % des Chinoises et des Brésiliennes estiment que le soin qu'elles prêtent à leur beauté leur confère un surcroît d'assurance et d'estime de soi, les Françaises semblent accorder un peu moins de crédit au rôle social de la beauté (67 %), y compris par rapport aux Allemandes (70 %) et aux Américaines (74 %).

Prendre soin de leur beauté aide les Françaises à :
- accroître leur estime de soi : 67 %
- mieux communiquer avec les autres : 47 %
- sortir davantage et se tourner plus facilement vers les inconnus : 45 %.

La beauté, un atout en société

L'étude a également démontré que la beauté pouvait être un puissant atout en société. Ainsi, près de la moitié des Françaises considèrent qu'elle les aide à mieux communiquer avec les autres (47 %) et les encourage à sortir davantage, ainsi qu'à se tourner plus facilement vers les inconnus (45 %). Ces résultats sont plus marquants encore en Chine et au Brésil.

Si l'on élargit le périmètre d'analyse aux cinq pays de l'étude, on observe que 57 % des sondées pensent que cultiver leur beauté les met dans
de meilleures dispositions pour interagir avec les autres.

Le rôle social de la beauté

Ainsi, ces chiffres battent en brèche l'idée que la beauté serait une obsession futile et soulignent au contraire son rôle social et ses bienfaits sur notre bien-être général et notre assurance, mais aussi sur le regard que nous portons sur les autres et sur nous-mêmes.

LES VERTUS CURATIVES DE LA BEAUTÉ

Influence positive

Eu égard à la fonction sociale de la beauté, les femmes sont intimement convaincues que leurs rituels de beauté quotidiens ont une influence positive sur leur santé psychologique et physique.

78 % des Françaises soulignent ainsi que ces gestes routiniers les aident à démarrer la journée du bon pied, un chiffre proche de la moyenne mondiale de 83 %.

Concernant, les effets des routines beauté sur le physique, une nette majorité des femmes à l'échelle mondiale considèrent que la beauté contribue à leur bien-être (72 %) et à leur état de santé général (près de 60 %).

Les rituels de beauté des Françaises

- les aident à bien démarrer la journée : 78 %,
- contribuent à leur bien-être : 72 %,
- ont un effet sur leur santé (système immunitaire et cardiovasculaire, tension artérielle) : près de 27 %.

Impact sur le système immunitaire

Il ressort également de l'étude que 25 % à 27 % des Françaises pensent que ces rituels de beauté ont une réelle incidence sur leur système immunitaire, leur tension artérielle et leur système cardiovasculaire.

Une proportion qui peut paraître modeste comparée aux résultats relevés au Brésil et en Chine, où les femmes sont respectivement 50 % et 61 % à estimer qu'ils ont un impact positif sur leur système immunitaire.

Le meilleur allié de la santé

Dans l'ensemble, la conviction que la beauté peut être le meilleur allié de la santé et jouer un rôle déterminant dans la qualité de vie est particulièrement marquée dans les marchés émergents comme la Chine et le Brésil, suivis des États-Unis, de l'Allemagne et enfin de la France, ce qui indique combien les femmes prennent peu à peu conscience du pouvoir général de la beauté, qu'elle soit intérieure ou extérieure.

LA SANTÉ INDISSOCIABLE DE LA BEAUTÉ

93 % des sondées des cinq pays s'accordent à penser que l'on peut rester belle et en forme plus longtemps si l'on prend soin de sa santé.

Les femmes en sont particulièrement convaincues en Chine (97 %) et au Brésil (92 %), puis aux États-Unis (92 %) en France (91 %) et en Allemagne (90 %).

91 % des Françaises pensent que l'on peut rester belle et en forme plus longtemps si l'on prend soin de sa santé.

PARTOUT DANS LE MONDE,
DES CONSOMMATRICES SOUCIEUSES DE LEUR SANTÉ

À une époque où beaucoup mènent une vie harassante, les femmes cherchent tous azimuts des solutions pour améliorer leur bien-être et leur santé. Sur les cinq pays étudiés, 64 % des femmes affirment qu'être en bonne santé est leur priorité absolue dans la vie.

La santé semble aussi être une préoccupation première pour une large fraction des femmes de 16 à 24 ans en France (53 %) et en Allemagne (64 %), ce qui montre que les représentantes de la jeune génération sont de plus en plus résolues à prendre soin de leur bien-être.

64 % des femmes affirment qu'être en bonne santé est leur priorité absolue dans la vie.

LES ROUTINES DE BEAUTÉ CENTRÉES SUR LA SANTÉ

Protéger la peau

Suite à la prise de conscience grandissante de l'importance des questions environnementales, la protection de la peau est devenue l'objectif prioritaire de 94 % des Françaises utilisant des produits cosmétiques, avant même la préservation (90 %), le traitement (57 %) ou la transformation (19 %) de la peau.

Un enseignement édifiant qui témoigne d'une évolution radicale des attentes des consommatrices.

Objectif des produits cosmétiques sur la peau pour les Françaises
- protection : 94 %,
- préservation : 90 %,
- traitement : 57 %,
- transformation : 19 %.

Se protéger des agressions extérieures

Pourtant, bien que plus de 90 % des Françaises déclarent que leur recours aux cosmétiques vise avant tout à protéger leur peau, elles sont seulement 40 % à penser que ces habitudes leur permettent de renforcer leur résistance naturelle aux agressions extérieures contre 60 % au Brésil et 50 % en Chine.

Les produits cosmétiques renforcent les résistances naturelles aux agressions extérieures pour :
- 40 % des Françaises,
- 60 % des Brésiliennes,
- 50 % des Chinoises.

LES INGRÉDIENTS SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE

Alors qu'un nombre croissant de consommatrices entendent être actrices de leur santé et adopter un mode de vie plus naturel, les femmes recherchent également des produits plus sûrs et plus efficaces.

24 % des femmes de l'échantillon tous pays confondus, prêtent une attention accrue aux ingrédients et à la composition des produits dont elles se servent.

Cela vaut particulièrement pour la France, où 26 % des Françaises déclarent s'intéresser aux ingrédients contenus dans leurs produits de beauté (contre 30 % en Chine et 18 % en Allemagne). 26 % des Françaises prêtent une attention accrue aux ingrédients et à la composition.

Les solutions naturelles

En même temps, 65 % des femmes sont plus attirées par les solutions naturelles et simples que par les produits issus des dernières avancées de la science. Les Françaises et les Allemandes sont les premières à défendre cette idée, puisqu'elles sont respectivement 72 % et 71 % à préférer les cosmétiques naturels aux soins pour la peau plus sophistiqués.

C'est aussi le cas de près de 2 femmes sur 3 aux États-Unis et en Chine, alors que les Brésiliennes sont probablement les plus enclines à porter leur choix sur des produits cosmétiques de dernière génération (52 % choisiraient ces produits plutôt que des solutions simples et naturelles).

Cet accroissement de la demande de cosmétiques naturels tient en partie à l'exacerbation des craintes liées à la nocivité supposée des produits chimiques.

72 % des femmes préfèrent les cosmétiques naturels aux soins pour la peau plus sophistiqués et novateurs.

PRIVILÉGIER LES RÉSULTATS
DURABLES À LA TENTATION DE L'IMMÉDIAT

Cette idée d'observer une routine saine et durable sur le longterme fait peu à peu son chemin chez les femmes du monde entier.

L'intérêt que suscitent les soins, la prévention et les résultats à long terme par opposition aux traitements correctifs de courte durée se vérifie chez environ deux tiers des femmes dans le monde, à commencer par les Américaines et les Allemandes (65 %), talonnées par les Françaises (63 %).

Les Brésiliennes, a contrario, semblent plus partagées sur la question (52 %), puisque près de la moitié reconnaît privilégier des solutions correctives capables de produire des résultats très rapidement.

- 63 % des Françaises préfèrent les soins, la prévention et les résultats à long terme
- 52 % des Brésiliennes.

LES CONSOMMATRICES FRANÇAISES
COMPTENT PARMI LES PLUS AVERTIES

Les consommatrices françaises sont bel et bien conscientes des nombreux liens qui unissent beauté et santé.

Elles ont la conviction qu'il est impératif de prendre soin de sa santé si l'on veut rester belle le plus longtemps possible et déborder de vie, et mettent un point d'honneur à composer avec ce que la nature leur a donné.

En effet, les produits cosmétiques ont vocation à protéger et à préserver ce capital, à sublimer la beauté des Françaises pour qu'elles se sentent radieuses et en confiance.

Attachées à ce naturel, elles ne croient ni aux produits excessivement sophistiqués ni à la chirurgie esthétique et préfèrent se mettre en valeur par leurs propres moyens en misant sur la simplicité et l'authenticité. Sur ce plan, les Françaises affirment une fois encore leur indépendance.

En d'autres termes, elles aspirent à se sentir belles dans leur peau et pour ce qu'elles sont.

12835 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :