Newsletter

Sur le même thème

Bio
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°736 Mai 2020

Numéros précédents

3 0 5 1

Un institut écolo, c’est bon pour votre rentabilité

N°735 Avril 2020
Contrairement à certaines idées, avoir une démarche éco-responsable dans votre institut n’est ni élitiste ni compliqué. Bien réfléchie, elle peut même vous faire gagner de l’argent tout en donnant une nouvelle dimension à votre profession.

Les conseils de Mélanie Danison, conseillère en stratégie éco-responsable.

PRÉSERVEZ LES RESSOURCES
TOUT EN ÉCONOMIsant

Quand on pratique un métier de bien-être, impossible d'occulter l'impact que peut avoir votre activité sur l'environnement et donc, par conséquent, sur la santé et l'équilibre des clientes que vous traitez. Mais le frein pour nombre de petits instituts financièrement fragiles, c'est le coût que représente une reconversion éco-responsable.

La bonne nouvelle, «C'est que ce qui est bon pour la planète l'est aussi pour le budget de fonctionnement d'une entreprise, quelle que soit sa taille» affirme Mélanie Danison. Il existe en effet plusieurs postes où il est possible de concilier démarche vertueuse et économies substantielles.

L'éclairage

Entre l'éclairage de la vitrine, des cabines et le fonctionnement des équipements professionnels, l'électricité est un poste de dépense conséquent pour un institut de beauté. En réduire la consommation est donc doublement une bonne idée car sa production a un impact sur la planète.

Pour y  arriver, pas besoin de gros travaux, il suffit de quelques astuces et d'un peu de vigilance.

Équipez vos systèmes d'éclairage, y compris les spots, par des Leds, plus chères à l'achat mais qui consomment six fois moins que des ampoules classiques et durent trois à quatre fois plus longtemps. Il existe désormais des ampoules qui émettent une lumière chaude très agréable proche de l'éclairage classique.

Le chauffage

Revoyez votre système de chauffage. Les cabines ont besoin d'une atmosphère agréable pour que vos clientes puissent se détendre agréablement.

Toutefois, baisser d'un seul degré la température d'un local a peu d'influence sur le bien-être mais assure une économie d'énergie substantielle d'environ 7 %.

Vous pouvez compenser en investissant dans des couettes ou de jolis édredons qui amélioreront le confort et embelliront vos cabines. Si vous disposez d'un chauffage électrique, préférez des radiateurs à inertie, beaucoup moins énergivores que ceux équipés d'une résistance ou soufflants.

Même sur des modèles de moyenne gamme, vous trouverez des systèmes de pilotage à distance avec le téléphone, ce qui permet de moduler à volonté la température.

De cette façon, vous pourrez les mettre au minimum pendant les heures de fermeture mais relancer le tout une heure ou deux avant votre arrivée pour bénéficier d'une atmosphère douillette dès l'ouverture.

L'eau

Pour limiter les dépenses en eau, dans l'idéal, il vaut mieux bannir les soins qui utilisent beaucoup d'eau et d'électricité comme le hammam, le sauna ou la balnéothérapie.

Mais si vos soins corps (gommages, enveloppements) nécessitent de prendre une douche, sachez qu'il existe des douchettes capables de réduire considérablement la consommation d'eau (de 50 à 75 %) sans que vos clientes en soient gênées tout comme des économiseurs d'eau à installer sur les robinets des lavemains et les chasse d'eau.

Les fournitures

Les fournitures

Draps, cotons, mouchoirs en papier, verres en plastique... Autant de produits jetables qui font exploser le volume de déchets chaque année et qui sont aussi un poids non négligeable dans votre budget.A priori, impossible de vous en passer et pourtant...

- À la place des rouleaux de papier, vous pouvez opter pour des draps et des housses conçus pour les tables de massage en matière non tissée et anti-bactérienne. Lavable jusqu'à 400 fois, leur toucher est en outre beaucoup plus agréable pour vos clientes.

- La bonne alternative aux disques de coton, une matière certes naturelle mais dont la culture exige de grands volumes d'eau, ce sont les lingettes démaquillantes lavables. Elles sont confectionnées dans des textiles écologiques, coton bio, microfibre ou à partir de fibres d'eucalyptus, et les fabricants font de plus en plus d'efforts pour en faire de jolis accessoires de beauté.

Vous pouvez même en proposer à la vente afin de convertir vos clientes à ce geste écologique ou les proposer en coffret cadeau associées à des produits de soin.

- Les mouchoirs en papier, véritable fléau pour la planète, peuvent être facilement remplacés par des mouchoirs en tissu classiques, là encore en tissu écologique.

Tous ces changements font évidemment gonfler la quantité de linge à entretenir et donc le nombre de machines à laver. Pour contrôler la consommation d'eau et d'électricité, il suffit de faire des machines pleines, de choisir un programme à 45° plutôt qu'à 60° et de faire tourner votre appareil la nuit au tarif «heures creuses».

Le séchage se fera à proximité d'une source de chaleur, par exemple dans le local où est installé le ballon d'eau chaude ou la chaudière.

Oubliez le repassage en privilégiant des textiles comme le Lyocell ou la fibre de bambou, hypoallergéniques, absorbants et infroissables.

INVESTISSEZ MOINS POUR DES SOINS
RESPONSABLES ET PERSONNALISÉS

Compte tenu du nombre de soins désormais réalisables à domicile, la fidélisation de la clientèle passe par la performance et la technicité. C'est la raison pour laquelle beaucoup d'instituts se sont laissés tenter par des investissements lourds dans des technologies dernier cri.

Avoir une démarche éco-responsable change la donne

S'il n'est pas question de bannir les équipements électriques, le temps est venu de revoir votre stratégie en matière de soins.

Là encore, proposer des protocoles plus écologiques est certes plus contraignant mais c'est un excellent moyen de tirer le meilleur parti de vos ressources personnelles comme l'explique Mélanie Danison : «Jouer la carte de l'écologie dans votre institut, c'est d'abord miser sur la sobriété.

Cela signifie moins d'appareils, moins de marques produits, probablement moins de propositions de soins en tout genre. Mais c'est aussi faire une sélection de ce qu'il y a de mieux pour la santé et le bienêtre de votre cliente tout en concentrant le meilleur de votre savoir-faire et de votre expertise».

Une stratégie triplement gagnante : vous répondrez aux attentes de clientes de plus en plus soucieuses de leur environnement, vous vous démarquerez de la concurrence et vous pourrez rationaliser vos dépenses plus facilement. Voici quelques pistes pour instaurer ce cercle vertueux.

Vendez du temps de soin plutôt que de la technologie

«Le temps, c'est le nouveau luxe de notre époque car beaucoup de femmes et d'hommes en manquent au quotidien» rappelle Mélanie Danison. Pour une professionnelle, cela a un coût mais cet investissement est souvent plus facile à amortir que l'achat d'un nouvel appareil.

Passer quelques minutes supplémentaires pour réaliser un diagnostic de peau complet, réaliser un modelage plus long, faire découvrir de nouveaux gestes de beauté (une bonne respiration, une meilleure application des produits pour plus d'efficacité) donne une nouvelle valeur à votre soin et permet de créer une véritable relation avec votre cliente, avec à la clé, la fidélisation et des ventes facilitées.

Choisissez l'originalité du bio local

La consommation locale a le vent en poupe, autant en profiter si vous décidez de vous engager dans la voie de l'éco-responsabilité. En quoi cela peut vous faire faire des économies ?

  • Avec des marques locales, vous traitez plus sur un pied d'égalité qu'avec un grand laboratoire.
  • Vous pourrez commander des petits volumes, réduire votre stock sans risque de rupture car la proximité diminue les délais de livraison et, bien souvent, vous octroyer de meilleures marges.
  • Autre avantage : rien ne vous empêche de vous déplacer pour voir de vos propres yeux comment sont cultivées, traitées et transformées les matières premières pour arriver au produit fini.

Autant d'informations qui feront une excellente histoire (vraie) à raconter à votre clientèle, de quoi instaurer la confiance !

Valorisez vos compétences

Faute de machine dernier cri ou d'une marque de pointe qui font beaucoup parler d'elles, la meilleure façon d'attirer l'attention sur vos soins, c'est de miser sur vous : «Une professionnelle éco-responsable doit sortir du lot en jouant la personnalisation au maximum», conseille Mélanie Danison.

Dans les grandes parfumeries, on propose aux consommatrices des kits pour composer leurs produits.

En cabine, on peut faire encore mieux ! Offrir un soin unique et évolutif à vos clientes est tout à fait à votre portée car vous avez été formée pour cela.

Et sur le plan financier, vous vous y retrouvez : l'achat des matières premières de qualité, huiles naturelles, huiles essentielles, extraits de plantes, pour composer vos propres formules, a un coût qui s'amortit plus facilement car au final, vous utilisez des produits plus concentrés mais en moins grande quantité.

AFFICHER CLAIREMENT VOTRE DÉMARCHE

Informez votre clientèle

Mettez en avant vos pratiques éco-responsables à l'aide de petits panneaux d'information à l'accueil, dans les cabines de soin, mais également lorsque vous discutez avec vos clientes.

Expliquer pourquoi vous ne disposez ni de sauna ni de cabine de bronzage, pourquoi vous pratiquez des épilations avec des cires bio recyclables sans bandes et pourquoi vous privilégier les huiles essentielles ou les produits sans packaging, rend votre démarche plus lisible pour les consommatrices.

Faites-vous labelliser

Poser un label sur la porte de votre institut signe votre implication et constitue un gage de confiance mais pas seulement.

Cette démarche vous facilite tout simplement la vie !

Car l'obtention du label passe par un diagnostic complet de votre institut réalisé par des experts. Cela permet de dégager des pistes d'amélioration, d'obtenir des conseils techniques et des solutions concrètes, souvent simples à mettre en œuvre, avec un gain de temps et d'énergie conséquent.

13288 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :