Newsletter

Sur le même thème

Corps
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°720 Décembre 2018

Numéros précédents

3 0 5 1

J'ai testé un spa parisien, complètement râté !

Par Sophie Meyer , Esthéticienne, Consultante, Formatrice de Esthétique Consulting
N°698 Décembre 2016
Il y a quelques années, je m'étais régalée dans un charmant spa parisien en bénéficiant d'un excellent rituel hawaïen. Je décide donc de retenter l'expérience dans ce lieu. J'opte pour son rituel de Noël de 2h30, qui est proposé comme un sublime moment de détente...

L'IMPORTANCE
DES MOINDRES DÉTAILS

Dès mon arrivée sur les lieux, je redécouvre ce spa à la décoration très girly avec son long couloir, à la décoration raffinée, agrémenté de jolis miroirs et de grands flacons d'essences précieuses, ainsi que son spacieux vestiaire pensé comme un joli boudoir.

Une fois n'est pas coutume, cet espace, ô combien important, est vaste et comporte douche, toilettes, coiffeuse, vestiaires confortables et casiers de taille généreuse pour déposer tous mes effets personnels. J'apprécie cela ! Après avoir enfilé un peignoir qui est propre mais a néanmoins visiblement beaucoup vécu, je descends au sous-sol.

Le hammam

Mon après-midi détente débute par un court séjour dans le hammam, dont les huiles essentielles à l'eucalyptus et au pin, vont permettre d'éliminer les toxines, apaiser les douleurs musculaires et faciliter la respiration.

Compte tenu de mes gros problèmes circulatoires, j'abrège bien vite cette première étape. De retour dans ma cabine de soin, après un court passage au hammam, je trouve l'endroit glacial, mais je m'installe sur la table recouverte par un film plastique, afin de recevoir un gommage aux noix. Mon esthéticienne me promet une texture crémeuse pour exfolier ma peau en douceur et la rendre lumineuse. Ses mains exécutent une danse experte.

J'ai froid...

À ce niveau, rien à dire, mais je meurs de froid et je ne suis guère emballée par le produit en lui-même. Après cette étape, mon esthéticienne m'invite à aller prendre une douche pour me rincer. Elle retourne mon peignoir qu'elle me pose à l'envers sur les épaules, je dois la suivre, sortir de la cabine et traverser la quasi totalité du long couloir ainsi à moitié nue en priant le bon dieu de ne croiser personne... !

Fort heureusement pour moi, le spa est désert et nous arrivons enfin à la douche.

Une douche... beurk

Le lieu est extrêmement sombre et peu engageant. Je trouve cette fois l'hygiène fort approximative, contrairement à ma précédente visite. Il n'y a même pas de tapis de bain au sol et le carrelage est particulièrement glissant, méfiance, méfiance ! Difficile aussi de régler la température et comme mon esthéticienne s'est rapidement éclipsée, je dois m'adapter et composer toute seule dans cette cabine de douche peu glamour.

Résultat, j'abrège cet instant peu agréable et laisse quelques grains de gommage de-ci, de-là.

La pause détente...

Après une courte pause à mi-chemin dans le long couloir dans un espace détente, mon esthéticienne réapparaît enfin. Cette escale est tout bonnement sans intérêt puisque aucune boisson ne m'a été proposée et que surtout il ne fait guère chaud dans ce couloir sans fin.

Nous regagnons notre cabine qui est elle aussi peu chauffée.

J'ai toujours froid...

J'en informe ma jeune esthéticienne, qui semble surprise par ma remarque, mais réagit rapidement en tournant l'interrupteur du chauffage-climatiseur réversible accroché au mur, juste au-dessus de la table de massage. Je ne sais pas trop ce qu'elle a fait car le résultat est pire.

 

 

En effet, je reçois dès lors un air froid orienté directement sur moi. Je m'en plains immédiatement, mon esthéticienne semble surprise et quelque peu désemparée, puis elle tente de remédier à ce fâcheux problème. Elle commence ensuite son modelage avec un peu de retard, en me précisant qu'elle va utiliser une huile à la truffe au chocolat pour ses bienfaits hydratants et régénérants.

Le massage signature

Elle m'explique aussi que le spa a revisité son massage signature, pour le rendre plus gourmand avec cette huile, et que celui-ci sera toujours à la fois lent et profond pour détendre la masse musculaire, vivifiant et tonifiant pour relancer la circulation sanguine puis calmant avec des manœuvres vibrantes et des balancements pour combattre l'insomnie.

Force est de reconnaître que mon esthéticienne a une bonne main et que la gestuelle, signature du lieu, est agréable, toutefois un ou plusieurs grains de sable viennent totalement enrayer la machine...

Dommage...

Et oui, dès les premières manœuvres quelques résidus de gommage sur la face postérieure de mon corps viennent se mêler à l'huile et bien vite donner une grande sensation d'inconfort. Mon esthéticienne doit inévitablement ressentir la même chose que moi mais elle ne réagit pas.

Dommage, alors qu'il aurait été si simple de prendre une éponge ou une serviette humide pour ôter ces grains de noix parasites. Après le côté pile, le travail du côté face n'est guère plus agréable et, pour couronner le tout je ne suis pas fan de l'huile utilisée tant au niveau de sa texture peu hydratante que de son parfum beaucoup trop discret.

Pourquoi l'Asie avec le Père Noël ?

Je ne voyage pas au pays du Père Noël car la senteur truffe au chocolat est inexistante, sans parler de l'ambiance musicale ethnique aux sonorités asiatiques qui détonne complètement.Comme ils sont loin les jolis chants de Noël et autres musiques de circonstance... ! Le soin du visage express éclat à la carotte, qui vient ponctuer ce rituel de Noël, est tout aussi décevant.

Mon esthéticienne a beau m'expliquer que la carotte, source naturelle de beauté, va embellir mon teint et renforcer les défenses naturelles de ma peau en neutralisant les radicaux libres, le résultat n'est pas transcendant.

Je m'en vais... enfin

Après être descendue toute seule non sans mal de ma très haute table de massage, je renfile vite mon peignoir. Après une très courte halte dans le second salon de repos, juste le temps de me réchauffer un peu en sirotant une infusion à la cannelle et à l'orange, assise en face de la cheminée à l'éthanol, je m'empresse de remonter au vestiaire pour dames afin de me rhabiller bien vite tellement j'ai eu froid et je prends rapidement congé.

Ma note : 9/20

Mes commentaires

Malgré la bonne volonté évidente de ma jeune esthéticienne et l'accueil sympathique de la spa manager, j'ai été très déçue par ce rituel de Noël, qui n'était pas à la hauteur de mes attentes, ni d'ailleurs du prix (175 €) demandé.

Pourtant, en prêtant plus attention à de multiples détails, cette prestation aurait pu être tout à fait à la hauteur.

Tout d'abord, n'hésitez pas à changer votre linge lorsque celui-ci a bien vécu car il n'y a rien de plus désagréable qu'un peignoir et des serviettes rêches et/ou avec des auréoles malgré les lavages.

Également, un manque d'éclairage dans les sanitaires ou les douches n'est jamais engageant pour votre clientèle. En effet, cela peut suggérer que vous avez quelque chose à masquer comme par exemple une approche approximative au niveau de l'hygiène.

Autre point crucial, on ne vous le répètera jamais assez, il ne peut y avoir de détente et de lâcher-prise dans une cabine de soin peu ou mal chauffée, surtout au cours d'un rituel global visage et corps aussi long.

Ensuite, il convient d'être toujours perfectionniste, en prenant soin de vérifier qu'après la douche, votre cliente n'a pas omis de retirer quelques particules du produit de gommage. Si tel est le cas, personne ne vous tiendra rigueur de prendre quelques minutes pour éliminer totalement les particulesrestantes à l'aide d'une éponge ou d'une serviette humide avant de débuter votre modelage corporel.

Pour information, en Asie, la qualité de service étant souvent poussée à l'extrême, il n'est pas rare de voir les spa-praticiennes aider leurs clientes en rinçant elles-mêmes les parties les moins accessibles du corps comme le dos ou l'arrière des cuisses avant de s'éclipser discrètement.

Enfin, à l'heure où l'on parle de polysensorialité pour nos soins spa et autres rituels de beauté, j'ai été fortement déçue par le choix des produits utilisés car leur texture était, à mon goût, beaucoup trop légère pour la saison hivernale.

De même, leurs parfums pas assez présents ne m'ont pas permis de voyager, tout comme l'erreur de choix musical en misant sur des rythmes ethniques totalement hors sujet.

Toutefois, ce constat décevant est en fait loin d'être irréversible, car en prêtant plus attention à ces multiples détails, cette prestation pourrait être tout à fait à la hauteur.

 

Par Sophie Meyer , Esthéticienne, Consultante, Formatrice de Esthétique Consulting
12527 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :