Newsletter

Sur le même thème

Visage
Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°720 Décembre 2018

Numéros précédents

3 0 5 1

Comment prendre soin de la peau après 50 ans ?

N°713 Avril 2018
Même si ce n’est pas une question d’âge temporel mais d’âge biologique, disons qu’en moyenne vos clientes passent un cap vers 50 ans, au moment de la ménopause et pré-ménopause. À partir de ce moment, plus les années passent, plus il y a à faire pour entretenir leur peau.

Sans entrer dans les détails des signes du vieillissement que vous connaissez parfaitement, disons simplement pour résumer que le vieillissement consiste en une perte et un ralentissement : une perte de substances et d'énergie, un ralentissement des processus métaboliques en général.

Par exemple, le cycle de renouvellement d'un épiderme jeune est d'environ 28 jours. Une peau mature voit ce cycle s'allonger à deux mois. Cela a beaucoup de conséquences : cicatrisation moins rapide, peau plus fine et fragile.

Les deux mots d'ordre sont donc : compenser les manques et stimuler.

COMPENSER LES MANQUES

Ils sont de plusieurs ordres :
- manque de lipides en surface (sébum/film hydrolipidique) : la peau tiraille, elle est fine, sèche, inconfortable,
- manque de gras dans l'hypoderme, perte de volume,
- manque de substances du derme (collagène, élastine, acide hyaluronique),
- manque de vitamines et d'énergie.

La ménopause marque souvent le moment où ces manques s'accentuent brutalement.

Que faire ?
- Commencez par ne pas agresser la peau de votre cliente lors du nettoyage. Pour le corps, privilégiez les huiles nettoyantes ou les savons saponifiés à froid.

- Utilisez des produits riches, réparateurs, apportant un grand confort. Qui tiennent au corps. C'est important en premier lieu que votre cliente se sente dans une peau confortable, qui ne tiraille pas, bien nourrie et repulpée.

- Conseillez à votre cliente des compléments alimentaires tels que le Coenzyme Q10 dont 95 % des cellules ont besoin
pour fabriquer de l'énergie.

- Conseillez à votre cliente de manger des protéines et de la viande rouge car le collagène et l'élastine sont des protéines, et de prendre des vitamines : jus de fruits et légumes frais bio, algues (klamath spiruline).

STIMULER LE MÉTABOLISME

Il faut commencer tôt et ne jamais s'arrêter. C'est fondamental.
Cela permet de ralentir le... ralentissement. D'abord, il faut obliger la peau à se renouveler plus, plus vite.

L'idéal est de commencer dès que votre cliente a 40 ans, avec des produits stimulants bien connus comme le rétinol, l'acide rétinoïque (sur ordonnance) ou avec des peelings (attention aux acides de fruits et acide glycolique qui finissent par rendre le teint terne - préférez des peelings moyens type TCA ou Jessner réalisés par un dermatologue), idéalement tous les trimestres. Un bémol pour les peaux fines qui sont à prendre avec précaution.

Il y a aussi beaucoup d'autres stimulations : rollers, lasers, mésothérapie, etc.
La lumière, dans des longueurs d'onde appropriées, est également intéressante : séance de Led, petits appareils de luminothérapie.

Ces techniques sont très efficaces (surtout au niveau du visage qui est plus vascularisé) mais demandent de la régularité, de l'entretien et de ne pas arrêter. Comme pour le sport.
Plus votre cliente commence tôt, dès les «premiers signes» de fatigue de sa peau, plus celle-ci aura de chances de conserver longtemps une peau tonique et lumineuse.

STIMULER LA RÉCEPTIVITÉ CUTANÉE

Un autre aspect de la stimulation cutanée, c'est la stimulation sensorielle de la peau. Car, avec le temps, les terminaisons nerveuses deviennent moins réceptives.
Massez le visage et le corps de votre cliente aussi souvent que possible. Les fibroblastes aiment être agressés : alors, pincez-les, réveillez-les !

12925 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :