Newsletter

Sur le même thème

Esthétique
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°721 Janvier 2019

Numéros précédents

3 0 5 1

Ce que les clientes demandent aux esthéticiennes

Par Nenella Santelli , Directrice-Rédactrice en Chef de Les Nouvelles Esthétiques - Edition italienne
N°632 Décembre 2010
Qu'est-ce que les clientes demandent aux esthéticiennes ? Pourquoi les femmes poussent-elles la porte d'un institut ? Nennella va vous en apprendre beaucoup sur votre rôle !

Afin de rendre certaines données accessibles à la profession, et tenant compte de la demande croissante des soins de la part d'un public toujours plus informé et connaisseur, j'ai réalisé une enquête pour pouvoir vous présenter les principes fondamentaux qui poussent les femmes à franchir les portes d'un institut, dans une recherche de bien-être esthétique.

RADIOGRAPHIE DU MASSAGE

Je me suis posé les questions suivantes :

  • Quel est le sujet dont nous nous occupons ? C'est le corps humain, sujet-objet sur lequel l'esthéticienne opère.
  • Quelles sont les définitions qui tournent autour du corps ?

Sur ce cliché, nous voyons Eva, de Dürer, dans la perfection esthétique du corps féminin. Mais au-delà du côté visible du corps, nous avons un corps récepteur-émetteur, un corps bouclier, un corps masque, un corps centrale électrique, un corps champ magnétique, un corps réseau nerveux qui relie le monde extérieur avec celui intérieur, un corps enveloppe contenant toutes sortes d'instruments de communication tactile et magnétique.

J'ai donc créé le «Psycho-body-test»

C'est une fiche pour l'évaluation des zones du corps que chaque femme aimerait que l'on masse, et celle tabou qu'on ne doit pas toucher. Ensuite, il faut penser à l'organe protecteur du corps, la peau, sa robe, moyen d'expression de l'harmonie de chaque fonction organique. En fait, quand la «peau hurle», elle s'exprime à travers des rougeurs, des éruptions, des allergies et toutes sortes de pathologies.

COMMENT LES FEMMES VIVENT-ELLES LEUR CORPS ?

  • Le corps temple,
  • le corps tabou,
  • le corps mystère,
  • le corps centrale électrique et cosmique.

Pensez au corps d'un enfant privé des caresses maternelles. Toute sa vie, inconsciemment, il cherchera la caresse de cette main, grâce au massage. Qu'est-ce que la jalousie ? C'est l'expression de la peur que quelqu'un d'autre puisse vous voler ces caresses.

VOUS AVEZ UNE ARME

clientes-demandent-estheticiennes

Ce sont vos mains, une arme très efficace, mais dangereuse en même temps, parce qu'elle peut bien être aimée, mais aussi «supportée». Pour cette raison, le fait de toucher un corps, de vous mettre en contact avec une entité si complexe qu'un corps «temple», peut faire peur.
Voilà pourquoi vous devez toujours vous demander :

  • Quel est le meilleur moyen pour prendre contact avec ce corps ?
  • Comment «sentir» et comprendre la réaction de ce «temple» au toucher ?

Je vous propose une façon, parmi les autres. Tout de suite après un massage, demandez à votre cliente de vous donner une description des zones qu'elle a aimé que vous lui massiez et celles qu'elle n'a pas aimées. C'est la raison pour laquelle s'approcher du corps d'une cliente est si complexe, étant donné que le «ressenti» change suivant les facteurs individuels, et en fonction des récepteurs sensoriels et du vécu psycho-physique personnel. Cela peut vous sembler complexe, car la cliente ne vous permet pas toujours de comprendre son «ressenti», son vécu. Avant de commencer un massage, il faudrait en tenir compte. Le premier contact doit être un «dialogue tactile», un entretien sensoriel, une écoute silencieuse des messages inconscients que le corps cherche à vous donner. C'est alors que le massage devient du bien-être pur.

QUE DEMANDENT VOS CLIENTES ?

  • Relaxation,
  • bien-être global,
  • soins sur mesure,
  • intimité, confidentialité,
  • sûreté,
  • hygiène,
  • propositions,
  • renouvellement,
  • changement de look.

Quelles sont leurs motivations qui les poussent à franchir la porte de l'institut, leurs buts recherchés, et leur perception individuelle des soins ?

  • Je veux prévenir le vieillissement,
  • je veux mettre en valeur mon image,
  • je veux réparer les dommages du temps,- je veux une épilation,
  • je dois renouveler mon maquillage,
  • je veux changer mon look,
  • j'aime que quelqu'un s'occupe de moi,
  • je veux que l'esthéticienne prenne en charge mes problèmes esthétiques,
  • je veux que l'esthéticienne valorise mes qualités et atténue mes défauts,
  • je me sens revalorisée, et plus sûre de moi-même.

LES CRITÈRES DE CHOIX D'UNE ESTHÉTICIENNE

Voici les raisons pour lesquelles une cliente va chez une esthéticienne plutôt que chez une autre :

  • elle est près de ma maison ou de mon bureau,
  • j'ai peu de temps et il y a un parking,
  • elle travaille le soir et les jours fériés,
  • c'est un institut tout neuf et très propre,
  • c'est une esthéticienne sûre parce qu'on me l'a recommandée,
  • il y a des offres, des promotions, des soins saisonniers, et des abonnements annuels,
  • elle me propose des traitements scientifiquement efficaces,
  • elle utilise des technologies et des appareils d'avant-garde,
  • ses tarifs sont différents selon les horaires.

Pourquoi une cliente achète ses produits chez vous ?

  • Elle ne vend pas à tout prix,
  • chaque vente est scientifiquement argumentée,
  • j'achète chez elle parce qu'elle fait un examen complet de ma peau périodiquement, donc elle la connaît bien,
  • je constate visiblement des améliorations dues aux soins et aux produits qu'elle me conseille,
  • j'achète chez elle parce que j'ai confiance en elle.

Pourquoi parfois une cliente veut changer d'institut ?

  • Manque d'hygiène,
  • manque de compétence,
  • manque de discrétion du personnel,
  • j'ai eu des problèmes : rougeurs, irritations, épilation pas correcte,
  • massage inefficace et pas relaxant,
  • maquillage trop lourd,
  • manque de choix dans les soins.

L'IMAGE ET LE RÔLE DE L'ESTHÉTICIENNE

L'esthéticienne est-elle toujours au goût du jour ? Comment est-elle perçue par sa cliente ?

  • Elle est toujours informée (congrès, stages), et elle affiche ses attestations,
  • elle m'écoute,
  • elle sait me conseiller,
  • elle est très chaleureuse sans être envahissante,
  • elle est gardienne de mes secrets esthétiques,
  • elle est avant-gardiste dans ses propositions de soins,
  • elle me donne un bien-être total, parce qu'elle ne traite pas uniquement l'«esthétique»,
  • elle est créative : à chaque saison elle m'offre des propositions très ciblées et des méthodes scientifiques prouvées.

Le rôle éducatif de l'esthéticienne

  • Enseigner l'auto-soin et la discipline en matière de «prévention esthétique»,
  • conseiller les produits appropriés,
  • devenir la «Beauty personal trainer» de l'auto-soin,
  • organiser des cours d'auto-soin du visage et du corps, et de self-maquillage, en institut

DE L'ESTHÉTIQUE AU BIEN-ÊTRE

Si l'esthéticienne veut se consacrer davantage au wellness et donner un esprit spa à son institut, elle doit :

  • donner de l'essor au contact et à la chaleur humaine, à l'efficacité,
  • proposer des rituels ciblés pour les mariages, les cérémonies importantes...,
  • proposer des essais traitements gratuits,
  • proposer de nouvelles cibles : moins de 20 ans - plus de 60 ans,
  • proposer des méthodes avant-gardistes (jet lag massage),
  • développer des instituts «only for man»,
  • installer des cabines avec une musique soft, sans radio et portable,
  • harmoniser technologie avant-gardiste et nature,
  • proposer des horaires et des jours ciblés avec des prix différents.

ÉVOLUTION ET AVENIR DE L'ESTHÉTIQUE

  • Développement du concept spa avec des «traitements bien-être» de thermalisme et de thalasso,
  • check-up total du corps,
  • diversification des techniques corporelles : massages du monde, gym, fitness, danse, posture correcte...,
  • soin global de la cliente,
  • différenciation des cabines pour hommes et femmes, également dans l'ameublement,
  • augmenter la qualité, la confiance, la technologie d'avant-garde, le professionnalisme (culture technico-scientifique), et l'activité d'entrepreneuse,
  • évolution relationnelle technique et psychologique individuelle,
  • développement de la communication, après évaluation des offres des concurrents et de leur structure,
  • attention portée sur les tendances et les besoins des clientes,
  • surveiller la concurrence : spas, centres de bien-être, centres thermaux, centres de thalasso, hôtels de vacances bien-être, centres de gym...

 

Par Nenella Santelli , Directrice-Rédactrice en Chef de Les Nouvelles Esthétiques - Edition italienne
318 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :