Newsletter

Sur le même thème

Visage
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles


Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°707 Octobre 2017

Numéros précédents

3 0 5 1

Le maquillage permanent des cernes

N°702 Avril 2017
Quelle femme ne se réveille pas le matin avec des cernes ? C’est suite aux demandes de ses clientes qu’Anna Savina, experte mondialement connue du maquillage permanent, a créé il y a trois ans le maquillage permanent des cernes.

C'est lors de la dernière convention organisée par Maud Maquillage Permanent à Aix-en-Provence en février dernier qu'Anna Savina nous a dévoilé cette technique qui va changer la vie de vos clientes. Nous y étions.

CERNES ET MAQUILLAGE PERMANENT

Malheureusement, les cernes ont une origine génétique.

Traduction : il n'y a pas grand-chose à faire. D'autre part, avec l'âge, les cernes peuvent apparaître et enfin ils peuvent être liés à un problème de pigmentation. Le maquillage permanent peut régler certains problèmes de cernes mais pas tous...

J'ai travaillé et étudié pour trouver une vraie réponse en maquillage permanent aux cernes. En travaillant avec des spécialistes, j'ai découvert que si les vaisseaux sanguins des cernes sont larges et la peau très fine, alors on voit les veines en transparence.

À cet endroit, la peau prend une couleur bleue-grise. Le maquillage permanent est une vraie solution en déposant un pigment sur le cerne qui va être comme un écran entre les vaisseaux sanguins et la peau.

En revanche, si les cernes sont colorés parce que la peau est mate, alors l'origine de la couleur ne vient pas des vaisseaux sanguins que l'on pourrait cacher mais de la mélanine. Dans ce cas, le maquillage permanent ne peut intervenir.

Au mieux, on éclaircira la zone mais on ne la couvrira pas totalement, et ça peut être décevant pour les clientes.

C'est comme si on essayait de cacher un grain de beauté, c'est compliqué parce que c'est presque plus foncé que les pigments que l'on utilise en maquillage permanent.

le maquillage permanent des cernes anna savina

LES COULEURS DE PIGMENT

La peau n'est pas constituée d'une seule couleur, elle est pixellisée comme une image sur ordinateur, ainsi, il faudra utiliser deux ou trois pigments. Le blanc est incontournable, c'est la base et après on sélectionne les pigments en fonction de la couleur de la peau.

Impossible d'utiliser de l'organique car le blanc n'existe qu'en minéral.

- Si le cerne est bleu : du blanc + du jaune

- Si le cerne est violet : du blanc + de l'orange + couleur peau. Toujours en petit points.

- Si le cerne est gris : du blanc + du rose + couleur peau.

À chaque fois, on utilise donc du blanc, une couleur en fonction du cerne et toujours une couleur supplémentaire, la plus proche de la couleur de la carnation de la peau, ce sont des petits points.

Important : le pigment blanc étant très épais, il est primordial de diluer ces pigments dans du sérum physiologique à 50 - 50. C'est essentiel.

LE RÉSULTAT

Après le passage du premier pigment on ne voit pas le résultat parce que le cerne réagit en devenant rouge. Si on voit ue le cerne est blanc, c'est u'il y a en a trop et au final à la place de son cerne foncé, votre cliente aura une grosse tache blanche.

Il est donc conseillé de faire revenir votre cliente une ou deux fois plutôt que d'y aller trop fort d'un coup.

LES AIGUILLES

Il est recommandé d'utiliser une aiguille très fine, très courte et avec une vitesse de machine la plus lente possible. Vous verrez ainsi bien votre aiguille allez et venir.

LES RÉACTIONS DE LA PEAU

Lors de la séance de maquillage permanent, la peau réagit immédiatement, elle rougit et gonfle. près la prestation, la cliente semble avoir reçu deux coups de poings, c'est une réaction normale du corps humain.

En revanche, il est important de prévenir la cliente avant. L'effet « coup de poing » s'atténuera en trois, quatre jours maximum.

LA COUVRANCE

Après un maquillage permanent classique, le pigment est beaucoup plus foncé la première semaine. Pour les cernes, c'est le contraire, on ne verra le résultat qu'une semaine après, quand les vaisseaux seront apaisés. Le résultat définitif apparaîtra après un mois, c'est à ce moment-là que la cliente reviendra pour une retouche.

le maquillage permanent des cernes anna savina

En pratique

Après la dilution des produits, je commence à travailler avec le pigment blanc dans un mouvement très rapide, la main n'appuie pas, elle effleure juste. n griffe la peau plutôt qu'on ne pique, avec des mouvements de va et vient de haut en bas ou bien avec de grandes spirales. Immédiatement, le cerne rougit à cause de tous les vaisseaux sanguins qui sont juste là, ça peut saigner un petit peu.

Finalement, avec la réaction de la peau, on ne voit pas ce qu'on fait, d'où l'intérêt de très bien diluer son produit pour ne pas commettre d'erreur irréparable.

Ce n'est donc pas une procédure pour les débutantes. Il est parfois nécessaire de corriger le nerf facial, le nerf le long du nez car il peut être coloré.

C'est une zone très délicate, car elle est enfoncée, l'os est tout près et on risque vite une tache car sur un os, le pigment prend immédiatement. Sur cette zone, il faut être encore plus douce, plus légère. Il ne faut pas se contenter de corriger uniquement le cerne mais descendre un petit peu, de flouter autour, de fondre le pigment dans la peau pour que ça ne soit pas net.

Attention si votre cliente a des poches en plus de cernes, avec le maquillage permanent, vous allez éclaircir toute la zone et la rendre encore plus visible. L'idéal est que la cliente se fasse retirer les poches pour après bénéficier d'un maquillage permanent sur ses cernes.

12719 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :