Newsletter

Sur le même thème

Massage
Tous les articles

Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°669 Avril 2014

Numéros précédents

3 2 5 1

J'ai testé : les massages énergétiques

Par Sophie MEYER , Esthéticienne-Consultante
N°638 Juin 2011
Les massages énergétiques ont pour objet d’harmoniser la libre circulation de l’énergie dans le corps, ils dénouent toutes les tensions musculaires. Ces protocoles sont-ils toujours correctement pratiqués et ainsi réellement efficaces ? Vérification.

UNE JOLIE RENCONTRE DANS UN HAVRE DE PAIX

Sur le judicieux conseil de Florence de Lattre, je m’empresse de contacter une coach holistique qui pratique, me précise Florence, «un merveilleux massage d’harmonisation corporelle».

En arrivant sur place pour recevoir ma séance, je découvre avec bonheur un superbe îlot de verdure et de tranquillité au coeur du quatorzième arrondissement de Paris, l’espace Osada. Ce havre de paix est un nouveau lieu entièrement dédié aux pratiques de bien-être et regroupe au sein d’une association plusieurs professionnels aux techniques complémentaires. Après avoir traversé un joli petit jardin fleuri et ombragé, habité par de nombreux oiseaux, je suis très chaleureusement accueillie par le maître des lieux Maxime Ratié, et Samia Aissaoui, ma masseuse. Après m’être débarrassée de ma veste et des mes souliers, nous conversons quelques minutes autour d’un café dans la plus grande salle de ce superbe espace bien-être flambant neuf.

Puis, Samia me propose de la suivre dans une jolie cabine aux tonalités orangées. La décoration du lieu est à la fois colorée, zen et de très bon goût. Ma cabine possède une douche et des toilettes attenantes. Et, je découvre aussi à côté un petit bureau vert dans lequel Samia va me parler de son parcours professionnel et de la technique qu’elle va me faire découvrir. Elle m’explique qu’après un long cheminement personnel, elle a suivi une formation en massage essénien, un massage énergétique datant de 3000 ans et pratiqué par les Égyptiens à l’époque des Pharaons. Le massage essénien vise à la décristallisation de nos mémoires cellulaires. Le but du massage énergétique essénien est de rétablir l’équilibre énergétique dans le corps et l’esprit. Ainsi, il va tenter de supprimer les blocages qui empêchent la cliente d’être en harmonie avec elle-même. Ce massage a également des fins psychologiques. Il s’agit de libérer la mémoire pour aider la cliente à s’ouvrir, à s’épanouir. Ce massage agit également, me dit-elle, sur les dépendances et addictions, pouvant perturber l’existence de la cliente, comme l’alcool, le tabac ou la drogue. Samia pratique aujourd’hui sa propre méthode d’harmonisation corporelle moins thérapeutique que le massage essénien, qu’elle a mise en place depuis trois ans, au fur et à mesure de son expérience professionnelle.

Bien qu’un peu sceptique en cartésienne invétérée, je suis néanmoins très impatiente de recevoir cette étonnante technique, qui doit durer au total une heure trente. Ma séance va débuter par un entretien avec Samia de près d’un quart d’heure toujours dans le petit bureau vert, afin de connaître mes attentes et mes besoins. Puis, Samia me propose de passer dans sa jolie cabine orange, de me déshabiller et de m’installer sur la table de massage. Je me retrouve ainsi dénudée, allongée sur le dos, sans serviette ni drap pour me couvrir. Pendant ce temps, ma praticienne en profite pour me préparer un mélange aromatique personnalisé à base d’huile végétale de sésame associée pour moi à quelques gouttes d’huiles essentielles de camomille, bergamote et pruche.

Elle revient mais oublie malencontreusement de baisser l’intensité lumineuse et de mettre un fond musical. Ma séance va débuter par ce que Samia appelle le «scan» énergétique, qui consiste à définir avec ses mains les zones de mon corps à rééquilibrer. Pour effectuer cette analyse initiale et indispensable, elle part de mon chakra couronne, le septième au sommet de mon crâne, puis elle descend progressivement sur chaque chakra et lentement jusqu’à mes pieds. Ensuite, elle procède à la seconde étape de son protocole, celle de la décristallisation proprement dite, visant une restructuration au niveau de mes polarités yin et yang. Le but principal étant de calmer le yang (trop de feu) ou de stimuler le yin (trop d’eau). Samia effectue principalement des manoeuvres circulaires, dans le sens horaire pour recharger une zone en énergie vitale ou dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour décharger une zone bloquée. Elle fait aussi des lissages enveloppants en huit peu appuyés en aller-retour. Après être descendue à nouveau jusqu’aux pieds, elle me demande de me retourner et de m’allonger sur le ventre pour reprendre son travail de décristallisation sur la face postérieure de mon coeur, à l’identique de ce qu’elle a effectué sur la face antérieure. Pour conclure avec la troisième et dernière étape de son protocole, Samia m’invite à de nouveau m’allonger sur le dos, afin de procéder à une réactivation de mon énergie vitale, principalement mon énergie «feu». Cette phase ultime de pressions manuelles se déroule au niveau de mes deux voûtes plantaires et elle est associée à un étonnant travail respiratoire effectué par Samia.

Ainsi, s’achève ma séance d’harmonisation corporelle et je dois bien l’avouer, je suis un peu interloquée, car ce n’est pas véritablement un massage. Je suis bien mais sans plus car je m’attendais vraisemblablement à plus de détente musculaire et de manoeuvres de massage. Samia semble pourtant passionnée, précise et sûre de sa pratique, donc je me relève confiante. Elle m’indique qu’il convient de faire une séance seulement tous les vingt jours et me précise combien ses clientes deviennent addictes de sa méthode. Elle m’offre enfin un grand verre d’eau pour faciliter mon nettoyage ou rééquilibrage énergétique et me donne bon nombre de judicieux petits conseils naturopathiques. Les résultats de ma séance ne sont pas immédiats mais dès le lendemain, je ressens finalement un mieux-être général, réel et indescriptible.

Note : 15/20.

Mes commentaires : Samia est une jeune femme enthousiaste et bienveillante. Son originale technique manuelle d’harmonie corporelle est une application unique et surprenante, dont les résultats sont tangibles mais différés. Enfin, cela se voit que cette praticienne passionnée maîtrise correctement l’utilisation des huiles essentielles et qu’elle possède de sérieuses notions en médecine énergétique chinoise, d’autant plus qu’elle continue sa formation dans ces deux domaines particuliers. Donc, ce premier essai fût tout à fait concluant, mis à part quelques petites bévues concernant mon installation, soit trop de lumière, aucune musique d’ambiance et surtout l’absence de serviettes ou drap pour me recouvrir.

Samia Aissaoui, Espace Osada, 4 Villa Deshayes, 75014 Paris. Tél. 06 24 56 12 25. e-mail : samia.aissaoui@free.fr

UN MASSAGE PSEUDO HARMONIQUE À DEUX MAINS ET DEUX TRUFFES

Aux détours d’une flânerie pédestre dans un chic quartier d’une proche banlieue de la capitale, une jolie petite devanture violette a attiré mon attention, au point de m’inciter à entrer pour demander quelques renseignements sur les prestations proposées. Je suis bien vite accueillie par la maîtresse des lieux, une dame d’un certain âge, toute de parme vêtue, assortie à son décor et ses deux charmants petits toutous… La dame est fort courtoise, ainsi que ses deux collaborateurs à quatre pattes. Je dirais même plus, car ces deux dignes représentants de la gent canine deviennent vite plus démonstratifs. Toutefois, au premier abord, cela ne me dérange guère car j’adore les animaux, les chiens en particulier. Et, cet accueil atypique et assez humide, grands coups de léchouilles, m’amuse plutôt, d’autant plus que je viens de perdre depuis peu Nikita, ma petite chienne adorée. La responsable des lieux est ravie de voir à quel point ses deux compagnons m’apprécient et me propose de revenir l’après-midi même pour recevoir son massage «harmonique», lequel, me précise-t-elle, est unique.

Lors de ma seconde visite, l’accueil est toujours aussi enthousiaste surtout de la part des deux protagonistes à quatre pattes, au point de m’accompagner jusqu’en cabine, ce qui me surprend un peu mais pas mon esthéticienne, qui ne les empêche nullement. Elle n’intervient absolument pas pour les faire sortir et sans aucune hésitation, elle m’invite directement à me déshabiller dans sa petite cabine aux couleurs violette et parme, du miroir, aux murs jusqu’aux serviettes sur la table de massage. Et, c’est donc sous les yeux de ces deux chiens «pot de colle», confortablement installés sur l’épais tapis rose de la cabine, que j’essaie tant bien que mal de me mettre à l’aise. Je me sens presque gênée par le regard du plus gros des deux chiens qui me fixe en bavant en train de me déshabiller et ensuite par le petit qui tente carrément de venir me lécher les pieds, sympa... La propriétaire des lieux revient rapidement et sans être étonnée par la présence de ses deux acolytes canins dans la cabine de soin, elle commence à m’expliquer qu’elle a carrément un don et que son protocole est unique et personnalisé en fonction de chaque cliente. J’essaie de lui tendre une perche en lui demandant sur le ton de la plaisanterie si ses deux chiens vont l’assister au cours de son soin. En bonne esthéticienne, elle me répond qu’ils ont l’habitude, qu’ils sont très mignons, très sages, toujours silencieux et bien propres (merci de le préciser !), et donc que cela ne dérange pas.

À aucun moment, elle ne m’interrogera pour savoir si je n’y vois pas d’inconvénient. Dommage ! Après avoir baissé l’intensité lumineuse, mis une musique zen puis allumé un bâton d’encens, elle commence directement son massage. Celui-ci est sans intérêt et ressemble davantage à un massage californien relaxant, qu’à un véritable protocole énergétique. Elle ne travaille pas sur mes chakras, ni sur mes méridiens. Le lâcher-prise escompté n’est, bien sûr, pas au rendez-vous, car son travail n’est absolument pas abouti. Durant toute la durée de ce massage pseudo-harmonique, les deux petits chiens sont restés dans ma cabine. Ils sont visiblement coutumiers du fait et cela est tout à fait incompatible avec une pratique professionnelle. Très franchement, je ne pensais pas que cela était possible et pourtant… !

Note : 3/20.

Mes commentaires : Trois points, un pour chaque praticien ! On a beau être un fervent ami des bêtes, il est inconcevable de travailler ainsi. La présence d’un chien ou d’un chat dans les parties communes, réception boutique ou bureau est acceptable si l’animal est bien éduqué, aimable et discret ; en revanche il est inconcevable de le laisser déambuler, ou pire, comme ici s’installer dans une cabine de soin. C’est incompatible avec toutes les notions d’hygiène les plus élémentaires et, de plus, fortement préjudiciable à la détente de la clientèle.

DU GRAND N’IMPORTE QUOI


En tant que praticien de bien-être, utiliser l’énergie dégagée par nos mains est une manière efficace d’apporter du mieux-être, du réconfort, d’harmoniser, de fluidifier une énergie bloquée. Une esthéticienne confirmée ou un masseur exercé, sont censés, contrairement à des novices, savoir où poser leurs mains. Cette intuition n’est pas magique, mais elle repose sur l’expérience, la pratique et l’apprentissage. Hélas, il existe bons nombres de charlatans dans le domaine de la pratique et les plus incompétents se targuent bien souvent d’être plus des «thérapeutes» que des praticiens de bien-être, ce qui est tout à fait inacceptable. Bien souvent, ils prétendent maîtriser, voire exceller dans de multiples disciplines, telles que la sophrologie, le reiki ou le magnétisme, en plus du massage.

Après une rapide recherche sur le net, je décide de tester dans le quinzième arrondissement de Paris une praticienne aux soi-disant multiples compétences dont maître reiki. Je suis en droit d’espérer rencontrer une personne apaisante et apaisée mais il n’en sera rien. En effet, je vais me trouver face à une femme habillée en tenue de ville, au visage crispé, au regard perturbé, au teint blafard et aux ongles longs vernis d’un rouge bordeaux très sombre. Au lieu de me questionner sur mes attentes ou mes besoins, cette femme assez agitée commence à me parler d’elle et de ses problèmes personnels, ce dont je n’ai cure ! Elle ne me propose aucun bilan énergétique et commence sans plus attendre son massage «énergético-hollistique», comprenant me dit-elle à la fois un peu de reiki et de sophrologie. En guise de sophrologie, je vais avoir droit à une véritable auto-congratulation de ma praticienne durant toute ma séance d’une heure trente.

C’est plus une sorte de méthode Coué que de la vraie sophrologie, d’autant plus que la dame a une horrible voix nasillarde… Au lieu de me rassurer et me relaxer, l’entendre vanter ses propres mérites me crispe, m’agace et sa gestuelle hésitante lorsqu’elle pratique ses manoeuvres d’effleurements plus que d’effleurages ou de massage, me laisse totalement de marbre. Sa petite cabine est surchauffée et mal décorée et très peu insonorisée, à tel point que je peux entendre des messages personnels laissés sur son répondeur téléphonique. Ma pseudo «thérapeute» alterne sur un rythme d’une lenteur infinie (pas étonnant que son protocole dure une heure trente !) des techniques magnétiques visant à rééquilibrer mon énergie vitale et des manoeuvres de massage aux pressions ultra légères, chancelantes et plus qu’aléatoires. Nous sommes bien loin d’être en présence d’un vrai maître reiki et je m’en rends très vite compte. La dame tente de m’impressionner en me trouvant quelques blocages, ça et là, peut-être sans doute aussi pour justifier sa prestation. Après une heure trente de grand n’importe quoi, je m’empresse de prendre congé poliment. J’ai la tête qui va exploser tellement j’ai détesté cette femme me raconter ses sornettes et combien son pseudo massage énergétique était inefficace. Et, une chose est certaine, malgré la préconisation insistante de ma praticienne de revenir faire plusieurs séances pour un résultat optimum, je ne reviendrai jamais !

Note : 1/20.

Mes commentaires : Que dire… ? Et surtout que faire pour endiguer la prolifération de tels charlatans ? Cette femme est, je pense, intimement persuadée qu’elle a un réel talent ou un don et qu’elle fait un travail énergétique parfaitement efficient, mais il n’en est rien. Le lieu où elle reçoit est peu décoré, exigu et sa table de soin est simplement recouverte d’un grand drap de bain qui glisse sans cesse lorsque l’on bouge, contrairement aux housses professionnelles qui restent bien en place. Enfin, les quelques huiles essentielles utilisées à la fois sur mon corps et mon visage sans aucun démaquillage préalable, ont visiblement été fort mal choisies, car après cette séance non concluante, la peau de mon visage m’a brûlé, jusqu’à ce que je rentre chez moi et que je rince abondamment avant d’appliquer une crème apaisante.

 

UN VÉRITABLE DEEP TISSUE MASSAGE


Les massages énergétiques peuvent aussi être des massages tonifiants et efficaces pour détendre et dénouer toutes les tensions musculaires. Je décide de tester l’un des protocoles les plus prisés aux Etats-Unis, le deep tissue massage. Le deep tissue est un massage visant les structures des tissus plus profonds des muscles et les fascias, aussi appelés tissu conjonctif. Ce massage des tissus profonds tente de libérer les tensions musculaires chroniques ou noeuds, également appelés adhérences. Je choisis sur recommandation, Laetitia Borio, une jeune praticienne française, ayant effectué une formation longue en Amérique du nord, possédant une licence de «massage therapist» et revenant tout juste de New-York où elle a longuement pratiqué sur une clientèle exigeante. Laetitia me reçoit avec beaucoup d’empathie. Elle est momentanément installée dans un appartement du seizième arrondissement de Paris, où elle a aménagé une petite salle de massage improvisée. Sa décoration est sommaire mais le plus important est que sa table de massage est confortable car de grande largeur et bien stable. Laetitia m’invite à m’installer d’abord allongée sur le ventre, afin de commencer un travail spécifique le long de mes muscles trapèzes, para-vertébraux et autres muscles dorsaux.

Sa gestuelle est d’une redoutable précision et vraiment très appuyée, à l’image de tout véritable deep tissue massage. À ce rythme-là, mes tensions musculaires et énergétiques ne résistent guère et le bienfait engendré est rapide. Cette technique particulière, bien que très profonde, est tout à fait supportable, malgré certaines manoeuvres un peu plus douloureuses que d’autres. De plus, Laetitia travaille avec un savant mélange d’huiles essentielles et de lait corporel, très agréable, hydratant et fluide. Après la partie postérieure du corps, j’ai le droit à la même pratique du côté face. La séance d’environ une heure a défilé à une vitesse grand «V» et je ressors cette fois bien relaxée et tonifiée à la fois. Laetitia, en bonne professionnelle, me précise qu’il est possible que je ressente après son massage une certaine douleur, ci et là, ce qui est tout à fait normal après un tel massage profond des tissus et que cela ne doit pas durer plus d’une journée ou deux. Egalement, elle m’offre un grand verre d’eau plate et me conseille fort judicieusement de boire de l’eau immédiatement mais aussi durant les heures qui suivent son massage, afin de contribuer davantage à l’élimination des déchets évacués de mes tissus.

Note : 14/20.

Mes commentaires : Cette jeune et sympathique praticienne maîtrise parfaitement son protocole de massage deep tissue. Il ne lui manque plus qu’un lieu plus représentatif et plus adapté à une pratique professionnelle, avec une meilleure insonorisation et un réglage plus précis concernant l’atmosphère lumineuse. Pour résumer, cette étonnante et très profonde technique manuelle, bien que davantage énergique qu’énergétique, est très intéressante et vraiment revigorante. Enfin, il convient toutefois de préciser que tous les amateurs de massages «douceur» ne sauront sans doute pas apprécier ce protocole à sa juste valeur… ! Laetitia Borio, Balanced Touch Therapy
Tél. 06 64 64 26 07. e-mail : laetitia@balancedtouchtherapy.com

Conclusion

En conclusion, la compréhension de l’énergie, de ses mouvements dans le corps, de ses blocages est une bonne façon d’approfondir son toucher et les massages énergétiques sont une réponse idéale pour aider à combattre le stress quotidien d’une clientèle en demande, mais encore faut-il que toutes ces pratiques soient effectuées avec un réel professionnalisme.

278 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :