Newsletter

Sur le même thème

Bio
Tous les articles

Articles en relation

Tous les articles

Dans ce numéro

Tous les articles

Articles préférés

Tous les articles préférés

Les plus commentés

Tous les + commentés

N°701 Mars 2017

Numéros précédents

3 0 5 1

Les huiles essentielles à l'hôpital

N°700 Février 2017
Les médecines naturelles font leur entrée dans les hôpitaux, dans les unités de soins palliatifs, et proposent une approche complémentaire aux thérapies conventionnelles.

UNE NOUVELLE APPROCHE DU MIEUX-ÊTRE DES PATIENTS

Lavande fine, citronnier, eucalyptus globuleux, pin sylvestre... les huiles essentielles s'invitent progressivement dans le milieu hospitalier. Leur utilisation peut se révéler particulièrement bénéfique pour le mieux-être des patients, de leurs proches et du personnel soignant.

En France, l'intégration de l'aromathérapie dans certains protocoles hospitaliers est encore très peu développée, alors que de nombreux établissements hospitaliers en Europe (Allemagne, Suisse, Belgique) ont recours aux huiles essentielles.

L'usage alternatif reste exceptionnel. «Les équipes hospitalières s'intéressent aux bienfaits de solutions non médicamenteuses comme l'usage des huiles essentielles qui peuvent apporter du confort aux patients sous traitements conventionnels. Toutefois, elles font face à des difficultés de financement et manquent de formation à l'aromathérapie.

L'arrivée de l'aromathérapie dans un milieu très médicalisé comme les hôpitaux est un signal fort : un changement est en train de s'opérer vers un retour à une prise en charge englobant les approches d'origine naturelle» explique Fabienne Allard, Directrice de Naturactive.

LE PRIX D'AROMATHÉRAPIE CLINIQUE

Naturactive a décerné le Prix d'Aromathérapie Clinique 2016 à l'Hôpital Joseph Ducuing de Toulouse et au CHU de Poitiers. Ces deux équipes ont développé de nouveaux protocoles de soins fondés sur l'aromathérapie.

Équipe du Dr Claire Chauffour-Ader, Unité de Soins Palliatifs - Hôpital Joseph Ducuing, Toulouse

L'unité de l'Hôpital Joseph Ducuing à Toulouse a choisi d'utiliser les huiles essentielles face à des symptômes fréquemment rencontrés en soins palliatifs comme l'anxiété, la gestion des mauvaises odeurs et les nausées.

Le service a déjà développé de nombreuses techniques non médicamenteuses. Les médecins et infirmières sont formés à l'hypnose ; la musicothérapie et les massages sont également utilisés pour favoriser le bien-être des patients.

«Je pense que les huiles essentielles peuvent apporter du bien-être aux patients dans le cadre de la prise en charge thérapeutique assurée par nos unités de soins palliatifs, explique le Dr Sandrine Doussau-Thuron, médecin au sein de l'équipe.

Ce prix représente énormément de choses pour nous, puisqu'il va nous permettre de passer d'une pratique relativement informelle à quelque chose de beaucoup plus construit. Nous allons bénéficier d'une formation à l'aromathérapie et acquérir des connaissances supplémentaires pour mettre en place des protocoles mieux adaptés à nos patients.»

Équipe de Catherine Boisseau, Unité de Soins Palliatifs - CHU de Poitiers

L'unité du CHU de Poitiers étudie l'intérêt des soins de bouche aux huiles essentielles et leur impact sur la qualité de vie des patients en situation palliative présentant une altération de la muqueuse buccale.

«En soins palliatifs, l'un des objectifs est d'améliorer le bien-être des patients, leur qualité de vie, et pour nous, cela s'inscrit dans le développement de solutions non médicamenteuses. Dans le cadre de notre étude clinique sur les soins de bouche, l'utilisation des huiles essentielles fait l'objet d'un protocole en première intention» indique Catherine Boisseau, infirmière-cadre de santé et responsable du projet.

Le Prix Naturactive représente la récompense d'un long travail pour une équipe qui s'investit dans l'aromathérapie depuis 2011, et l'obtention d'une crédibilité plus importante par rapport à l'institution. C'est aussi un encouragement.»

12654 Votez
Retour aux articles

Commentaires

Voir tous les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire avec votre pseudo. Si vous n’êtes pas identifié, votre commentaire apparaitra en Anonyme.
Saisissez ce code de sécurité :